Régionales 2015 : Jean-Marie Le Pen dément vouloir doubler sa petite-fille en PACA

Régionales 2015 : Jean-Marie Le Pen dément vouloir doubler sa petite-fille en PACA Mi-juillet, les proches de Jean-Marie Le Pen avaient laissé entendre qu’il pourrait mener pour les élections régionales 2015 une liste dissidente en PACA contre Marion Maréchal-Le Pen. Dans le JDD, il affirme qu’il a décliné la proposition.

Jean-Marie Le Pen l’affirme, il ne compte pas être tête d’une liste dissidente en Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est que dans cette région, il y a de l’eau dans le gaz au Front national depuis le lancement des candidatures pour les élections régionales 2015. Les disputes familiales avaient un temps refroidi Marion Maréchal-Le Pen. Après un délai de réflexion, la jeune élue du Vaucluse avait officialisé sa candidature en mai et son grand-père avait même appelé à la soutenir. Mais ce n’est pas pour autant que la benjamine du clan Le Pen allait pouvoir mener son combat tranquillement.

EN VIDEO - Jean-Marie Le Pen dans le JDD : "Je ne voterai pas pour Marine en 2017"

Les proches de Jean-Marie Le Pen ont en effet troublé ce début de campagne avec des confidences au Parisien le 18 juillet dernier. Selon plusieurs sources, le président d’honneur "réfléchirait" à mener une liste dissidente en PACA. Une éventualité qui n’a évidemment pas plu à Marion Maréchal-Le Pen. "Je n’ose pas croire que Jean-Marie Le Pen puisse considérer que je sois un dommage collatéral dans le bras de fer qu’il est en train de réaliser avec le parti", avait-elle déclaré au micro de France Info le 21 juillet. "Je sais que Jean-Marie Le Pen est un homme de parole", avait-elle ajouté. Et il semblerait que son  grand-père veuille effectivement respecter ses engagements, ou presque.

"Beaucoup souhaitent présenter une liste ‘FN canal historique’, si j’ose dire, et m’ont demandé d’en prendre la tête, ce que je n’ai pas accepté", a déclaré Jean-Marie Le Pen au JDD ce dimanche. Toutefois, les choix de sa nièce lui restent en travers de la gorge. "Si la commission d’investiture ne veut intégrer aucune des 20 personnes qui, depuis des années, travaillent, ont de l’expérience, se sont donné du mal et les remplace par des inconnus, il est bien évident que cela crée un sentiment de révolte considérable", a expliqué le "menhir". Pour constituer son équipe de campagne, Marion Maréchal-Le Pen a en effet préféré s’entourer de ses propres soutiens, écartant ainsi des membres du "canal historique".

Si Jean-Marie Le Pen exclu donc de se présenter comme tête d’une liste dissidente, il appelle toutefois à "une négociation de façon à ce que la liste soit acceptable par l’énorme majorité de nos adhérents, de nos militants, de nos électeurs". Mais pour se pencher sur la campagne des régionales, encore faut-il qu’il reste membre du parti. Jean-Marie Le Pen est convoqué le 20 août devant le bureau exécutif du FN "statuant en formation disciplinaire", et selon lui, "tout indique" qu’il sera exclu.

Article le plus lu - Gilets jaunes : la contestation continue › Voir les actualités

Régionales 2015 : Jean-Marie Le Pen dément vouloir doubler sa petite-fille en PACA
Régionales 2015 : Jean-Marie Le Pen dément vouloir doubler sa petite-fille en PACA

Jean-Marie Le Pen l’affirme, il ne compte pas être tête d’une liste dissidente en Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est que dans cette région, il y a de l’eau dans le gaz au Front national depuis le lancement des candidatures pour les élections régionales...