Elections européennes 2019 : dernier sondage, dernières actualités... Le direct

Elections européennes 2019 : dernier sondage, dernières actualités... Le direct EUROPEENNES 2019 - La campagne des élections européennes a été mise entre parenthèses après l'incendie de Notre-Dame de Paris. Le point sur les dernières actus et sur le résultat des sondages.

L'essentiel

  • L'actualité des élections européennes s'est considérablement ralentie après l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La plupart des candidats avaient mis entre parenthèses leur campagne pour quelques jours, mais reprennent leurs déplacements depuis la fin de la semaine.
  • Les élections européennes ont lieu dimanche 26 mai en France. Il n'y a qu'un seul tour et une liste unique par parti politique.
  • Les sondages sur les européennes 2019 se succèdent et se ressemblent : LREM est en tête des intentions de vote, juste devant le RN (ex-FN). Retrouvez ici la compilation des sondagesRetrouvez ici les dernières actualités sur l'élection européenne 2019.

Le direct, les dernières actus

17:46 - Européennes : Raphaël Glucksmann dans le Loire-et-Cher

FIN DU DIRECT - Raphaël Glucksmann, tête de liste PS/Place Publique aux élections européennes, était en déplacement dans le département du Loire-et-Cher et notamment à Blois ce vendredi 19 avril 2019. Accompagné du maire PS de Blois Marc Gricourt, maire PS de Blois, et de l'eurodéputée Karine Gloanec Maurin, il a saisi cette occasion pour évoquer ses thématiques de campagne et notamment la solidarité, l'écologie et la jeunesse. La liste a prévu un "meeting d'envergure nationale" à Limoges le 30 avril.

16:22 - Quatre jours après, fin de la trêve dans la campagne des européennes ?

Ce vendredi 19 avril, la trêve politique décidée suite à l'incendie de Notre-Dame de Paris a définitivement pris fin. Spontanément adoptée en signe d'union nationale par plusieurs têtes de liste, cette trêve avait interrompu la campagne en France et a donné lieu à l'annulation de plusieurs meeting. La campagne des européennes a pu reprendre, avec un meeting de Marine Le Pen dans la Loire, et un déplacement en Saône-et-Loire de Nathalie Loiseau et Pascal Canfin de la liste LREM. Certains, comme François-Xavier Bellamy, Ian Brossat, Benoit Hamon ou Yannick Jadot avait déjà repris leur campagne après une interruption plus courte.

13:22 - Les populistes en tête pour les élections européennes aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, c'est une liste populiste qui se trouve en tête des sondages pour les élections européennes. La jeune formation eurosceptique du Forum pour la Démocratie (FVD), menée Thierry Baudet, s'est en effet placé en tête des intentions de vote avec un score de 18%. Le parti avait également réalisé une percée aux élections provinciales qui se sont tenues quelques temps après la tuerie d'Utrecht, qualifiée d'"attentat" par le parquet.

11:39 - Comment Notre-Dame perturbe les élections européennes

L'incendie ayant ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi 15 avril a aussi fortement perturbé la campagne des élections européennes. Après que la majorité des têtes de liste aient annoncé une suspension de la campagne pour quelques jours, des meetings ont été annulés. Les Républicains ont annulé le grand meeting de Nîmes, LREM celui prévu à Marseille. Mais Notre-Dame pourrait aussi s'inviter, d'une façon ou d'une autre, dans les thèmes de la campagne. Marine Le Pen devrait par exemple, dans son meeting à Feurs dans la Loire, proposer un discours "entièrement consacré à la cathédrale" explique France Inter.

18/04/19 - 17:34 - Comment le Brexit pourrait perturber les résultats des élections européennes

FIN DU DIRECT - On ne sait toujours pas si le Brexit aura lien avant les élections européennes. La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne pose la question de la répartition des sièges au Parlement européen. En cas de sortie avant le 23 mai, une partie des 73 sièges britanniques seraient répartis entre plusieurs pays, dont la France, selon un schéma déjà connu. En revanche, qu'adviendrait-il de ses sièges si le Royaume-Uni quittait les institutions après avoir envoyé des députés européens ? Rien n'est encore sûr dans ce scénario. Mais la date limite du Brexit, le 31 octobre, n'a pas été choisie au hasard : sauf nouveau report, les éventuels eurodéputés britanniques auront quitté le Parlement européen avant que celui-ci ne se prononce sur la nouvelle Commission européenne, qui doit être renouvelée en novembre 2019 et validée par le Parlement.

18/04/19 - 17:10 - Les candidats à la Commission européenne favorables à un maintien du Parlement à Strasbourg

Le Parlement européen n'est pas la seule institution de l'Union européenne qui sera renouvelée en 2019. Une nouvelle Commission européenne sera aussi investie, et avec elle, un nouveau président. Deux candidats, l'allemand Manfed Weber du PPE (centre-droit) et le néerlandais Frans Timmermans, du PSE (centre-gauche), ont fait savoir qu'ils souhaitaient tous deux voir le siège du Parlement européen demeurer à Strasbourg. Il est en effet souvent question de réunir le Parlement lui-même situé dans la capitale alsacienne, avec les institutions de Bruxelles. Les deux candidats ont apporté leur réponse dans le cadre d’un débat télévisé diffusé sur France 24.

18/04/19 - 15:38 - La campagne de Benoit Hamon pour les européennes

Malgré des intentions de vote relativement faibles, Benoit Hamon, tête de la liste du parti Générations, poursuit sa campagne pour les élections européennes. L'ancien candidat à l'élection présidentielle espère pouvoir séduire l'électorat socialiste : déplacements à Aubervilliers, dans une usine de la Sarthe, ou dans les bastions socialistes en Bretagne et en Haute-Vienne. "C’est intéressant, l’électorat socialiste qui a voté pour moi à la présidentielle est disponible", note Benoît Hamon sur franceinfo, en particulier face à la campagne de la liste PS/Place publique qui, elle aussi, a du mal à décoller.

18/04/19 - 14:51 - En Italie, Amnesty International surveille les élections européennes

L'ONG humaniste Amnesty International a annoncé jeudi 18 avril qu’elle allait contrôler les déclarations des différents candidats italiens aux élections européennes de mai 2019. L'association souhaite surveiller, notamment à travers les réseaux sociaux, tout potentiel "discours de haine". "Avec les élections européennes, nous avons lancé un contrôle sur combien et comment les droits de l’Homme entrent dans le débat sur internet" a indiqué la responsable italienne de l'ONG, Martina Chichi. De manière automatique, les messages Facebook et Twitter des candidats ainsi qu'un échantillon de commentaires seront analysés automatique afin d'évaluer leurs contenus et de les classer en trois niveaux.

LIRE PLUS

En savoir plus sur les européennes

Le Parlement de l'Union européenne se renouvelle tous les 5 ans. Les prochaines élections européennes, qui se tiennent le 26 mai 2019, vont permettre aux citoyens de tous les pays membres de l'Union de désigner qui seront les députés européens jusqu'en 2024. Le scrutin, en France, sera le premier depuis les élections législatives qui ont donné une majorité à Emmanuel Macron. Nul doute, donc, que le résultat de cette élection européenne prendra une dimension nationale : une partie des citoyens français s'exprimera sans doute pour marquer son soutien au gouvernement ou bien pour en sanctionner sa politique.

Depuis 1979 et le premier scrutin, chaque élection européenne est - aussi - un moyen pour les électeurs de s'exprimer sur la politique menée à l'échelle nationale, ce qui, pour de nombreux observateurs, biaise le résultat de l'élection et donc la composition du Parlement européen. En 2019, pourtant, les Français ont le choix entre des partis politiques dont la position sur l'Europe est assez tranchée : les citoyens peuvent choisir entre les pro-européens, attachés à l'institution et qui défendent l'idée de davantage d'intégration ; les souverainistes euro-compatibles, qui veulent réformer l'Union et qui luttent contre toute forme de fédéralisme ; les anti-Union européenne, qui considèrent que la France doit soit imposer de nouvelles négociations sur les traités actuels, soit quitter l'Union ; les farouches opposants à l'Union européenne, qui veulent quoi qu'il arrivent sortir du "carcan" de Bruxelles.

Sondages sur l'élection européenne

Le dernier sondage sur les élections européennes - La dernière étude a été effectuée par Harris Interactive, publiée le 7 avril 2019. Voici les résultats par formation politique : Lutte ouvrière (LO) : 1% ; Parti communiste (PCF) : 2% ; La France Insoumise (LFI) : 8,5% ; Génération.s : 3,5% ; Parti socialiste (PS) : 5,5% ; Europe Ecologie-Les Verts (EELV) : 8% ; La République en Marche (LREM) : 23% ; Union des démocrates indépendants (UDI) : 2% ; Les Républicains (LR) : 12% ; Debout la France (DLF) : 5% ; Les Patriotes : 1,5% ; Rassemblement national (RN) : 20% ; Union populaire républicaine (UPR) : 2% ; Gilets jaunes : 3% ; Autre liste : 1,5%

Compilation des sondages - Voici la compilation des sondages effectués par les principaux instituts sur les européennes 2019. Les onglets permettent de passer d'un institut à un autre. Nous avons choisi d'introduire dans cette compilation les sondages testant l'hypothèse de la constitution d'une liste gilets jaunes. 

 

Date des élections européennes

Le scrutin ne se tient pas le même jour dans tous les pays de l'Union européenne, il se déroule habituellement du jeudi au dimanche de la même semaine. Cette année, les élections européennes ont lieu du 23 au 26 mai 2019, ce qui signifie que le scrutin se tiendra en France le dimanche 26 mai 2019. Compte tenu du mode du scrutin, il n'y a qu'une seule date en France, puisqu'il n'y a qu'un seul tour avec une seule vague de résultats pour ces élections européennes au niveau national.

Elections européennes : qui est candidat ?

L'élection européenne de LREM

Alors que les sondages laissent envisager au parti de la majorité une victoire à l'élection européenne, la question de l'incarnation de la campagne est encore plus sensible. C'est Nathalie Loiseau, qui a quitté le ministère des Affaires européennes, qui a été désignée tête de liste. Découvrir la liste des candidats LREM-MoDem à l'élection présidentielle.

L'élection européenne du Rassemblement national (RN, ex-FN)

C'est le jeune Jordan Bardella, 23 ans, qui a été investi tête de liste du Rassemblement national, principal concurrent de la majorité d'après les sondages. Marine Le Pen a par ailleurs choisi la conseillère régionale Hélène Laporte comme numéro 2 de la liste.

L'élection européenne de La France Insoumise

Le parti de Jean-Luc Mélenchon a désigné comme tête de liste Manon Aubry, jeune porte-parole de l'ONG Oxfam France. Ancienne membre du syndicat étudiant Unef, cette diplômée de Sciences-Po est devenue une spécialiste de la question de l'évasion fiscale. Découvrir les candidats aux européennes de La France Insoumise

L'élection européenne de Les Républicains

Laurent Wauquiez, le patron de la droite, a jeté son dévolu sur François-Xavier Bellamy pour porter la liste de son parti. Ce jeune professeur de philosophie, âgé de 33 ans, est actuellement adjoint au maire de Versailles, connu pour ses positions conservatrices. Agnès Evren, proche de François Baroin, et Arnaud Danjean, ancien proche d'Alain Juppé, sont numéros 2 et 3 de la liste LR. Découvrez ici plus d'informations sur François Xavier Bellamy et la liste LR pour les européennes.

Une liste des gilets jaunes pour les européennes ?

Mi-janvier, le mouvement ""Ralliement d'initiative citoyenne" (RIC) a fait part de sa volonté de participer au scrutin, avec comme tête de liste la gilet jaune Ingrid LevavasseurLe 13 février, Ingrid Levavasseur a indiqué qu'elle se retirait de cette liste. Par ailleurs, une figure gilets jaunes à Nice, Patrick Cribouw, 64 ans, a exposé sa volonté de faire émerger, lui-aussi, une liste pour les élections européennes.

L'élection européenne du Parti socialiste et Place Publique

En pleine reconstruction, le PS compte sur l'élection européenne pour tourner la page du désastre de l'élection présidentielle. Faute de candidat, le Premier secrétaire du PS Olivier Faure était pressenti. Mais il a fini par s'associer à la liste de rassemblement de la gauche de l'essayiste Raphaël Glucksmann mi-mars, qui sera tête de liste pour le scrutin.

L'élection européenne chez Génération.s

L'ancien candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon compte sur ce scrutin pour faire vivre médiatiquement son parti politique, Génération.s. Il avait lancé l'idée d'une grande votation citoyenne, qui aurait permis aux électeurs de gauche d'indiquer s'ils souhaitent une liste d'union et en quelle proportion chaque formation politique y serait représentée. Cet appel n'a pas convaincu les principaux partis de gauche.

L'élection européenne de EELV

Les écologistes font confiance à l'eurodéputé sortant et ancien candidat à la présidentielle Yannick Jadot. Ce dernier semble convaincu qu'EELV a tout intérêt à ne pas lier d'alliance. "L'élection européenne est le seul scrutin où les électeurs votent par conviction. Notre priorité est de rassembler les écologistes autour d'une ligne claire, pas de faire de la vieille politique avec ses accords d'appareils", a-t-il expliqué au JDD en début d'année.

L'élection européenne du Parti communiste français

Le PCF a investi sa propre tête de liste, Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris. Les communistes n'excluent pas un rapprochement avec le parti de Benoît Hamon. Découvrez les candidats du PCF aux européennes.

L'élection européenne de l'UDI

La formation centriste, qui s'était rapprochée de la majorité présidentielle au début du quinquennat, a décidé de mener une liste autonome. L'UDI ne fera donc pas campagne aux côtés de LREM et du MoDem de François Bayrou (qui fut son allié lors des dernières européennes). Jean-Christophe Lagarde, qui préside l'UDI, a été investi officiellement tête de liste.

L'élection européenne de DLF

Nicolas Dupont-Aignan, leader de Debout la France, a officialisé sa candidature aux élections européennes le 23 septembre, lors du congrès de son parti, au Cirque d'hiver. Benjamin Cauchy, l'un des leaders médiatiques des gilets jaunes, a choisi de la rejoindre, il a été investi à la 9 position sur la liste DLF. Découvrir ici la liste Debout la France pour les européennes.

L'élection européenne de Jean Lassalle

Le député des Pyrénées-Atlantiques devrait être tête de liste pour le scrutin de mai 2019 de son mouvement "Résistons", mais il doit trouver les fonds pour concrétiser sa campagne.

D'autres candidatures

NPA a jeté l'éponge, LO a investi Nathalie Arthaud tête de liste pour les européennes 2019. François Asselineau mène la campagne pour son parti l'UPR. L'ex-cadre du FN Florian Philippot se lance dans la première campagne de son parti, Les Patriotes, fondé en 2017. A noter par ailleurs, la candidature du Parti animaliste, soutenue par Brigitte Bardot et Laurent Baffie.

Résultat de l'élection européenne

Le Parlement européen a présenté une projection de résultats de l'élection européenne de mai, avec des données pour les partis politiques français, début mars 2019. Voici une représentation visuelle du nombre d'élus par formation politique, élaborée à partir d'une compilation de sondages :

Les résultats de l'élection européenne 2019 seront mis en ligne sur le site de Linternaute.com le soir du scrutin. Ils seront très facilement consultables gratuitement, ville par ville, grâce au moteur de recherche ci-dessous. Comme pour chaque élection, la rédaction sera mobilisée pour donner à ses lecteurs les résultats et les dernières actualités en direct.

Résultats européennes par département

Article le plus lu - Gilets jaunes : la contestation continue › Voir les actualités

Elections européennes 2019 : dernier sondage, dernières actualités... Le direct
Elections européennes 2019 : dernier sondage, dernières actualités... Le direct

Sommaire Européennes 2019 : infos en direct Sondages sur l'élection européenne Date des élections européennes Candidats aux européennes 2019 Résultat de l'élection européenne L'essentiel...