Résultat des sénatoriales 2020 : qui est élu ? Tous les résultats des élections

Résultat des sénatoriales 2020 : qui est élu ? Tous les résultats des élections RESULTAT SENATORIALES. La droite et le centre ont renforcé leur majorité au Sénat, à l'issue des élections de septembre 2020. Qui est élu dans votre département ? Tous les résultats des élections sénatoriales et les infos clés.

[Mis à jour le 28 septembre à 8h41] Les élections sénatoriales passent souvent inaperçues car elles ne concernent pas directement les citoyens, le scrutin étant effectué par de "grands électeurs". Pourtant, la désignation des membre de la Chambre Haute est déterminante pour l'équilibre du pouvoir législatif en France, puisque le Sénat constitue un vrai contrepouvoir à l'Assemblée nationale. Les élections de ce dimanche 27 septembre 2020 sont venues renforcées la majorité de droite, puisque le groupe des sénateurs Les Républicains se renforce. Le Parti socialiste demeure le deuxième groupe parlementaire, même s'il perd quelques sièges. La République en Marche, qui a enregistré un cuisant revers aux municipales, limite la casse et conserve au moins une vingtaine d'élus à l'issue de ces élections sénatoriales. A noter que les écologistes parviennent à constituer un groupe, le Rassemblement national réussit à conserver son unique siège, celui du Marseillais Stéphane Ravier. Voici les résultats par famille politique :

  • Les Républicains : entre 145 set 155 sièges (144 auparavant)
  • Socialiste et républicain : 65 sièges (71 auparavant)
  • Union Centriste : 48 à 52 sièges
  • La République en Marche : 21 à 25 sièges (23 auparavant)
  • RDSE : 12 à 15 sièges
  • Communiste républicain et citoyen : 15 sièges
  • Ecologistes : 11 à 12 sièges
  • Les Indépendants - République et Territoires : 10 à 14 sièges
  • Non Inscrits : 4 à 5 sièges

Résultat des élections au Sénat

Tous les résultats des élections sénatoriales sont disponibles via la carte ci-dessous. En cliquant sur un département, vous accédez à toutes les informations sur le mode de scrutin, les candidats en course et leur score.

Les élections sénatoriales étaient programmées ce dimanche 27 septembre avec le renouvellement de 172 sénatrices et sénateurs. Depuis 2011, le Sénat est en effet renouvelé par moitié tous les 3 ans, en deux séries. 63 circonscriptions étaient concernées au total en 2020 : 58 départements métropolitains (départements dont le numéro est compris entre 01 et 36 et entre 67 et 90, auxquels il faut ajouter la Guyane, les îles Wallis et Futuna, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et la Polynésie française. Voir la liste complète des départements concernés ci-dessous).

Les élections sénatoriales se font selon deux modes de scrutin : un scrutin majoritaire à deux tours, qui s'applique dans les circonscriptions élisant un ou deux sénateurs (soit 34 circonscriptions et 59 sièges en 2020) et un scrutin basé sur la proportionnelle dans les circonscriptions élisant trois sénateurs ou plus (29 circonscriptions, soit 113 sièges). Dans le premier cas, un candidat et son suppléant sont candidats et doivent être de sexe différent. Pour être élu au premier tour, il faut obtenir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix égal au quart des électeurs inscrits. Dans le cas contraire, un second tour a lieu à la majorité relative.

Un troisième tour des municipales

Les élections sénatoriales font voter ce qu'on appelle les grands électeurs, autrement dit les élus principalement locaux. Elles peuvent donc être comparées à une sorte de troisième tour des élections municipales. C'est à cette occasion, en mars et juin 2020, que l'immense majorité du corps électoral de ces sénatoriales a été constitué. Au vu des résultats des ces municipales 2020 perturbées par l'épidémie de coronavirus, la droite et le centre étaient en passe de rester majoritaires et Gérard Larcher (LR) conserver son siège de président de la "Haute assemblée" ce dimanche soir. La République en Marche, elle, devrait perdre du terrain et les écologistes se renforcer assez nettement au Sénat. Avant le scrutin, la répartition des sièges renouvelables par groupe politique était la suivante :

Candidats aux élections sénatoriales

Les candidatures pour les élections sénatoriales avaient été déposé en préfecture au 11 septembre. Au total, 1449 candidats étaient départagés ce dimanche 27 septembre. 1971 candidats s'étaient présentés aux précédentes sénatoriales, en 2017, ce qui constituait un record pour cette élection. En 2014, lors du précédent renouvellement sénatorial, 1733 candidats s'étaient présentés. A l'époque, il s'agissait déjà d'un record. Pour savoir qui était candidat cette année, il suffit de cliquer sur un département, sur la carte ci-dessus.

Date des sénatoriales 2020

Les élections sénatoriales ont eu lieu ce dimanche 27 septembre 2020, date à laquelle ont été convoqués les collèges électoraux. Dans les départements concernés où les élections ont eu lieu au scrutin majoritaire, le premier tour était ouvert de 8h30 à 11h00. Le second tour de scrutin se déroulait de 15h30 à 17h30. Dans les départements où le scrutin se jouait à la représentation proportionnelle, le vote avait lieu de 9 heures à 17h30. Les élections se passent généralement dans le chef-lieu du département concerné et dans les ambassades pour les sénateurs représentant les Français de l'étranger.

Départements concernés par les sénatoriales 2020 (série 2)

Les départements concernés par ces élections sénatoriales 2020, étaient ceux de la série 2. Il s'agit des départements suivants : Ain, Aisne, Allier, Alpes de Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Ardèche, Ardennes, Ariège, Aube, Aude, Aveyron, Bouches-du-Rhône, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Côte-d'Or, Côtes-d'Armor, Creuse, Dordogne, Doubs, Drôme, Eure, Eure-et-Loir, Finistère, Gard, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Hérault, Ille-et-Vilaine, Indre, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Rhône, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Sarthe, Savoie, Haute-Savoie, Seine-Maritime, Deux-Sèvres, Somme, Tarn, Tarn-et-Garonne, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Haute-Vienne, Vosges, Yonne, Territoire de Belfort, Guyane, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Iles Wallis et Futuna, Polynésie française.

Départements concernés par les sénatoriales 2017 (série 1)

Le 24 septembre 2017, 44 circonscriptions étaient concernées par l'élection sénatoriale, celles de "la série 1". Etaient concernés les départements suivants : l'Indre-et-Loire, l'Isère, le Jura, les Landes, le Loir-et-Cher, la Loire, la Haute-Loire, la Loire-Atlantique, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, la Lozère, le Maine-et-Loire, la Manche, la Marne, la Haute-Marne, la Mayenne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, le Morbihan, la Moselle, la Nièvre, le Nord, l'Oise, l'Orne, le Pas-de-Calais, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, la Savoie, Paris, la Seine-et-Marne, les Yvelines, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val-d'Oise, la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie.

Fonctionnement des élections sénatoriales

Il existe deux modes de scrutin pour les élections sénatoriales. Dans une partie des circonscriptions s'applique le scrutin majoritaire à deux tours. Pour être élu, un candidat doit obtenir la majorité absolue, avec un nombre de voix égal au quart des électeurs inscrits. Si un second tour est nécessaire, la majorité relative suffit. En cas d'égalité du nombre de voix, c'est le candidat le plus âgé qui est élu. Dans les circonscriptions élisant 3 sénateurs ou plus, le mode de scrutin est différent : c'est la représentation proportionnelle qui s'applique.

Qui vote aux élections sénatoriales ?

Contrairement aux députés, les sénateurs ne sont pas élus par l'ensemble des citoyens. Ils sont en effet désignés au suffrage universel indirect, par les "grands électeurs". Ce collège électoral est composé d'élus, qui sont eux issus du suffrage universel direct. A savoir : des députés, des sénateurs, des conseillers régionaux du département concerné, des conseillers de l'Assemblée de Corse, des conseillers départementaux. Mais l'essentiel des grands électeurs sont les délégués des conseils municipaux : ils représentent à eux seuls 95 % des 162 000 personnes composant le corps électoral. Cette année, près de 87 000 grands électeurs étaient appelés aux urnes pour les élections sénatoriales.

Délégué sénatorial : combien d'électeurs par communes ?

C'est un terme qui est souvent utilisé. "Délégué sénatorial" désigne tout simplement un électeur du scrutin sénatorial. Le nombre de délégués sénatoriaux dans un département dépend du nombre d'habitants dans les communes du territoire. La loi fixe les choses ainsi :

  • Dans les communes de moins de 9 000 habitants,  sont désignés : 1 délégué pour les conseils municipaux de 9 et 11 membres, 3 délégués pour les conseils de 15 membres, 5 délégués pour les conseils de 19 membres, 7 délégués pour les conseils de 23 membres, et 15 délégués pour les conseils de 27 et 29 membres.
  • Dans les communes de 9000 à 30 000 habitants : c'est assez simple, tous les conseillers municipaux sont délégués sénatoriaux
  • Dans les communes de plus de 30 000 habitants, tous les conseillers municipaux sont délégués, mais ces derniers élisent des délégués supplémentaires à raison de 1 pour 1000 habitants au dessus de 30 000.