Jean-Marie Le Pen : sa télé, son quotidien, la mort... Ses confessions sur sa "dernière ligne droite"

Jean-Marie Le Pen : sa télé, son quotidien, la mort... Ses confessions sur sa "dernière ligne droite" LE PEN - Le "menhir" aborde désormais avec les journalistes ses ennuis de santé qui minent son quotidien et parle avec lucidité et détachement de la mort.

"Je me dis que je fais la dernière ligne droite et, par conséquent, je suis amené pour la première fois de ma vie à penser à mon âge". Jean-Marie Le Pen aura donc attendu 91 ans pour penser concrètement à la mort et pour en parler sans pudeur aux médias. Au micro de France Inter, interrogé sur le sujet, le patriarche du FN s'est montré assez philosophe. "Ça durera ce que ça durera, on ne sait pas. Mais j'essaierai de rester fidèle à moi-même", a-t-il confié. Le "menhir", lucide, reprend d'ailleurs la même métaphore auprès du Parisien, considérant qu'il "entame la dernière ligne droite et (qu')au bout, il va falloir sauter".

L'épilogue de sa vie, Jean-Marie Le Pen le passe essentiellement dans la villa de Rueil-Malmaison, avec son épouse. "Au fond, ma vie quotidienne, c'est beaucoup la télévision. J'aime cette proximité avec l'image. Je n'ai plus qu'un œil et il sera de moins en moins bon", s'amuse-t-il auprès de nos confrères du Parisien. Et de se livrer encore davantage sur ses ennuis de santé, qui se sont accumulés ces dernières années. "Je m'éveille le matin épuisé. J'ai un mal fou à décoller, je compte jusqu'à dix pour me lever", dit-il. Le patriarche a des difficultés à se déplacer sans sa canne désormais, mais si "le bas ne marche pas très bien", il assure que "le haut beaucoup mieux", faisant de la promotion du second tome de ses mémoires, "Tribun du peuple", une des ses dernières priorités. Un ouvrage qu'il considère comme "un testament" et dans lequel il écrit ses lignes : "Aujourd'hui, je ne suis plus que de l'histoire" ou encore "Quand je regarde derrière moi, je ne regrette pas grand-chose".

Article le plus lu - Attaque à la préfecture de police : de nouvelles révélations › Voir les actualités

Jean-Marie Le Pen : sa télé, son quotidien, la mort... Ses confessions sur sa "dernière ligne droite"

"Je me dis que je fais la dernière ligne droite et, par conséquent, je suis amené pour la première fois de ma vie à penser à mon âge". Jean-Marie Le Pen aura donc attendu 91 ans pour penser concrètement à la mort et pour en parler sans pudeur aux...

Je gère mes abonnements push