Thierry Coste sur la démission de Hulot : la polémique Bardot, "ça a été plus important"

Thierry Coste sur la démission de Hulot : la polémique Bardot, "ça a été plus important" Et si Thierry Coste, le principal lobbyste des chasseurs, était l'homme qui a poussé Nicolas Hulot à la démission ? Lui assure que non.

"Quand Nicolas Hulot n'est pas content, j'adore lui rappeler qu'on est dans le même camp, celui d'Emmanuel Macron. C'est presque jouissif pour moi" , s'amusait, espiègle, Thierry Coste dans les colonnes du Monde, il y a à peine quelques mois. Le désormais ex-ministre de la Transition écologique a finalement décidé de changer de camp, en démissionnant ce mardi matin du gouvernement. Depuis son annonce surprise, la machine à spéculations tourne à plein régime sur les véritables raisons de son départ de l'exécutif ? A-t-il essuyé l'humiliation de trop ? L'hypothèse d'une nouvelle déconvenue face au lobby des chasseurs, hier, est avancée par plusieurs médias. Son plus grand représentant, Thierry Coste, présent à l'Elysée pour une réunion sur la réforme de la chasse, a semble-t-il obtenu d'Emmanuel Macron ce que Nicolas Hulot ne souhaitait surtout pas céder.

Pourtant, Thierry Coste est persuadé que le ministre démissionnaire avait bien d'autres raisons de quitter son poste. " C'est un prétexte. Je regrette le départ de Nicolas Hulot ", dit-il dans l'émission "Les Grandes gueules" sur RMC. "Hier nous avons eu 2 heures de discussion, nous avons fait des compromis", a-t-il ajouté, reconnaissant que Nicolas Hulot est parti "énervé". Et d'ajouter : "Brigitte Bardot a peut-être été extrêmement désobligeante il y a pas si longtemps, ça a été plus important".

Article le plus lu - Eric Zemmour : le clash avec Hapsatou Sy se durcit › Voir les actualités

Annonces Google