Anne Gravoin : les drôles de fréquentations de la femme de Manuel Valls

Anne Gravoin : les drôles de fréquentations de la femme de Manuel Valls Madame Valls et son fameux Alma Chamber Orchestra sont-ils vraiment les défenseurs de paix qu'ils prétendent être ? Rien n'est moins sûr...

[Mis à jour le 8 avril 2016 à 16h39] Anne Gravoin, violoniste de Johnny Hallyday, femme du Premier ministre Manuel Valls est aussi directrice artistique de l'Alma Chamber Orchestra depuis trois ans. Un orchestre qui prétend vouloir "diffuser un message de paix et de fraternité". Jusqu'ici, le tableau semble approcher la perfection. Mais les apparences pourraient être trompeuses... Selon L'Obs, qui publie une enquête détaillée de l'affaire, "au fil des mois, l'orchestre a aimanté l'intérêt d'une mosaïque de personnages, au carrefour de la politique, des affaires, de la diplomatie parallèle, tous gravitant autour de Mme Valls officiellement par 'amour de la musique.'"

Mais il semblerait que ces satellites ne soient pas si fréquentables que leurs beaux costumes ne le laissent paraître. C'est en tout cas ce que révèle l'hebdomadaire... Parmi eux, un marchand d'armes proche de Denis Sassou-Nguesso, président du Congo fraîchement réélu dans un climat plus que tendu. Et ce n'est pas tout, information marquante : l'orchestre, qui entend pourtant diffuser la paix dans le monde, est soutenu par Paramount. Paramount qui n'est autre que le plus gros groupe d'armement en Afrique. Contactée à ce sujet, Madame Valls n'a pas souhaité répondre aux questions de L'Obs. Dans un courriel, Anne Gravoin s'est contentée d'affirmer n'être qu'une simple "prestataire".

Qui est Zouhir Boudemagh ?

Anne Gravoin se serait-elle laissée tenter par la réussite facile ? Il faut dire que l'affaire était plus que tentante pour cette bonne violoniste jusqu'ici plutôt assimilée à la pop qu'au prestigieux classique. Problème : à l'origine de ce projet d'orchestre pour la paix, un homme mystérieux, sorti de nulle part et dont il aurait peut-être mieux valu se méfier : Zouhir Boudemagh. Après la mort de sa femme, cet homme d'affaires algérien de 61 ans aurait voulu créer un orchestre classique pour lui rendre hommage. Mais derrière la légende, il y a surtout un homme très riche dont la seule activité connue est la vente de voitures de luxe. Petit détail, mais pas des moindres : en 2014, il n'a vendu que huit véhicules. Et si la source de ses revenus reste floue, son entourage questionne.

Dans son répertoire : Michaël Fribourg et Yazid Sabeg. Le premier est un jeune financier proche de la famille Dassault. Le second, également proche des Dassault, baigne dans le monde de la Défense. Il est le président du groupe CS, rapporte également L'Obs. Mais c'est le duo Jean-Yves Ollivier, figure de la Françafrique, et Ivor Ichikowitz, marchand d'armes sud-africain, vers lequel Zouhir Boudemagh se tourne clairement en 2015 afin de ne plus être le seul à soutenir l'orchestre. Ce qui semble d'autant plus appuyer les soupçons de supercherie.

"Anne a un côté naïf"

Et si Zouhir Boudemagh est effectivement connu pour être un mélomane, ses deux autres compères n'ont pas spécialement cette réputation. En revanche leur proximité avec Denis Sassou-Nguesso est bien connue. Ivor Ichikowitz serait d'ailleurs son principal fournisseur d'armes. Quant à Jean-Yves Ollivier, il occuperait le poste d'homme de confiance auprès du président congolais. Ce dernier serait actuellement visé par une enquête de la justice française. Il est soupçonné d'avoir détourné une partie des rentes pétrolières de son pays. 

Madame Valls serait-elle naïve au point de se retrouver au cœur de ce sombre réseau dont on ignore concrètement le véritable intérêt pour la musique ? Une ancienne amie semble plaider en ce sens. "Anne a un côté naïf. Elle croit toujours qu'on vient la démarcher uniquement pour ce qu'elle est", affirme-t-elle à L'Obs. Il n'en reste pas moins que la femme du Premier ministre n'a pas hésité non plus à tirer profit de sa situation. Partout où l'Alma Chamber Orchestra se produit dans le monde, les salles semblent se remplir grâce au réseau politique de Monsieur Valls...

VIDEO. Révision constitutionnelle : Manuel Valls exprime son "immense regret"

Chargement de votre vidéo
"Révision constitutionnelle : Manuel Valls exprime son "immense regret""

 

Réponse d'Ivor Ichikowitz

"Le groupe Paramount que je préside est spécialisé dans la sécurité et la fabrication de matériel de défense. Il agit dans la parfaite légalité et respecte les règles et contrôles internationaux comme tous les groupes de défense dans le monde. Le terme de "marchand d'armes" à connotation péjorative ne me parait pas adapté à l'activité du groupe Paramount.

Par ailleurs, la Fondation Ichikowitz Family, dont je suis le président, est une association philanthropique dont la mission est, notamment, de favoriser l'accès des jeunes à l'éducation et à la culture et de promouvoir la paix.

Cette fondation n'intervient nullement dans le débat politique.

La Fondation Ichikowitz Family a participé à l'organisation et au financement des concerts pour la Paix que l'Alma Chamber Orchestra a donnés en Afrique du Sud au mois d'avril 2015.

A cette époque, l'Afrique du Sud connaissait de grandes tensions entre communautés qui ont donné lieu à des actions meurtrières pouvant s'aggraver.

Aussi, dans ce contexte, il nous est apparu particulièrement opportun d'aider et de soutenir l'Alma Chamber Orchestra, orchestre qui diffuse un message de paix et de fraternité, à se produire en Afrique du Sud, notamment à Soweto, où des actes de grande violence avaient été commis dans un but revendiqué de "purification ethnique.

Ivor Ichikowitz.

Réponse de Jean-Yves Ollivier

"La Fondation Brazzaville pour la Paix et Protection de l'Environnement, que j'ai créée et que je préside, est une organisation à but non lucratif dont la mission est de favoriser la paix et d'aider à la résolution de conflits ainsi qu'à la préservation de l'environnement.

La Fondation Brazzaville est parfaitement indépendante du Président Sassou Nguesso qui ne participe ni directement, ni indirectement, à son fonctionnement.

Pas plus la Fondation Brazzaville que moi-même n'avons apporté le moindre soutien financier à l'Alma Chamber Orchestra.

La Fondation Brazzaville a apporté son soutien moral à des concerts pour la Paix donnés par l'Alma Chamber Orchestra avec lequel elle a en commun d'œuvrer en faveur de la paix.

Jean-Yves Ollivier."