Emmanuel Macron : la présidente croate, le vestiaire des Bleus, le dab... Folle soirée !

Emmanuel Macron : la présidente croate, le vestiaire des Bleus, le dab... Folle soirée ! MACRON - Emmanuel Macron a vécu à Moscou une folle soirée ce dimanche, qui s'est terminée dans le vestiaire des Bleus, aux côtés de Poutine et de la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic...

[Mis à jour le 16 juillet 2018 à 12h48] Il va accueillir tous les joueurs et le staff à l'Elysée ce lundi soir, pour rendre hommage à cette équipe de France qui est allée chercher hier sa deuxième étoile de championne du monde. Emmanuel Macron va dédier une partie de sa journée de lundi à un échange et bien sûr à quelques photos avec les Bleus. Mais il a déjà passé quelques moments très forts avec eux hier, à Moscou. Emmanuel Macron a en effet assisté au sacre de Didier Deschamps et de ses hommes dans la tribune officielle du stade Loujniki. Et quelle soirée pour le chef de l'Etat ! 

Ce dimanche 15 juillet 2018, lors de cette finale entre la France et la Croatie, le premier supporter de l'équipe de France aura vécu une fin de Coupe du monde mouvementée, qui s'est traduite par quelques images peu habituelles dans la presse et sur les réseaux sociaux. Coincé entre Vladimir Poutine, la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic, le président de la Fifa Gianni Infantino et celui de la fédération française de football Noël Le Graët, Emmanuel Macron s'est laissé aller à une explosion de joie non contrôlée lors du premier but français, à la 18e minute, mettant une nouvelle fois de côté la retenue protocolaire d'usage dans ce genre d'événement.

Lors des autres péripéties du match, on aura vu Emmanuel Macron passer par tous les états, pris de panique lors des deux buts croates et explosant de nouveau lors des trois buts français qui ont suivi. L'image de ce président en bras de chemise, bondissant de son siège et levant le poing vers la pelouse a bien évidemment fait le tour des réseaux sociaux, partagés entre étonnement, critique d'un "président qui en fait trop" et moqueries. Encore une fois en tout cas, Emmanuel Macron n'a pas laissé la Toile indifférente.

Emmanuel Macron en tribune au moment du 1er but

Emmanuel Macron avec la présidente croate sous la tempête

Mais la soirée était loin d'être terminée pour Emmanuel Macron. Sur le podium lors de la remise du trophée, le président français a appelé à ses côtés la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic qui a elle aussi montré une énergie folle pour soutenir son équipe lors de ce Mondial (elle était d'ailleurs vêtue du maillot croate pour cette finale). Autour de Vladimir Poutine, omniprésent lui aussi hier soir, les officiels ont été piégés par un déluge de pluie lorsqu'un orage a éclaté au dessus du stade Loujniki.

Lors de la remise des médailles aux joueurs, on a plusieurs fois vu Emmanuel Macron passer son bras sur l'épaule de son homologue croate, lui prendre la main, et même oser un câlin, entre solidarité dans la tempête qui s'abattait alors sur Moscou et réconfort des perdants. Alors qu'elle prenait dans ses bras Luka Modrić, élu meilleur joueur du tournoi, mais défait hier soir, Kolinda Grabar-Kitarovic n'a d'ailleurs pas pu retenir ses larmes...

Emmanuel Macron et la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic.
Emmanuel Macron et la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic. ©  Petr David Josek/AP/SIPA

Macron dans le vestiaire des Bleus, de nouvelles scènes ubuesques

La complicité affichée entre Emmanuel Macron et Kolinda Grabar-Kitarovic a été jusqu'à une invitation dans le vestiaire des Bleus après cet épisode déjà inédit. Emmanuel Macron aura même emmené avec lui toute la délégation, avec un Vladimir Poutine partagé entre gêne et sidération et même un Nicolas Sarkozy souriant devant les joueurs de l'équipe de France, euphoriques et souvent en sous-vêtements. Avec le chef de l'Etat, un militaire français blessé au Mali, grand admirateur de Didier Deschamps, a eu le privilège, lui aussi, de pénétrer dans l'antre des champions du monde.

Appelant les joueurs "les enfants", Emmanuel Macron a expliqué l'itinéraire de ce militaire. "Il y a quelques mois, il était donné pour mort au Mali [...]. On l'a sauvé. Il a perdu une jambe, un bras, il a été abîmé de partout. J'ai fait sa connaissance au mois de juin, on ne voit qu'une chose, c'est son sourire, comme vous pouvez le voir ce soir". "Je l'ai revu le 13 juillet, il était sur un fauteuil roulant, ça m'a fait un peu mal au début", a continué le chef de l'Etat. "Il m'a dit que la personne qu'il admirait le plus c'était Didier Deschamps et il m'a dit : 'J'ai une faveur à vous demander. Après-demain quand vous verrez les joueurs, dites leur qu'ils ont fait rêvé un petit Français comme moi'. C'est pour ça que je voulais vous l'emmener, pour que vous vous rendiez compte de ce que vous faites", a conclu Emmanuel Macron. 

Le dab de Macron avec Mendy et Pogba

Dans les vestiaires, Emmanuel Macron a ensuite harangué les hommes de Didier Deschamps, se montrant déchaîné lui aussi. "Quand j'étais venu vous voir à Clairefontaine, je vous l'avais dit à vous et au coach, c'est de rapporter la deuxième étoile", a crié le président de la République, interrompu plusieurs fois par les vannes des joueurs sur l'humilité ou les impôts... "Vous l'avez fait !", a poursuivi Emmanuel Macron, imperturbable. "Je voudrais dire un grand merci", a encore lancé Macron en saluant Noël Le Graët, Didier Deschamps et évidemment tous les joueurs. "Et moi je voulais vous dire, les enfants, un grand merci à vous, à toute l'équipe, vous nous avez fait rêver. Vous avez fait un magnifique football mais au delà de ça... Le football on pouvait pas le faire à votre place, vous avez fait rêver 60 millions de Français et des gamins partout. Et vous le verrez demain, quand vous reviendrez à la maison !" Des propos filmés  notamment par Steve Mandanda.

Dans une autre vidéo filmée par Benjamin Mendy, on peut notamment voir le chef de l'Etat faire un dab avec le défenseur et Paul Pogba. Un mouvement de danse issue du rap américain et popularisé depuis plusieurs années dans les collèges et les lycées. Bref, c'était vraiment une chaude soirée pour Emmenuel macron, rentré en France vers 1 heure du matin et qui a de nouveau rendez-vous avec les Bleus en fin de journée, à l'Elysée.

Article le plus lu - Italie : le pont autoroutier Monrandi s'écroule, les images › Voir les actualités

Annonces Google