Elections européennes 2019 : trop tard pour Macron ? Sondages et actus

Elections européennes 2019 : trop tard pour Macron ? Sondages et actus EUROPEENNES 2019 – La majorité présidentielle s'apprête à perdre les élections européennes, selon les derniers sondages. Suivez dans notre direct toutes les dernières actualités sur la fin de campagne.

L'essentiel

  • Les élections européennes 2019 se tiennent le dimanche 26 mai en France. La campagne bat son plein et les sondages se précisent : c'est la liste du Rassemblement national qui est donnée gagnante face à celle de La République en Marche. Voir ici la compilation des sondages des européennes.
  • Dans ce contexte, la crispation monte du côté de la majorité, qui redoute un revers. Le Point assure qu'Emmanuel Macron aurait procédé à quelques remontrances à l'adresse de ses ministres qu'il ne trouverait pas assez impliqués dans la campagne. Le chef de l'Etat envisagerait même un remaniement en cas de défaite de son parti, selon des confidences de macronistes à franceinfo.
  • Emmanuel Macron a donné une interview à la PQR pour alerter sur les risques d'une poussée des souverainistes, qui affaiblirait selon lui la position de la France en Europe. Trop tard ? Le président monte au front alors que la campagne de sa candidate, Nathalie Loiseau, est critiquée en interne. Certains élus LREM ont confié à BFMTV.com être déçus et inquiets, anticipant une sévère défaite.

Le direct, les dernières actus

23:42 - Interview d'Emmanuel Macron : le président veut être "acteur" des élections européennes

FIN DU DIRECT - Emmanuel Macron s'est à nouveau engagé à nouveau dans la campagne des élections européennes. Ce mardi 21 mai paraît dans la presse régionale une interview du chef de l'Etat. Dans Ouest-France, il est revenu sur sa volonté de s'impliquer dans les élections européennes. "Je ne peux donc pas être un spectateur, mais un acteur de cette élection européenne qui est la plus importante depuis 1979 parce que l’Union est face à un risque existentiel" a-t-il expliqué. A la question d'une peur que ce scrutin se transforme en vote d'approbation ou de sanction contre sa politique nationale, il a défendu son bilan, déclarant qu'"il n’y a pas à rougir de notre bilan, même s’il faut aller plus loin."

23:19 - "On va gagner", assure Nathalie Loiseau, devancée dans les sondages des élections européennes

Nathalie Loiseau était présente à la réunion du groupe de La République en marche à l'Assemblée nationale ce mardi 21 mai. Devancée par Jordan Bardella et le Rassemblement national dans les sondages des intentions de vote aux élections européennes, la tête de liste Renaissance s'est voulue rassurante devant les députés de la majorité. "On va gagner", s'est-elle exclamée. Dans le dernier sondage Elabe publié ce mardi 21 mai, Nathalie Loiseau est créditée de 23% des intentions de vote, derrière le RN (23,5%).

22:51 - "Allez voter ou arrêtez de vous plaindre", le message de Dupont-Aignan à l'approche des Européennes

En réunion publique à Marseille ce mardi 21 mai, Nicolas Dupont-Aignan, tête de liste de Debout la France aux élections européennes, a lancé un message pour le moins radical à l'adresse des gilets jaunes : "Allez voter ou arrêtez de vous plaindre et allez à l'échafaud". "Ca ne sert à rien de manifester sous la pluie et le vent toute l'année et ensuite de ne pas voter, ce serait contradictoire", a-t-il déclaré.

22:30 - Européennes : pour Emmanuel Macron, "l'abstention, c'est un échec pour la démocratie"

Dans son interview donnée à la presse régionale, publiée entre autres dans Ouest-France, Emmanuel Macron s'est exprimé sur les risques d'abstention aux élections européennes. Il a qualifié ce phénomène d'"échec pour la démocratie". "Il y a un paradoxe : On a passé des mois à dire qu’il fallait redonner de la vigueur à notre démocratie et l’on considérerait qu’il n’est pas important d’aller voter ?" a-t-il interrogé. D'après un sondage Ifop du 20 mai, l'abstention risque d'atteindre les 56% lors du scrutin du dimanche 26 mai.

22:03 - Élections européennes : Marine Le Pen qualifie la France insoumise de "France islamiste"

En meeting dans l'Yonne ce mardi 21 mai, Marine Le Pen a appelé les gilets jaunes à voter pour la liste Rassemblement national aux élections européennes 2019 et pas pour la France insoumise (FI), qu'elle a qualifiée de "France islamiste". "Pas un Français sensé ne peut accepter de suivre ce délire immigrationniste", a déclaré la présidente du RN, parti actuellement en tête dans les sondages des intentions de vote pour le scrutin du 26 mai.

21:34 - Européennes : le Rassemblement national en tête d'un nouveau sondage

Elabe a publié ce mardi 21 mai une nouvelle édition de son sondage "L'Opinion en direct" pour BFMTV. C'est la première que ce sondage donne le Rassemblement national en première position, avec 23,5% des intentions de vote. Suivent dans l'ordre la République en Marche (23%), les Républicains (12,5%), Europe Ecologie-Les Verts (8,5%), France Insoumise (8%), Debout la France (4,5%), PS (4%). Génération.s et le PCF arrivent à 3%, les Patriotes à 2% tandis que Lutte Ouvrière, Urgence écologie et le Parti animaliste rassemblent chacun 1,5% des intentions de vote. Enfin, l'UPR et l'UDI sont créditées d'un score de 1%.

21:06 - Lionel Jospin votera pour le Parti socialiste et Raphaël Glucksmann aux élections européennes

Alors que ces derniers jours, de nombreux poids lourds du Parti socialiste comme Christiane Taubira et François Hollande se sont rangés derrière Raphaël Glucksmann, c'est au tour de l'ancien Premier ministre Lionel Jospin d'appeler à voter pour la tête de liste de PS/Place publique aux élections européennes 2019. Dans un communiqué diffusé ce mardi, il a indiqué "qu'étant fidèle au socialisme démocratique et adhérent du Parti socialiste", il voterait aux élections européennes pour la liste présentée par son parti et conduite par Raphaël Glucksmann.

20:31 - Des dirigeants européens alertent contre la poussée des populismes aux élections européennes

Alors que dans de nombreux pays, à l'instar de la France et de l'Italie, les listes d'extrême droite et populistes sont créditées d'importantes intentions de votes aux prochaines élections européennes, des dirigeants européens ont alerté sur le risque que représentent ces partis. "Vous et vous amis Strache, Le Pen, Orban et Farage complotent avec et sont payés par Poutine pour détruire", a notamment déclaré l'eurodéputé belge Guy Verhofstadt (Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe) à Matteo Salvini sur Twitter. Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a quant à lui appelé "les syndicalistes, les sociaux-démocrates et les chrétiens-démocrates, et les autres" à se dresser "comme un seul homme quand il s'agit de repousser le danger de l'extrême droite", rapporte La Croix.

20:06 - Élections européennes : grand meeting d'Europe Écologie ce mardi 21 mai

Les candidats de la liste Europe Écologie les Verts tiennent un grand meeting ce mardi 21 mai au Cirque d'Hiver, à Paris. Yannick Jadot, tête de liste aux élections européennes, est évidemment présent, de même qu'Eva Joly, José Bové, ou encore Gilles Simeoni. Pour l'instant, la liste Europe Écologie les Verts est créditée d'environ 8,5% d'intentions de vote pour le scrutin de dimanche 26 mai.

19:35 - Trois débats télévisés et une semaine décisives pour les élections européennes

FIN DU DIRECT - Les électeurs se déplaceront aux urnes dimanche 26 mai pour choisir leurs représentants lors élections européennes. Dès lundi 20 mai, le sprint final a été lancé pour une semaine décisive et riche en débats. LCI, avec RTL et Le Figaro, a ouvert le bal lundi soir, avec un débat en deux parties qui a réuni 14 têtes de liste (deux fois sept candidats). Suivra France 2 avec une Emission Politique en deux parties mercredi soir où devraient débattre 15 têtes de listes ou chefs de parti (6 puis 9). Mais plusieurs invités relégués dans la deuxième partie de l'émission menacent de boycotter ce débat. La radio Franceinfo organise le jeudi 23 mai une matinée spéciale (8H30 -13H00) où 14 têtes de liste s'entretiendront à tour de rôle pendant une quinzaine de minutes avec un journaliste et répondront également aux questions des auditeurs. Le dernier débat sera organisé par BFMTV jeudi soir (à partir de 20H45), pour une soirée réunissant 11 têtes de liste autour de Ruth Elkrief et Apolline de Malherbe, depuis un plateau en public.

18:42 - L'extrême droite et les souverainistes à plus de 30% dans les sondages

Au regard des récents sondages sur les intentions de vote aux élections européennes du 26 mai, les têtes de listes d'extrême droite et souverainistes obtiendraient ensemble plus de 30% des votes des électeurs et seraient ainsi les grands gagnants du scrutin prévu dimanche. En plus du Rassemblement national, crédité d'environ 24% des intentions de vote, la liste Debout la France de Nicolas-Dupont Aignan est autour de 4,5%, celle de Florian Philippot et des Patriotes autour de 2%, et celle de l'Union populaire républicaine de François Asselineau autour de 1%.

18:28 - Un autre sondage des européennes publié ce mardi avec quelques variations

Le sondage Harris Interactive publié ce mardi en fin d'après-midi donne également le Rassemblement national en tête des intentions de vote pour les élections européennes, devant la formation de ma majorité. Quelques listes sont créditées de résultats différents, comme La France Insoumise, EELV, le PS et Debout la France.

18:06 - Pour Ian Brossat, il faut désobéir aux traités européens et "aux injonctions de la Commission"

20 Minutes publie aujourd'hui une interview de Ian Brossat, tête de liste du parti communiste pour les élections européennes. Afin de bâtir, "l'Europe des gens", celui-ci explique qu'il faut "rompre avec la logique de ces traités européens qui prônent la concurrence libre et non faussée et l’austérité". "Je suis convaincu que nous pouvons y arriver par le rapport de force" affirme ensuite Ian Brossat. Pour assurer ce rapport de force, il recommande de "désobéier aux injonctions" comme l'a fait le gouvernement portugais. Pour information la liste du PCF est créditée de 3% des intentions de vote dans la dernière édition du sondage Elabe pour les élections européennes.

17:41 - La CGT appelle à voter aux européennes sans donner de consignes de vote

Dans un communiqué, la CGT a appelé ce mardi 21 mai les électeurs à se rendre aux urnes le 26 mai pour les élections européennes. "L'Europe, ce n'est pas une structure politique dont les choix et les décisions seraient sans impact sur notre quotidien", a-t-elle souligné. Si elle se refuse à donner des consignes de vote, elle a rejeté "le vote pour des partis d'extrême droite", qui serait un "danger pour la démocratie et les conquis du monde du travail". La CFDT et l'Unsa avait adopté des positions similaires, en appelant à voter mais à rejeter l'euroscepticisme et le repli nationaliste.

17:34 - Bernard Henry Lévy met en garde contre les populistes aux élections européennes

Le philosophe Bernard Henri-Lévy s'est exprimé mardi 21 mai sur les élections européennes."Il faudrait être aveugle pour ne pas voir le péril où se trouve l'Europe", a souligné Bernard Henri-Lévy à la presse après un déjeuner avec le président de la République, ainsi qu'une douzaine d'intellectuels signataires du "manifeste des patriotes européens". Il a qualifié la situation actuelle d'"une Europe dont Poutine a juré l'affaiblissement, dont se moque tous les jours Donald Trump, qui est gangrénée tous les jours de l'intérieur par des petits caïds populistes instrumentalisés par M. Bannon".

LIRE PLUS

En savoir plus sur les élections européennes

Le Parlement de l'Union européenne se renouvelle tous les 5 ans. Les élections européennes du 26 mai vont permettre aux citoyens de tous les pays membres de l'Union de désigner qui seront les députés européens jusqu'en 2024. Cette année, les Français ont le choix entre des partis politiques dont la position sur l'Europe est assez tranchée, 34 listes au total se présentent : les citoyens peuvent choisir entre les pro-européens, attachés à l'institution et qui défendent l'idée de davantage d'intégration ; les souverainistes euro-compatibles, qui veulent réformer l'Union et qui luttent contre toute forme de fédéralisme ; les anti-Union européenne, qui considèrent que la France doit soit imposer de nouvelles négociations sur les traités actuels, soit quitter l'Union ; les farouches opposants à l'Union européenne, qui veulent quoi qu'il arrivent sortir du "carcan" de Bruxelles.

Sondages sur l'élection européenne

Le dernier sondage sur les élections européennes - L'enquête de l'institut Elabe pour BFMTV, publié le 21 mai, donne les résultats suivants : LRME-MoDem est donné à 23%, derrière la liste Rassemblement national (23,5%). Viennent ensuite les listes suivants dans les intentions de vote : Les Républicains à 12,5% ; la France insoumise à 8%, EELV à 8,5%, Place publique-Parti socialiste à 4%, Debout la France à 4,5%, le Parti communiste à 3%, les Patriotes à 2%, Génération.s à 3%, l'UPR à 1%, Alliance jaune à 1%, Lutte Ouvrière à 1,5%, Urgence écologie à 1,5%, le parti animaliste à 1,5%.

Compilation des sondages - Voici la compilation des sondages effectués par les principaux instituts sur les européennes 2019. Les onglets permettent de passer d'un institut à un autre. Nous avons choisi d'introduire dans cette compilation les sondages testant l'hypothèse de la constitution d'une liste gilets jaunes.

 

Elections européennes : qui est candidat ?

Date des élections européennes

Le scrutin ne se tient pas le même jour dans tous les pays de l'Union européenne, il se déroule du jeudi au dimanche de la même semaine. Cette année, les élections européennes ont lieu du 23 au 26 mai 2019, ce qui signifie que le scrutin se tiendra en France le dimanche 26 mai 2019. Compte tenu du mode du scrutin, il n'y a qu'une seule date en France, puisqu'il n'y a qu'un seul tour avec une seule vague de résultats pour ces élections européennes au niveau national.

Résultat de l'élection européenne

Les résultats de l'élection européenne 2019 seront mis en ligne sur le site de Linternaute.com le soir du scrutin. On ne sait pas encore si les résultats officiels validés par le ministère de l'Intérieur seront publiés à 20h ou à 23h. Il y a en effet un désaccord entre le ministère et la Commission européenne sur la lecture de l'acte électoral concernant l'heure de publication. Quand la Commission dit qu'elle doit correspondre à la fermeture du dernier bureau de vote dans toute l'Union (soit 23h en Italie), la place Beauvau trouve cette lecture trop stricte et négocie un assouplissement pour que les premiers résultats soient publiés à la fermeture du dernier bureau de vote français (soit 20h). En 2014, la publication avait eu lieu à 23h, mais quelle que soit l'issue de cette discussion, les estimations pourront être publiées dès 20h. Le résultat des européennes ville par ville sera par la suite publié toute la soirée sur Linternaute.com, grâce au moteur de recherche ci-dessous. Comme pour chaque élection, la rédaction sera mobilisée pour donner à ses lecteurs les résultats et les dernières actualités en direct.

Résultats des européennes par département

Article le plus lu - Européennes 2019 : sondages et actus › Voir les actualités

Elections européennes 2019 : trop tard pour Macron ? Sondages et actus
Elections européennes 2019 : trop tard pour Macron ? Sondages et actus

Sommaire Européennes 2019 : infos en direct Sondages sur l'élection européenne Candidats aux européennes 2019 Date des élections européennes Résultat de l'élection européenne L'essentiel Les...