"Je n'ai pas d'objectif ministériel"

Que pense Dominique Paillé de Jean-Louis Borloo, le favori pour Matignon ? "Il a beaucoup de qualités, une réelle créativité, une approche sociale forte", liste le porte-parole de l'UMP qui estime cependant qu'il n'est pas le seul à avoir "des atouts". "C'est un ami, je ne lui veux que du bien. Je regrette que ca ne soit pas moi qui choisisse, c'est le président de la République", poursuit-il malicieusement. Au moment d'évoquer le cas d'Eric Besson, il regrette malgré tout les ambitions affichées de certains "candidats", "des reportages pour dire qu'on est le meilleur", "à cent lieues de ce que les Français attendent". Pour lui, Nicolas Sarkozy fera "ce qu'il voudra quand il voudra, puis roule la machine".