Manifs des gilets jaunes : violences, blessés à Rouen, Finkielkraut insulté... Ce qu'on sait de l'acte 14

Manifs des gilets jaunes : violences, blessés à Rouen, Finkielkraut insulté... Ce qu'on sait de l'acte 14 GILETS JAUNES - Si la mobilisation est en baisse pour cet acte 14 des gilets jaunes, de nombreux heurts ont eu lieu en marge des manifestations. Le philosophe Alain Finkielkraut a été insulté à Paris et trois personnes ont été blessées par une voiture à Rouen... Toutes les infos en direct.

L'essentiel

  • L'acte 14 des gilets jaunes ne mobilise pas autant que la semaine dernière. Quelque 41 500 manifestants ont été comptabilisés dans toute la France, dont 4 000 à Paris, selon les premiers chiffres du ministère de l'Intérieur. Les gilets jaunes, eux, annoncent le chiffre de 101 379 personnes dans les rues, selon leur système de comptage du Nombre Jaune. 
  • Dans plusieurs villes de France, en fin d'après-midi, de nombreux heurts ont eu lieu. À Rouen, un automobiliste, coincé avec sa femme et son enfant à bord, a roulé dans la foule. Trois personnes ont été blessées et l'homme s'est livré à la police. Il aurait pris peur quand des gilets jaunes sont montés sur le toit de son véhicule.
  • À Paris, des gilets jaunes ont croisé Alain Finkielkraut dans les rues du 14e arrondissement et l'ont violemment insulté. Ils l'ont notamment traité de "juif de merde", selon franceinfo ou encore "t'es un haineux, tu vas mourir, tu vas aller en enfer". Benjamin Griveaux a réagi en soutien au philosophe : "Ceux qui insultent ont le visage découvert. J’espère qu’ils seront identifiés, poursuivis et lourdement condamnés." Raphaël Enthoven s'est également exprimé sur Twitter : "Total soutien à Alain Finkielkraut, et surtout : totale admiration pour le calme qu'il a su garder face à cette pisse mentale". 
  • Dans certaines villes de France, les gilets jaunes ont manifesté et également bloqué des routes et des ronds-points. À Lyon, ils ont fermé un accès à l'autoroute A7 et à Toulouse, des gilets jaunes ont bloqué un site d'Amazon. 

Les infos en direct

20:14 - Gilets jaunes : le programme de dimanche à Paris

Plusieurs manifestations des gilets jaunes sont prévues pour demain, dimanche 17 février. Cette date marque en effet les trois mois du mouvement, commencé le 17 novembre dernier. À Paris, une marche doit partir à 13 heures des Champs-Élysées et passera par les Invalides, l'École militaire et la Motte-Picquet-Grenelle. Elle doit se terminer vers 17 heures, de nouveau sur les Champs-Élysées. De plus, des groupes devraient se réunir place de la République, entre 14 et 22 heures. 

20:05 - Une permanence de LaREM saccagée

Ce samedi, pour l'acte 14 des gilets jaunes, une permanence d'un député de la majorité a été saccagée. Il s'agit de celle de Damien Pichereau, élu de la Sarthe. "C'est un saccage en bonne et due forme avec plusieurs milliers d'euros de frais", a-t-il déclaré. Du matériel informatique, la vitrine et du mobilier ont été détruits. Richard Ferrand, le président de l'Assemblée nationale, dont le domicile avait été incendié, a exprimé son soutien et demandé une "ferme condamnation des actes de destruction et de violence. Auteurs et complices doivent être confondus". 

19:46 - 5 000 gilets jaunes à Toulouse

À Toulouse, pour cet acte 14 des gilets jaunes, 5 000 manifestants ont été comptabilisés dans les rues, selon la préfecture de Haute-Garonne. Les forces de l'ordre ont procédé à 10 interpellations dans la ville rose. Comme souvent, en fin de journée, des heurts ont explosé entre gilets jaunes et policiers. Les autorités pointent quelques incidents, comme des feux de poubelles, des tags ou encore des jets de projectiles. Deux personnes ont été blessées et placées en urgence relative. 

19:25 - 101 379 gilets jaunes selon les manifestants

Le Nombre jaune, le système de comptabilisation des manifestants mis en place par les gilets jaunes, annonce 101 379 personnes mobilisées pour cet acte 14. Un chiffre nettement supérieur à celui du ministère de l'Intérieur, qui annonce, lui, 41 500 gilets jaunes en France, dont 5 000 à Paris. 

19:19 - Gilets jaunes : plus de 4 000 manifestants à Bordeaux

À Bordeaux, aucun chiffre officiel n'a été donné, mais, selon BFMTV, il y aurait eu entre 4 000 et 5 000 gilets jaunes dans les rues de la ville. Le record de la mobilisation avait été atteint mi-janvier, avec 6 000 gilets jaunes comptabilisés. Comme chaque semaine, les manifestants se sont arrêtés en fin de journée place Pey Berland et des violences ont éclaté.  Les forces de l'ordre ont répliqué à des jets de projectiles en lançant des bombes de gaz lacrymogène et avec des canons à eau. 

18:51 - Affrontements entre gilets jaunes et forces de l'ordre à Toulouse

Selon le site actu.fr, la situation est tendue à Toulouse, en Haute-Garonne. Les forces de l'ordre tentent de disperser les gilets jaunes en lançant des bombes de gaz lacrymogène. Les manifestants ont investi le centre-ville et des poubelles ont été incendiées vers 17 heures. De plus, des bouteilles de verres et d'autres types de projectiles ont été lancés. Des affrontements ont lieu au niveau du Monument aux Morts.

18:42 - 23 personnes interpellées à Paris

Selon la préfecture de police de Paris, les forces de l'ordre ont procédé à 23 interpellations dans la capitale. Les gilets jaunes sont toujours présents dans la capitale et se trouvent désormais au niveau des Champs-Élysées. 

18:39 - Finkielkraut insulté par des gilets jaunes, des personnalités réagissent

Raphaël Enthoven a réagi après l'agression verbale d'Alain Finkielkraut à Paris. Sur son compte Twitter, il a ainsi écrit : "Total soutien à Alain Finkielkraut, et surtout : totale admiration pour le calme qu'il a su garder face à cette pisse mentale". La Licra a de son côté dénoncé des "méthodes fascistes d'intimidation" sur le réseau social. Enfin, le porte-parole du gouvernement s'est également exprimé : "Ceux qui insultent ont le visage découvert. J’espère qu’ils seront identifiés, poursuivis et lourdement condamnés". 

18:18 - Plus d'un millier de gilets jaunes à Lille

À Lille, les gilets jaunes se sont réunis dans le centre de la ville à 14h30 au son des slogans "Macron démission", ou encore "Politicards tous des tocards, les smicards au pouvoir", rapporte BFMTV. Plus d'un millier de gilets jaunes ont ainsi défilé dans la ville et ont revendiqué la mise en place du référendum d'initiative citoyenne (RIC), le Frexit, ou encore la régularisation des sans-papiers, détaille, de son côté, le journal local La Voix du Nord. En fin de manifestation, des tirs de gaz lacrymogènes ont fusé. 

17:59 - Finkielkraut insulté par des gilets jaunes à Paris

À Paris, Alain Finkielkraut a été insulté par des gilets jaunes. Certains manifestants ont ainsi crié à son encontre, "sale merde", "rentre chez toi" dans le 14e arrondissement de Paris, comme on peut le voir sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux. Un gilet jaune aurait également interpellé le philosophe en lui disant : "Elle est à nous la France". Les forces de l'ordre sont intervenues 

LIRE PLUS

En savoir plus

Gilets jaunes à Paris

Dans la capitale, à la mi-journée, quelque 5 000 gilets jaunes ont été comptabilisés par le ministère de l'Intérieur pour l'acte 14. Les manifestations se sont majoritairement déroulées dans le calme dans la capitale. En fin de journée, des premiers heurts ont éclaté, au niveau de Saint-Michel dans le 5e arrondissement et au niveau des Invalides. 23 personnes ont été interpellées selon les informations de la préfecture de police de la capitale. À Paris, une marche pacifiste a été déclarée en préfecture dimanche. Cette page est très régulièrement actualisée pour donner les toutes dernières informations sur le mouvement et les manifestations. 

Quelles sont les revendications des gilets jaunes ?

Les manifestants n'ont pas vraiment structuré leur mouvement, ce qui rend difficile l'expression de revendications formulées au nom de tous ses membres. Néanmoins, tous semblent s'accorder sur la nécessité de réduire la pression fiscale en France et de la rendre plus équitable. Au début du mouvement, une liste de requêtes avait été établie par quelques gilets jaunes, mais celle-ci a émergé de manière spontanée et non coordonnée. On y trouvait des demandes très éclectiques : "zéro SDF", "un impôt sur le revenu davantage progressif", "un Smic à 1300 euros net", "un grand plan isolation", "la fin des taxes sur le carburant", "pas de retraite en dessous de 1200 euros"... Voir les détails des revendications des gilets jaunes.

Article le plus lu - Gilets jaunes : Paris, province... un acte 14 spécial › Voir les actualités

Manifs des gilets jaunes : violences, blessés à Rouen, Finkielkraut insulté... Ce qu'on sait de l'acte 14
Manifs des gilets jaunes : violences, blessés à Rouen, Finkielkraut insulté... Ce qu'on sait de l'acte 14

Sommaire Gilets jaunes : le direct Gilets jaunes à Paris Revendications des gilets jaunes L'essentiel L'acte 14 des gilets jaunes ne mobilise pas autant que la semaine dernière. Quelque 41 500 manifestants...

Annonces Google