Motion de censure : c'est quoi ? Un vote pour rien ?

Motion de censure : c'est quoi ? Un vote pour rien ? Une motion de censure, déposée par la gauche, est débattu ce jeudi après-midi à l'Assemblée nationale. Il s'agit d'un vote pour faire démissionner le gouvernement, mais qui n'a aucune chance d'aboutir. Explications.

[Mis à jour le 13 décembre à 16h29] Les principaux partis de gauche de l'opposition - La France insoumise, les Partis socialiste et communiste - ont déposé communément une motion de censure ce lundi. Il s'agit d'une procédure prévue par la constitution afin d'assurer un certain contrôle du Parlement sur l'exécutif, mise en place sous la Ve République, matérialisée par un texte de désapprobation de la politique du gouvernement censé, s'il est voté, aboutir à la démission du gouvernement.

Ce texte doit être débattu ce jeudi à l'Assemblée nationale et si le Rassemblement national a indiqué que ses députés le voteraient, aucune chance que cette motion de censure n'aboutisse. Et pour cause, pour cela, il faudrait que la majorité des parlementaires vote en sa faveur. Un scénario impossible lorsque l'on sait que sur 577 députés, 309 sont affiliés à La république en Marche, le parti d'Emmanuel Macron...

Un motion de censure pour dénoncer la gestion des gilets jaunes

Une situation similaire avait eu lieu cet été, en pleine crise liée à l'affaire Benalla. Là encore, la motion de censure déposée par une partie de l'opposition n'avait pas abouti. C'est donc avec une visée symbolique que cette coalition de gauche a déposé ce texte dénonçant la politique du gouvernement dans sa gestion de la crise des gilets jaunes, et plus généralement "la politique sociale et fiscale injuste conduite depuis dix-huit mois".

Article le plus lu - Gilets jaunes : le point sur l'acte 10 › Voir les actualités

Annonces Google