Rachida Dati : ces millions de frais d'avocat dans le collimateur de la justice

Rachida Dati : ces millions de frais d'avocat dans le collimateur de la justice Rachida Dati est ciblée par une enquête ouverte par le Parquet national financier au sujet de contrats passés avec Renault Nissan.

L'ancienne garde des Sceaux va devoir fournir des explications détaillées à la justice sur les prestations qu'elle a réalisées pour le groupe Renault-Nissan entre 2010 et 2013. Le parquet national financier a ouvert une enquête, le 31 mai, suite à une plainte déposée par une actionnaire de Renault, ciblant Rachida Dati, Carlos Ghosn et le criminologue Alain Bauer pour "corruption de membres de l'Union européenne", "corruption active et passive" et "abus de bien sociaux". L'enquête a été confiée aux agents de l'office anticorruption. Le magazine Marianne, qui a pu consulter la plainte déposée le 17 avril, souligne qu'elle fait mention de doutes sur "l'opacité de la gestion et de l'activité de RNBV", une filiale de Renault-Nissan aux Pays-Bas. "Il apparaît que la structure de Renault-Nissan BV, son implantation, l'absence de salariés et l'extrême liberté de son conseil d'administration ont été choisies pour échapper à tout contrôle des actionnaires français et étrangers", écrit même l'avocat de la plaignante.

La plainte déposée pointe notamment les contrats passés entre le groupe Renault et Rachida Dati, pour lesquels elle aurait touché 600 000 euros pour des prestations d'ordre juridique et 2 millions d'euros d'honoraires. L'avocat de l'ancienne ministre a déjà réagi, la semaine dernière, dans les colonnes du Figaro, après que la plainte a été rendue publique. "Madame Dati était intervenue en tant qu'avocate, avec une convention conforme aux exigences, et non en tant que consultante, [...] Tous les revenus issus des contrats en question avec l'ensemble de l'Alliance Renault-Nissan avaient bien été déclarés à la Haute Autorité de transparence de la vie publique", a insisté Me Olivier Pardo, démentant la moindre infraction. Les prestations de Rachida Dati avaient pour objectif d'aider le groupe Renault-Nissan à développer son activité au Proche-Orient et en Afrique du Nord.

Article le plus lu - Orages : des images impressionnantes › Voir les actualités

Rachida Dati : ces millions de frais d'avocat dans le collimateur de la justice
Rachida Dati : ces millions de frais d'avocat dans le collimateur de la justice

L'ancienne garde des Sceaux va devoir fournir des explications détaillées à la justice sur les prestations qu'elle a réalisées pour le groupe Renault-Nissan entre 2010 et 2013. Le parquet national financier a ouvert une enquête, le 31 mai,...