Jordan Bardella : tête de liste RN pour les européennes, un drôle de choix ?

Jordan Bardella : tête de liste RN pour les européennes, un drôle de choix ? Celui qui a été investi tête de listes aux européennes par la direction du RN n'a que 23 ans. Il présente un immense avantage pour Marine Le Pen : il ne lui fera aucune ombre, tout en incarnant le renouveau.

D'aucuns s'interrogent encore : mais qu'a donc apporté au parti de Marine Le Pen la mutation du Front national en Rassemblement national ? Manifestement, la volonté affichée de s'ouvrir à des alliances, de se présenter désormais comme un parti de gouvernement, n'a pas porté ses fruits ; même le DLF de Nicolas Dupont Aignan a rejeté la main tendue pour une fusion de liste aux européennes... Force est de constater que la ligne du parti n'a pas non plus franchement évolué, si ce n'est sur un plan : l'abandon du combat pour la sortie de l'euro.

C'est évidemment un long chantier pour Marine Le Pen, qui veut changer l'image extrémiste de sa formation politique, incarner ce souverainisme populiste qui est devenu une véritable force politique en Italie et dans plusieurs pays de l'Europe centrale, tout en conservant ses fondamentaux idéologiques, ses marqueurs historiques. Et si l'on ne peut bouger les murs pour forcer le changement, alors pourquoi ne pas mettre en avant de nouveaux visages ? Marine Le Pen a semble-t-il hésité, mais a fini par jouer la carte du renouveau, choisissant comme tête de liste pour les élections européennes le très jeune Jordan Bardella, 23 ans. Tout bien pesé, il s'agit là de la meilleure solution pour l'ancienne candidate à la présidentielle, qui ne comptait pas se placer en position éligible pour le scrutin européen : le jeune homme porte la campagne mais est bien trop jeune et bien trop peu connu du grand public pour lui faire de l'ombre. La personne qui dirige cette campagne, qui en tient les ficelles, qui tranche, qui acte les temps forts, celle qui décide des éléments de langage, des positions à adopter pour commenter telle ou telle actualité est toujours la même : Marine Le Pen.

Jordan Bardella a tout à gagner

Choisir Jordan Bardella, c'est aussi pour Marine Le Pen mettre en avant une nouvelle génération, montrer que le parti, loin de se scléroser, s'ouvre et fait confiance à sa jeunesse militante. "C'est un garçon solide qui a fait ses preuves au Rassemblement national. Il s'est imposé sur les plateaux. C'est un exemple de méritocratie", confie d'ailleurs au Point le proche conseiller de Marine Le Pen, Philippe Olivier. Un autre membre de l'entourage de la leader du RN y voit aussi une manière de placer ses pions pour l'avenir : "Son choix permet à Marine de ringardiser Marion Maréchal", dit ainsi un "lieutenant frontiste" à l'hebdomadaire.

Difficile, cela dit, d'imaginer que la tête de liste RN des européennes soit dupe. Mais qu'a-t-il à perdre ? Jordan Bardella sera le plus jeune eurodéputé de l'histoire du Parlement européen. La campagne lui permet de multiplier les interventions à la télé, d'afficher sa proximité avec la grande cheffe, de démontrer sa fidélité. Pour celui qui n'était jusque-là que porte-parole du Rassemblement national et président de Génération nation - le nouveau nom du Front national de la jeunesse -, c'est un tremplin inespéré pour s'imposer comme figure incontournable du parti. Cet étudiant en géographie poursuit ainsi sa progression à la vitesse de la lumière : élu en Seine-Saint-Denis aux précédentes régionales, il avait été investi aux législatives, sans succès. Quel que soit le résultat des européennes, l'avenir du futur eurodéputé RN est désormais tracé : un siège à Strasbourg et une place de choix, pour longtemps, aux côtés de Marine Le Pen.

Article le plus lu - Gilets jaunes : Paris, province... un acte 14 spécial › Voir les actualités

Jordan Bardella : tête de liste RN pour les européennes, un drôle de choix ?
Jordan Bardella : tête de liste RN pour les européennes, un drôle de choix ?

D'aucuns s'interrogent encore : mais qu'a donc apporté au parti de Marine Le Pen la mutation du Front national en Rassemblement national ? Manifestement, la volonté affichée de s'ouvrir à des alliances, de se présenter désormais comme...

Annonces Google