Macron : Courtepaille, pétition, Twitter... Le président muscle sa com'

Macron : Courtepaille, pétition, Twitter... Le président muscle sa com' Le chef de l'Etat s'est manifestement fixé comme objectif de se départir de son image de "président des riches". Emmanuel Macron martèle qu'il entend aller à la rencontre des Français.

[Mis à jour le 21 décembre 2018 à 11h15] Proximité, contact direct et simple, langage clair et précis... Il semblerait que la communication d'Emmanuel Macron s'articule désormais autour de mantras assez identifiables. Il faut dire que l'image du "président des riches" lui colle à la peau et qu'elle lui vaut d'incarner aux yeux des gilets jaunes la figure de l'élite dirigeante autoritaire et coupée des réalités. Le chef de l'Etat entend donc amorcer un changement - du moins dans la manière de s'adresser aux Français. Les journalistes auront remarqué qu'il a changé sa photo de profil Twitter, pour un portrait plus solennel, mais c'est bien un changement de ton et de méthode qui semble se profiler.

Lors de son "adresse à la nation", en début de semaine dernière, le président était apparu grave, s'efforçant de parler d'une voix douce, appuyée par une mise en scène hiératique. Pour sortir de la crise des gilets jaunes, Emmanuel Macron compte sur les mesures votées en urgence par les parlementaires, mais souhaite aussi apparaître proche des Français. C'est dans cette optique qu'il a répondu en ligne aux quelque 1,15 million de signataires à la pétition qui a lancé le mouvement des gilets jaunes, réclamant une baisse des prix du carburant. On lui reproche d'être loin des préoccupations du quotidien et sans empathie ? Il répond par un mea culpa : "Votre message, je l'ai entendu. Je vous réponds directement : vous avez raison", écrit-il sur Change.org, ajoutant : "Vous dénoncez l'écart qui s'est peu à peu creusé entre le peuple et ses dirigeants. Mon engagement politique vient de la volonté de combler cet écart. Force est de constater que je n'y suis pas encore parvenu. Et au bout de 18 mois d'actions, les changements que nous menons sont loin d'être suffisamment perceptibles".

Emmanuel Macron tient aussi à s'afficher avec les Français, montrer qu'un dialogue apaisé est possible. Jeudi, après un déplacement à Soissons pour rencontrer le personnel de l'association "Action enfance", le chef de l'Etat s'est arrêté dans un restaurant Courtepaille, dans lequel il a déjeuné avec ses équipes. Un cliché du moment a été pris par sa photographe officielle et posté sur les réseaux sociaux. Une manière subtile de faire passer l'image aux journalistes, sans en faire un moment de communication ostensible.

Article le plus lu - Nouvelle polémique pour Macron › Voir les actualités

Macron : Courtepaille, pétition, Twitter... Le président muscle sa com'
Macron : Courtepaille, pétition, Twitter... Le président muscle sa com'

[Mis à jour le 21 décembre 2018 à 11h15] Proximité, contact direct et simple, langage clair et précis... Il semblerait que la communication d'Emmanuel Macron s'articule désormais autour de mantras assez identifiables. Il faut dire que...

Annonces Google