Emmanuel Macron : suivez en direct le débat avec des maires à Souillac

Emmanuel Macron : suivez en direct le débat avec des maires à Souillac MACRON - Le président de la République était à Souillac ce vendredi, pour discuter avec des centaines de maires du sud-ouest. Il s'est entretenu durant 6h30 avec les maires.

L'essentiel

  • Emmanuel Macron s'est entretenu avec plus de 600 maires d'Occitanie, durant 6h30, au Palais des congrès de Souillac. Officiellement, le rendez-vous devait durer 3 heures, mais le chef de l'Etat a répondu à "toutes les questions". La maire LR de Montauban s'est illustrée en évoquant la question de l'immigration de manière vive. Elle a demandé au chef de l'Etat l'arrêt de "l'immigration massive". Le maire de Trèbes a lui été ovationné pendant plusieurs secondes. A la fin de la rencontre, les élus et le chef de l'Etat ont entonné en  chœur une Marseillaise. Plusieurs maires ont averti le chef de l'Etat que des mots seuls ne seraient pas suffisants face aux gilets jaunes
  • Le président de Républiques est resté à l'écart de toute agitation contestataire, la police et la gendarmerie ont fait respecter des consignes stricts : interdiction de stationnement dans une quarantaine de rues, circulation régulée, mais aussi contrôles multiples des habitants de la commune qui devaient présenter une pièce d'identité et un justificatif de domicile pour rentrer dans l'agglomération.
  • En fin de matinée, les forces de l'ordre ont face à des gilets jaunes qui souhaitaient se rapprocher du Palais des congrès de Souillac. Des tensions manifestes ont été constatées par plusieurs journalistes.
  • Suivez en direct l'intégralité de ce grand débat à Souillac :

En direct

00:02 - Une discussion et des mises en garde

[FIN DU DIRECT] Le président de la République a été appelé à ne pas "bluffer" par les maires rencontrés à Souillac. Plusieurs d'entre eux ont en effet souligner que des mots ne pourraient pas suffit face à la contestation des gilets jaunes. "Je vous mets en garde, monsieur le président: il ne faudra pas que ce débat devienne le grand bluff !", a ainsi averti le président de l'association des maires ruraux du Lot, Christian Venries. 

18/01/19 - 22:19 - Emmanuel Macron est resté 6h30 face aux maires

Emmanuel Macron est resté 6h30 face aux maires ce vendredi 18 janvier. Une Marseillaise a été chantée en choeur par le chef de l'État et les élus à l'issue de la rencontre. Emmanuel Macron a été applaudi par les maires dans son discours de fin, porté sur la laïcité.  "Nous sommes dans un pays où nul ne doit être ennuyé parce qu'il croit à une religion.Nous sommes un pays où nul ne doit être ennuyé parce qu'il ne croit pas à une religion. Nous sommes un pays où la liberté de chacun doit être respecté quand bien même il ne partage pas la religion de son pays. Nous sommes d'un pays où il est libre de blasphémer parce que cela fait partie de la liberté de conscience."

18/01/19 - 21:44 - Emmanuel Macron a défendu la suppression de l'ISF

Le président de la République a répondu aux maires en prenant la défense des choix fiscaux du gouvernement, dont la suppression de l' ISF. "C'est pas en rétablissant l'ISF et en faisant le référendum d'initiative citoyenne qu'on réglera le problème du chômage de masse", a-t-il indiqué. Avant de poursuivre : "L'ISF ce n'est pas un sujet entre riches et pauvres pour moi, c'est un sujet sur est-ce qu'on veut aider nos entreprises ou pas(...) mais il fait l'évaluer, s'il y a des mesures plus efficaces, il faut améliorer les choses". Emmanuel Macron a également rappelé aux maires son souhait de créer un revenu universel d'activité

18/01/19 - 20:55 - La maire de Montauban crée le malaise

La maire LR Brigitte Barèges de Montauban a créé une polémique en posant sa question au chef de l'État ce vendredi à Souillac. Elle a évoqué une agression sexuelle d'une personne âgée par une personne d'origine "algérienne". Ses propos ont créé un malaise dans la salle, mais l'élu a continué, demandant l'arrêt de "l'immigration massive". Le chef de l'État a répondu qu'il ne faut pas "tout mélanger" à propos de l'immigration. "Nous avons une augmentation de ceux qui arrivent sur le sol français", reconnait-il, mais "il y a des personnes qui arrivent de manière légale (...) cette immigration est normale, nous la gérons et il n'y a pas de peur à avoir", a-t-il déclaré. 

18/01/19 - 19:52 - Du cas par cas pour la limitation de vitesse

Emmanuel Macron a été interpellé sur la limitation de vitesse à 80 km/h lors de sa rencontre avec les maires à Souillac. Il s'est dit prêt à faire des aménagements au cas par cas. "Ça fait partie des sujets où on peut peut-être, en gardant notre efficacité collective, remettre du dialogue et voir si concrètement on ne peut pas remettre au plus près du terrain des décisions d'équilibre", a-t-il ainsi déclaré. 

18/01/19 - 19:08 - Quelques heurts avec les forces de l'ordre

En marge du grand débat national à Souillac, des heurts ont éclaté entre des manifestants et les forces de l'ordre. La police a repoussé en utilisant des matraques. Deux personnes ont été interpellées rapporte LCI. Parmi les manifestants, certains chantaient la Marseillaise et d'autres criaient "Macron démission". 

18/01/19 - 16:59 - L'image du jour : le ministre de l'Agriculture chahuté à Rocamadour

Si Emmanuel Macron s'est placé aujourd'hui au centre de l'actualité, certains de ses ministres, qui sont aussi en déplacement sur le terrain, sont également en première ligne. Didier Guillaume, qui est venu dans le sud-ouest, à Rocamadour, a été pris à partie par quelques gilets jaunes ce vendredi, devant les caméras de LCI. Hué, lorsqu'il a prononcé ces mots "Je comprends la souffrance des Françaises et des Français", le ministre a écouté, l'air coi, un manifestant en colère. "Si vous comprenez la souffrance du peuple, redonnez le pouvoir au peuple. [...] La politique doit être encadrée par le peuple, c'est au peuple de voter les lois qui concernent les politiques", a-t-il pesté, avant que soit repris en coeur : "Rendez l'ISF ! Rendez l'ISF !". 

18/01/19 - 16:39 - Une standing ovation pour le maire de Trèbes

L'édile de la ville de Trèbes, avant de prendre la parole, est chaleureusement salué par les élus du sud-ouest, qui l'applaudissent durant de longues secondes. Rappelons que la ville Trèbes a été touchée par un attentat terroriste et par des inondations meurtrières l'année dernière. Le maire interpelle Emmanuel Macron, en saluant l'action de l'Etat dans sa ville ces derniers mois pour apporter assistance aux sinistrés : "Tout ce qui a été simplifié, mis en pratique à Trèbes, pourquoi ne pas l'appliquer à plus grande échelle ?", dit-il.

18/01/19 - 16:34 - Un maire de l'Ariège salue l'initiative d'Emmanuel Macron et lui parle des ours

"Quand on va au contact, ici dans une terre de rugby, ça a du sens. Donc bravo", lance l'édile du Couserans, manifestement à l'aise devant l'assistance. Le maire interpelle le président de la République sur la menace que constitue l'introduction d'ours dans les Pyrénées, en considérant que cette mesure a été prise en déconnexion avec la réalité du territoire.

18/01/19 - 16:16 - Un maire interpelle Emmanuel Macron sur ses multiples petites phrases

"Arrêtez de jeter en pâture les plus démunis !", lance un maire d'Occitanie, la voix tremblante, qui revient sur les phrases et les mots mal perçus par l'opinion ces derniers mois et ces dernières années. L'édile rappelle les "illettrés" de Gad, les propos sur "ceux qui ne sont rien" et la phrase que lui est attribuée sur "certaines personnes en situation de pauvreté" qui "déconnent". Emmanuel Macron écoute, stoïquement, prend des notes, mais semble aussi agacé par la liste effectuée par l'édile, levant parfois les yeux au ciel.

18/01/19 - 15:50 - Emmanuel Macron commence son discours en ciblant 4 fractures

Le président a pris la parole après une intervention du maire de Souillac. "Je suis très heureux d'être parmi vous. L'objectif c'est surtout de vous entendre, d'entendre ce qui remonte de vos administrés, d'entendre de vos problèmes au quotidien. C'est l'objectif de ce grand débat. [...] Au fond, nous avons une fracture sociale qui est là, nous ne l'avons pas réglée, il y a aussi une fracture territoriale, on l'a peut-être accrue ces dernières années [...], il y a une fracture écologique aussi, [...] et une fracture démocratique, qui elle-aussi ne remonte pas à hier", a commencé par dire Emmanuel Macron, qui martèle que le grand débat qui s'ouvre va permettre de bâtir un "nouveau contrat social".

18/01/19 - 15:36 - Emmanuel Macron commence son intervention à Souillac

Le chef de l'Etat est arrivé avec un peu plus de 30 minutes de retard. Il salue de nombreuses personnes, serre de nombreuses mains, et s'apprête à prendre la parole dans l'espace qui lui est attribué - et qui ressemble à une sorte de ring de boxe.

18/01/19 - 15:32 - Le ministre de l'Education est arrivé dans la salle de Souillac

Jean-Michel Blanquer est venu avec le chef de l'Etat, pour l'accompagner dans cette nouvelle rencontre avec les élus locaux du sud-ouest. Il est entré dans le Palais des congrès, le président devrait être là d'une minute à l'autre.

18/01/19 - 15:22 - Emmanuel Macron en retard pour rencontrer les maires à Souillac

Le chef de l'Etat prend son temps, alors que le grand débat devait commencer à 15h, il n'a toujours pas fait son entrée dans le Palais des congrès de Souillac. Le président de la République a multiplié les étapes pour rencontrer des habitants et des élèves de la commune. Dans la salle où il va s'exprimer, les élus et les journalistes sont déjà en place.

18/01/19 - 15:12 - Emmanuel Macron soigne sa communication à Souillac

Après avoir visité une école primaire de la région, Emmanuel Macron s'est rendu dans un lycée, située sur la commune de Souillac. Les services de communication du président de la République ont mis en ligne une brève vidéo montrant un échange calme et apaisé avec des élèves. Un peu plus tôt, l'Elysée diffusait via ses réseaux sociaux une séquence où l'on découvre le président discutant avec de jeunes enfants, dans une classe, au sujet du nombre d'habitants résidant en France.

LIRE PLUS

En savoir plus

Emmanuel Macron : une lettre aux français

Le président de la République a pris la plume et publié une longue lettre de 5 pages qu'il a adressé à tous les Français. "Je sais, bien sûr, que certains d'entre nous sont aujourd'hui insatisfaits ou en colère. Parce que les impôts sont pour eux trop élevés, les services publics trop éloignés, parce que les salaires sont trop faibles pour que certains puissent vivre dignement du fruit de leur travail, parce que notre pays n'offre pas les mêmes chances de réussir selon le lieu ou la famille d'où l'on vient. Tous voudraient un pays plus prospère et une société plus juste. Cette ambition, je la partage", écrit-il au début de son message. Le chef de l'Etat invite dans ce message tous les citoyens à s'exprimer sur les solutions qu'ils appellent de leur voeux. Lire la lettre d'Emmanuel Macron dans son intégralité

Emmanuel Macron a lancé un grand débat

Pour répondre à la contestation des gilets jaunes, Emmanuel Macron a ouvert une grande consultation nationale, qui se clôturera le 15 mars 2019. 4 grandes thématiques structurent les contributions : les impôts et la dépense publique ; l'organisation de l'Etat ; la transition écologique ; la démocratie et la laïcité. Tous les citoyens qui le souhaitent peuvent participer aux réunions publiques organisées un peu partout en France et même être à l'initiative d'un débat sur un ou plusieurs sujets pour faire remonter un certain nombre de revendications. Pour tout savoir sur cette consultation et savoir précisément comment elle s'organise, rendez-vous sur notre page consacrée au grand débat national.

Article le plus lu - Neige en France : les images et les prévisions › Voir les actualités

Emmanuel Macron : suivez en direct le débat avec des maires à Souillac
Emmanuel Macron : suivez en direct le débat avec des maires à Souillac

Sommaire Lettre de Macron Macron et le grand débat L'essentiel Emmanuel Macron s'est entretenu avec plus de 600 maires d'Occitanie, durant 6h30, au Palais des congrès de Souillac. Officiellement, le rendez...

Annonces Google