VIDEO - François Fillon enfariné à Strasbourg : l'un des deux gardés à vue fiché S ?

VIDEO - François Fillon enfariné à Strasbourg : l'un des deux gardés à vue fiché S ? FILLON FARINE - Lors d'un déplacement de campagne à Strasbourg, le candidat de la droite a été victime d'un jet de farine. Deux jeunes individus ont depuis été placés en garde à vue. Selon Valeurs Actuelles, l'un d'eux serait fiché S.

[Mis à jour le 6 avril 2017 à 22h47] La campagne tourne au calvaire pour François Fillon. Le candidat LR à l'élection présidentielle a été enfariné aujourd'hui lors de son arrivée au meeting de Strasbourg. Une photo a été mise en ligne, sur le réseau social Twitter, par un journaliste de BFM TV en fin d'après-midi. L'incident a eu lieu devant les caméras, alors que l'ancien Premier ministre s'apprêtait à monter sur scène pour prendre la parole. Selon les informations de CNews, le jet de farine a été effectué par deux personnes, qui ont rapidement été "exfiltrées" par la sécurité en charge de la réunion publique, et confié à la police.

Fiché S "pour déplacements en Afghanistan"

Aux alentours de 20h15, BFM TV a affirmé que deux hommes avaient bien été placés en garde à vue. L'un d'eux serait âgé de 27 ans. Il est soupçonné d'être l'auteur du lancer de farine. Il serait connu des services de police pour un unique délit de droit commun. Avec lui, un second jeune homme, âgé lui de 28 ans, a également été mis en garde à vue. Lui n'est pas connu des forces de l'ordre. Mais Valeurs Actuelles va plus loin. L'hebdomadaire affirme tenir de source policière que le passif de l'enfarineur de François Fillon serait beaucoup plus lourd qu'annoncé par les autres médias. 

Selon Valeurs Actuelles, le jeune homme aurait fait l'objet d'une fiche S "pour déplacements en Afghanistan". Le magazine évoque deux déplacements lors desquels l'homme aurait combattu. D'après l'hebdomadaire, l'attaque de François Fillon aurait donc pu être bien plus grave. "Heureusement qu'il s'est agi de farine et pas d'autre chose car avec quelqu'un qui est allé en zone de guerre, ça aurait pu être une kalachnikov ou une arme automatique", aurait même affirmé une source policière au magazine. 

Pas une première

Dans la vidéo diffusée par BFM TV, on découvre un François Fillon surpris par le premier jet de farine. Puis, le jeune homme muni du sachet de farine est plaqué au sol par une femme. BFM TV rapporte sur son site que le jeune homme qui a agressé François Fillon avec de la farine se serait fait passer pour un militant du vainqueur de la primaire de la droite et du centre en revêtant pour l'occasion un t-shirt sur lequel est inscrit "Les étudiants avec Fillon". Lors de son passage à l'acte, il aurait lâché en criant : "Lobbyiste !" 

Sur scène, face à la foule venue le voir, François Fillon n'a pas manqué de mentionner l'accident jeudi soir, affirmant une nouvelle fois être victime d'un "acharnement". "Comme vous avez pu le constater, je suis la cible d'un acharnement impitoyable. Ils essaient tout pour me décourager, même les plus minables arguments. J'espère au moins que la farine était française", a-t-il ainsi déclaré. Selon le service de communication du parti Les Républicains, au moins 2 500 personnes assistent au meeting du candidat de la droite et du centre organisé en Alsace.

François Fillon, même s'il se considère comme la principale victime de cette campagne présidentielle, n'est pourtant pas le seul candidat à avoir eu droit à une attaque du genre. Il y a quelques semaines, Manuel Valls avait lui aussi reçu de la farine sur le visage, c'était à... Strasbourg également. Le 1er mars dernier, au salon de l'Agriculture, c'est le leader d'En Marche !, Emmanuel Macron qui avait lui fait les frais d'un lancé d’œuf.