Anne Hidalgo : oser, mais pas trop

Anne Hidalgo, candidate à Paris © Linternaute.com

Maire adjointe de la ville de Paris depuis 2001, Anne Hidalgo fait partie des proches du maire sortant Bertrand Delanoë et est depuis longtemps sa dauphine déclarée. La candidate socialiste s'est contentée d'une campagne de terrain, assurant le service minimum dans les médias. Le but : éviter à tout prix le couac ou le "bad buzz" tandis que sa rivale UMP Nathalie Kosciusko-Morizet partait avec un net retard dans les intentions de votes à Paris. Si quelques projets pour Paris peuvent coller au slogan, "oser" n'aura donc pas été le maître mot de cette campagne. A quelques jours du scrutin, Hidalgo était encore donnée vainqueure dans la capitale avec une avance confortable. Mais les polémiques sur la pollution dans la capitale sont venues ternir une campagne jusqu'alors paisible.

Suggestions de contenus