Crise des gilets jaunes : Brigitte Bardot s'en mêle, y aura-t-il un acte 15 ?

Crise des gilets jaunes : Brigitte Bardot s'en mêle, y aura-t-il un acte 15 ? GILETS JAUNES - Alors que le mouvement semble s'essouffler et qu'il est marqué par des dérapages, faut-il s'attendre à un acte 15 ? Brigitte Bardot, elle, espère que les gilets jaunes vont poursuivre la contestation.

L'essentiel

  • Faut-il s'attendre à un acte 15 des gilets jaunes samedi 23 février ? Il se prépare d'ores et déjà, même si pour l'heure, les informations pratiques demeurent assez confidentielles. Un événement créé sur une page Facebook populaire invite les manifestants à se retrouver à Paris, sur les Champs-Elysées, samedi à partir de 10h, il réunit déjà 420 participants et 3000 personnes se disent intéressées (voir ici). Par ailleurs, l'idée qu'un grand rassemblement de gilets jaunes s'organise à Clermont-Ferrand pour l'acte 15 prend de l'ampleur. Selon les informations du Point, la police s'attend à une manifestation de plusieurs milliers de personnes ; les services de renseignements auraient identifié près de 400 Black Blocs qui auraient pour projet de se rendre dans la capitale auvergnate.
  • Brigitte Bardot s'est rendue dans un débat local de gilets jaunes organisé à Fréjus ce dimanche. Elle a pris la parole pour les inviter à poursuivre leur mouvement. "Ne lâchez-rien !" a-t-elle dit, ajoutant, selon Var-Marin : "Je soutiens les gilets jaunes parce qu’ils ont des couilles".
  • Samedi 16 février, 41 500 gilets jaunes ont manifesté, dont 5 000 à Paris selon le ministère de l'Intérieur. Un chiffre contesté par le Nombre jaune, qui recense 101 376 manifestants. Quelques heurts sont venus émailler les manifestations des gilets jaunes. Deux policiers ont été attaqués dans leur fourgon près de Lyon. À Paris, Alain Finkielkraut a été visé par des insultes antisémites. Dimanche, selon la préfecture de police, les gilets jaunes étaient entre 1 500 et 2 000 manifestants dans la capitale.

Les infos en direct

15:01 - Le mouvement des gilets jaunes "aurait touché" Johnny

Invité sur le plateau de LCI, David Hallyday s'est exprimé sur la question de savoir si son père aurait été un soutien pour les gilets jaunes, s'il n'avait pas été emporté par la maladie en décembre 2017. "C'est quelque chose qui l'aurait touché, c'est clair", explique le fils du Taulier. Et de détailler : "Mon père était très touché par tous les mouvements sociaux et je pense que c'était quelqu'un de très, très humain. Il était très à l'écoute des gens et de leurs problèmes, comme il l'était à l'écoute de ses amis aussi".

14:44 - Gilets jaunes : les chiffres de l'Intérieur remis en question

Dominique Rizet, le spécialiste des questions de police de la chaîne d'information BFMTV a exprimé des doutes quant aux chiffres énoncés par le ministère de l'Intérieur. Il pense qu'il y aurait eu plus de gilets jaunes dans les rues. "On s'est toujours posé des questions. Effectivement, quand on commentait tous les samedis précédents et qu'on relayait les chiffres qui nous étaient donnés par le ministère de l'Intérieur, on a toujours bien compris qu'il y avait beaucoup plus de monde que cela", a-t-il ainsi détaillé. Les gilets jaunes ont rapidement repris cette information, notamment sur Facebook. Sur le groupe d'Eric Drouet, "La France en colère", un internaute écrit ainsi : "Il était temps de ne plus nier l'évidence après 14 samedi".  

13:35 - Gilets jaunes : le retour sur les ronds-points

Ce samedi 16 février, l'acte 14 du mouvement des gilets jaunes a été caractérisé par une nouveauté : le retour sur les ronds-points. Dans de nombreuses villes de France, les manifestants ont en effet réinvesti les premiers points de blocage à l'origine de la mobilisation. A Toulouse, certains ont même bloqué le site de l'entreprise Amazon. Auprès de l'Express, Joëlle, une gilet jaune témoigne et explique ce changement de stratégie : "On est aussi revenus sur les ronds-points pour éviter les violences qui se font là-haut (en centre-ville) pendant les manifestations". La manifestante s'est rendue sur un barrage filtrant installé à Balma, dans la banlieue est de la ville. 

13:27 - Un mariage de gilets jaunes

Deux gilets jaunes se sont mariés ce week-end à Montluçon, deux mois seulement après leur rencontre lors d'un blocage du péage de Bizeneuille, dans l'Allier. Christel et Ennrick se sont dits "oui" en gilet jaune, forcément. "Les trois fois qu’on s’est rencontrés pendant une manifestation, on avait nos gilets, donc c’est symbolique", raconte Christel auprès de France 3. Et à Enrick de se souvenir des prémices de leur relation : "Quand je lui ai donné mon drapeau, elle m’a dit que c’était pas mon drapeau qu’elle voulait avoir, mais moi. Alors elle est venue vers moi et elle m’a embrassé".

13:10 - Ingrid Levavasseur porte plainte

Prise à partie et insultée ce dimanche, Ingrid Levavasseur va porter plainte, apprend-on ce lundi. La gilet jaune a été la cible d'insultes sexistes et de reproches virulents quant au fait d'avoir voulu porter la liste RIC au Européennes, avant d'annoncer qu'elle y renonçait. "Je ne céderai pas à la tentation de me taire", écrit-elle ce lundi matin sur Facebook. Et d'ajouter : "Je porterai plainte - je le peux, aujourd'hui. Pour continuer de ne pas avoir à haïr. Pour aider celles qui n'ont pas la force de se battre. Pour montrer à tous que l'impunité des injures et des violences faites aux femmes, c'est terminé".

12:27 - "Il faut faire un break" : de la lassitude chez les gilets jaunes

C'est une petite musique que l'on entend de plus en plus dans les cortèges : alors que le mouvement ne parvient pas à mobiliser autant qu'en décembre dernier, certains gilets jaunes s'interrogent sur la meilleure manière de se faire entendre à l'avenir. "Il y a de la fatigue, de la trouille, et les méthodes des forces de l’ordre commencent à payer, constate-t-il. Il faut faire un break, définir une stratégie, et revenir plus fort", analyse par exemple un militant de 71 ans à Libération.

11:06 - Une réunion d’information à Clermont-Ferrand ce soir, en vue de l'acte 15 des gilets jaunes

La Chambre de Commerce et d'Industrie Territoriale du Puy-de-Dôme a fait savoir que la préfecture, la municipalité et la CCI Puy-de-Dôme organisaient une réunion d’information ce lundi 18 février à 19h30 à la Maison des sports, pour donner toutes les informations dont elles disposent sur l'acte 15 des gilets jaunes. Cette réunion est destinée à l’ensemble des commerçants et chefs d’entreprises de la ville, qui pourraient s'inquiéter de l'organisation d'une grande mobilisation de gilets jaunes.

10:48 - A Clermont-Ferrand, le maire préoccupé par l'éventualité d'un grand événement de gilets jaunes

"Ma seule boussole, c'est la protection des Clermontoises et des Clermontois. Je prendrai donc mes responsabilités pour que la sécurité des forces vives de notre ville soit assurée", a déjà fait savoir, il y a plusieurs jours, le maire Olivier Bianchi à La Montagne, ajoutant encore : "Nous allons travailler en lien étroit avec les services de l'Etat sur ce dossier". Le journal indique que "des centaines de membres des forces de l'ordre" devraient être mobilisés à Clermont-Ferrand.

10:39 - Un acte 15 de gilets à Clermont-Ferrand ? Les autorités s'y préparent

Le journal régional La Montagne rapporte que la préfète du Puy-de-Dôme se prépare depuis la semaine dernière à l'éventualité d'un grand rassemblement national à Clermont-Ferrand. "Nous avons commencé à évoquer des hypothèses de travail. Il serait irresponsable de ne pas se pencher dès maintenant sur les mesures de sécurité. [...] Nous sommes face à des gens qui ne vont pas déclarer la manifestation et qui vont venir, pour certains, avec la ferme intention d'en découdre", a-t-elle confié au journal.

10:24 - Brigitte Bardot demande aux gilets jaunes de continuer leur mouvement

"Ne lâchez rien !", a déclaré l'ancienne comédienne, qui s'est déplacée ce dimanche dans la salle de réception du motel de Saint-Aygulf, à Fréjus, où se tenait une réunion publique de gilets jaunes. Comme le rapporte Var-Matin, Brigitte Bardot est entrée dans la salle arborant un gilet jaune. Elle a pris la parole quelques secondes, avant de se laisser prendre en photos. Avant de partir, l'actrice a eu le temps de bien marquer son approbation aux manifestants : "Je soutiens les gilets jaunes parce qu’ils ont des couilles. Tout, il faut tout changer en France. On est coincé par un gouvernement qui ne nous plait pas", a-t-elle dit en quitter les lieux.

LIRE PLUS

En savoir plus

Gilets jaunes à Paris

Dans la capitale, dimanche 17 février, environ 1 500 gilets jaunes, d'après la préfecture de police de Paris, ont défilé pour les trois mois du mouvement. La gilet jaune Ingrid Levavasseur avait rejoint les manifestants mais n'a pas été bine accueillie. Elle s'est exfiltrée du rassemblement parisien. samedi 16 février, pour l'acte 14 des gilets jaunes, quelque 5 000 gilets jaunes ont été comptabilisés par le ministère de l'Intérieur. Les manifestations se sont majoritairement déroulées dans le calme dans la capitale. En fin de journée, des premiers heurts ont éclaté, au niveau de Saint-Michel dans le 5e arrondissement et au niveau des Invalides. 23 personnes ont été interpellées selon les informations de la préfecture de police de la capitale.Le philosophe Alain Finkielkraut a été pris à partie par des manifestants et insulté. Cette page est très régulièrement actualisée pour donner les toutes dernières informations sur le mouvement et les manifestations. 

Quelles sont les revendications des gilets jaunes ?

Les manifestants n'ont pas vraiment structuré leur mouvement, ce qui rend difficile l'expression de revendications formulées au nom de tous ses membres. Néanmoins, tous semblent s'accorder sur la nécessité de réduire la pression fiscale en France et de la rendre plus équitable. Au début du mouvement, une liste de requêtes avait été établie par quelques gilets jaunes, mais celle-ci a émergé de manière spontanée et non coordonnée. On y trouvait des demandes très éclectiques : "zéro SDF", "un impôt sur le revenu davantage progressif", "un Smic à 1300 euros net", "un grand plan isolation", "la fin des taxes sur le carburant", "pas de retraite en dessous de 1200 euros"... Voir les détails des revendications des gilets jaunes.

Article le plus lu - Gilets jaunes : y aura-t-il un acte 15 ? › Voir les actualités

Crise des gilets jaunes : Brigitte Bardot s'en mêle, y aura-t-il un acte 15 ?
Crise des gilets jaunes : Brigitte Bardot s'en mêle, y aura-t-il un acte 15 ?

Sommaire Gilets jaunes : le direct Gilets jaunes à Paris Revendications des gilets jaunes L'essentiel Faut-il s'attendre à un acte 15 des gilets jaunes samedi 23 février ? Il se prépare d'ores et déjà,...

Annonces Google