François Bayrou : pourquoi est-il convoqué par la police ?

François Bayrou : pourquoi est-il convoqué par la police ? BAYROU - Dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs du MoDem au Parlement européen, François Bayrou est entendu par la police ce jeudi.

[Mis à jour le 11 septembre 2019 à 13h19] Ce jeudi, François Bayrou se rendra à Nanterre, à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), pour y être entendu par des enquêteurs. Ces derniers planchent depuis plusieurs mois sur des soupçons d'emplois fictifs imputés au Mouvement Démocrate, formation politique dont François Bayrou est président. Cette enquête, rendue publique en juin 2017, avait poussé le maire de Pau à la démission de son poste de garde des Sceaux, qu'il occupait depuis seulement un mois, accompagnant ainsi Sylvie Goulard, interrogée ce mardi, et Marielle de Sarnez, qui se rend à Nanterre ce mercredi.

Sylvie Goulard, eurodéputée en passe d'être nommée commissaire européenne, a admis plus ou moins implicitement un emploi fictif pendant des mois, celui de Stéphane Thérou, son assistant parlementaire à Bruxelles, en remboursant la somme de 45 000 euros au Parlement européen, comme l'a révélé Le Point. Au tour de François Bayrou de passer devant les enquêteurs. Dans le camp de l'ancien ministre de l'Education nationale, on se veut confiant en façade, mais la nervosité serait palpable en privé.

L'entourage de Bayrou pointe du doigt Goulard

"Cela fait deux ans et demi qu'ils (François Bayrou et Marielle de Sarnez, ndlr) attendaient de pouvoir comprendre et de pouvoir répondre, s'expliquer, apporter, des justifications, des preuves. Ils s'y étaient préparés. C'est un moment qui permet de passer à une autre étape, qui va permettre de passer à autre chose", a expliqué Sarah El Haïry, porte-parole du MoDem, à l'agence Reuters.

Dans le camp de François Bayrou, le but est de prouver que le remboursement réalisé par Sylvie Goulard, et donc ses aveux, lui sont propres, et ne concernent pas d'autres membres ou responsables du MoDem. "Elle a rémunéré Stéphane Thérou parce qu'il travaillait pour elle, pas du tout pour subventionner sa recherche d'emploi comme j'ai pu le lire. (...) Elle a tenté de se blanchir alors qu'on vient de découvrir qu'en étant parlementaire, elle a été rémunérée par des intérêts privés", fustige un membre de l'entourage du Béarnais, qui fait référence ici aux révélations de Marianne selon lesquelles l'éphémère ministre des Armées a, parallèlement à ses activités d'eurodéputée, a collaboré à un "think tank" américain contre 10 000 euros par mois.

Article le plus lu - Nouvel iPhone 11 : date de sortie, prix... Les infos ! › Voir les actualités

François Bayrou : pourquoi est-il convoqué par la police ?

[Mis à jour le 11 septembre 2019 à 13h19] Ce jeudi, François Bayrou se rendra à Nanterre, à l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), pour y être entendu par des enquêteurs. Ces derniers...

Je gère mes abonnements push