Jean-Luc Moudenc : quel est son programme pour les municipales à Toulouse ?

Jean-Luc Moudenc : quel est son programme pour les municipales à Toulouse ? Jean-Luc Moudenc, le maire sortant de Toulouse, est candidat à sa propre succession à l'occasion des élections municipales de 2020. Sécurité, transports, écologie... Le point sur son programme.

Jean-Luc Moudenc remet son titre de maire en jeu à l'occasion des prochaines élections municipales de 2020, qui auront lieu ces 15 et 22 mars. A la tête de la "ville rose" depuis 2014, mais aussi entre 2004 et 2008, c'est donc un troisième mandat que brigue cet homme de 59 ans, né à Toulouse. Favori des sondages, Jean-Luc Moudenc présente, sur le papier, tous les atouts pour rempiler, sans compter ses pas moins de cinq investitures (LR, LREM, UDI, Agir, Parti radical).

En effet, en plus de l'investiture des Républicains - sa famille politique depuis 2002-, l'édile peut compter sur le soutien de la République en Marche, avec qui les relations ont toujours été assez bonnes, notamment de par sa position politique plutôt située au centre de l'aile droite, mais aussi de par la présence d'élus marcheurs dans sa majorité municipale. Mais alors que Jean-Luc Moudenc considère que "lorsqu'on commence un travail, il faut du temps pour le terminer" (La Dépêche du Midi, 10/19), quel est son programme pour ce potentiel troisième mandat ? Transports, écologie, sécurité, logement... On fait le point sur les grandes lignes de son projet, disponible en détail ici.

Quel programme sur le logement ?

Comme bien des grandes villes en France, Toulouse n'échappe pas à la flambée des prix sur le logement. Conscient de ce facteur, Jean-Luc Moudenc, dans son programme, milite pour que "Toulouse reste une ville où le logement soit abordable et de bonne qualité". Pour ce faire, l'édile entend notamment construire de nouveaux logements pour accueillir une nouvelle population et maintenir la production de logement social et de logement abordable. Office foncier solidaire, facilité d'accès au foncier des bailleurs sociaux... font aussi partie des mesures de Jean-Luc Moudenc pour contenir la montée des prix de l'immobilier. Par ailleurs, le candidat LR/LREM entend mettre à niveau au moins 7 000 logements par an.

Quel programme sur le transport ?

Le sujet des transports à Toulouse est depuis plusieurs années focalisé sur la fameuse construction de la troisième ligne de métro de la ville, qui a récemment reçu le feu vert du préfet. Pour rappel, il s'agit bien d'un projet porté par Jean-Luc Moudenc, qui souhaite en ce sens améliorer "le quotidien de milliers de Toulousains". Le programme 2020 du maire sortant en matière de transports tient en cette phrase : "Une ville plus mobile et plus fluide". Comme beaucoup de maires de grandes villes, Moudenc compte bien trouver un équilibre entre la place de la voiture en ville et l'utilisation grandissante des transports en commun. Quelques mesures en ce sens : création de nouvelles lignes de bus, ouverture du métro jusqu'à 3 heures du matin le jeudi soir (pour les étudiants), accompagnement du projet de RER toulousain, amélioration de l'accès à l'aéroport avec la Ligne Aeroport Express...

Quel programme en matière de sécurité ?

Dans le programme de Jean-Luc Moudenc, la sécurité prend une place particulièrement importante. "Un quotidien serein et sûr, c'est la première aspiration de tous les Toulousains", juge-t-il. Pour plus de sécurité dans la ville, le maire sortant entend notamment doubler les patrouilles de la police municipale, déployer au moins 100 caméras de vidéoprotection supplémentaires, équiper toutes les rames de métro de caméras de vidéoprotection, créer une unité spéciale chargée de pacifier et de sécuriser les places et les rues plus particulièrement touchées par la délinquance, renforcer les patrouilles à vélo et à pied...

Quel programme sur l'écologie ?

En matière d'écologie, Jean-Luc Moudenc entend créer de nouveaux espaces verts accessibles au plus grand nombre. Plus précisément, cela se traduit par la concrétisation du projet île du Ramier, considéré comme le "poumon vert sur la Métropole", la rénovation de certains espaces verts fréquentés et importants...