Donald Trump ouvre la porte à l'arrivée de Joe Biden, ça change quoi ?

Donald Trump ouvre la porte à l'arrivée de Joe Biden, ça change quoi ? TRUMP. Le président sortant, sans reconnaître Joe Biden comme président-élu, a fait un premier pas vers la sortie de la Maison Blanche. Donald Trump a donné son feu vert au processus de transition.

Il s'agit d'un tournant dans cette période post-électorale très mouvementée aux Etats-Unis. Depuis plus de deux semaines et la projection officielle de Joe Biden en tant que président-élu, Donald Trump se bat à coup de recours en justice pour faire la lumière, selon lui, sur une élection truquée. Un combat de plus en plus difficile à tenir : depuis un certain nombre de jours déjà, plusieurs de ces procédures ont été tuées dans l'oeuf et surtout, les derniers résultats officiels de certains Etats, comme le Michigan, ont été certifiées... en faveur de Joe Biden.

De plus en plus isolé même au sein de son propre camp, il était devenu presque intenable pour Donald Trump de tout bloquer ainsi, la tradition aux Etats-Unis voulant que le président sortant facilite la transition jusqu'à l'investiture de son successeur en janvier, notamment en lui donnant accès à des informations classées secret défense afin de préparer au mieux son arrivée à la Maison Blanche. C'est désormais chose faite. Le milliardaire républicain, dans la nuit de lundi à mardi, a donné son feu vert au processus de transition vers une administration Biden, dont l'un des membres s'est satisfait de pouvoir mettre en place "un transfert du pouvoir pacifique et sans accroc".

Vers une coordination sur la gestion du Covid 

Donald Trump a promis de poursuivre son "juste combat" pour dénoncer les prétendues fraudes, "néanmoins, dans l'intérêt supérieur de notre pays, je recommande" que l'agence gouvernementale chargée du transfert du pouvoir fasse "ce qui est nécessaire concernant les protocoles, et j'ai demandé à mon équipe de faire de même", a-t-il twitté. Les équipe de Joe Biden, qui planchent d'ores et déjà sur la composition du prochain gouvernement, vont ainsi pouvoir avoir accès à des données ultrasensibles concernant la sécurité des Etats-Unis. "A cause de récents développements impliquant des recours en justice et des certifications de résultats électoraux, je vous transmets cette lettre aujourd'hui pour que ces ressources et ces services vous soient fournis", a écrit la patronne de la GSA (General Services Administration), Emily Murphy, dans la lettre diffusée lundi soir par plusieurs médias. Mais ce n'est pas tout. Jusqu'ici, l'administration Trump bloquait le dialogue, notamment concernant la gestion de la crise du Covid-19, priorité absolue de Joe Biden à son arrivée au pouvoir. Une coordination des deux administrations sur le sujet est donc attendue..

Résultat des élections Etat par Etat

Si vous ne voyez pas l'infographie, cliquez ici

Nombre de grands électeurs pour Trump et Biden

 
Si vous ne voyez pas l'infographie, cliquez ici

Que prévoyaient les sondages sur Donald Trump ? 

Selon les sondages compilés par Linternaute.com en amont de ces élections américaines, Donald Trump était crédité, à l'échelle nationale, d'autour de 43% d'intentions de vote contre autour de 52% pour l'ancien vice président des États-Unis Joe Biden. Au delà de ce simple chiffre "brut", c'est l'écart entre les deux candidats qui est à noter : il s'est nettement accru en faveur du démocrate dans les dernières semaines.

 

Attention, aux Etats-Unis, l'élection du président se joue Etat par Etat, ce qui limite la portée des sondages nationaux. Pour comprendre l'évolution des intentions de vote, notamment dans les Etats clés, consultez notre article consacré aux résultats des sondages des élections américaines 2020, avec toute la méthodologie appliquée sur notre compilation de sondages.

Les pronostics des sondages de l'élection américaine

 

Quel est le programme de Donald Trump ?

Si en 2016 Donald Trump avait exprimé des propositions fortes comme la construction d'un mur à la frontière mexicaine (édifice qui est encore très loin d'être terminé), ou la suppression de l'Obamacare, pour cette élection américaine de 2020, le candidat républicain a simplement distillé quelques souhaits, de manière disparate, sans présenter un véritable programme. Lors d'une interview pour Fox News fin août, le président avait été interrogé sur ses prochains engagements, était resté très évasif en indiquant qu'il "renforcerait ce qu'il a déjà fait et qu'il ferait de nouvelles choses". Son slogan, "Keep America great" que l'on peut traduire par "Que la grandeur de l'Amérique perdure" témoigne de la volonté de Donald Trump d'inscrire "la continuité" au coeur de son programme 2020. En meeting, le milliardaire multipliait les grandes intentions floues, sans annonces précises. Quelques promesses ressortaient tout de même, formulées à l'envi, souvent sans argumentation ou détails de financement. En voici une liste non exhaustive :

  • Mettre en circulation un vaccin d'ici la fin de l'année 2020.
  • Reconstituer des stocks et se préparer pour de futures épidémies.
  • Créer 10 millions d'emplois en 10 mois.
  • Réduire les taxes.
  • Adopter des accords commerciaux qui protègent les emplois américains.
  • Lutte contre l'immigration illégale.
  • "Arrêter les guerres sans fin".
  • Ramener les troupes américaines sur le sol américain.

Biographie courte de Donald Trump 

Donald Trump est un magnat américain de renom. Il naît dans une famille aisée, d'un père d'ascendance allemande et d'une mère originaire d'Ecosse. A l'âge de 13 ans, il est enrôlé dans l'académie militaire de New York afin de canaliser son énergie débordante. Il sort de l'université de Pennsylvanie en 1968 avec un diplôme de sciences économiques et intègre la prospère entreprise de construction de son père.

En 1971, Donald Trump reprend le flambeau et transforme le nom de la compagnie en "Trump Organization". C'est le début d'une ascension hors du commun dans le domaine de la promotion immobilière. Trump possède à son actif la construction de centaines de tours, notamment le Trump World Tower, l'immeuble d'habitation le plus grand au monde. Avec la réussite vient la fortune, et Donald Trump est aujourd'hui l'un des hommes les plus riches des États-Unis. Il est également impliqué dans l'univers du show-business et participe depuis 1993 à l'émission de téléréalité "L'apprenti", dans laquelle les participants entrent en compétition pour obtenir un emploi dans la Trump Organization.Donald Trump épouse Ivana Trump (une ancienne championne de ski originaire de Tchécoslovaquie) en 1977, puis convole en secondes noces avec Marla Maples. Il est aujourd'hui marié à Melania Knauss. De ses trois mariages sont nés cinq enfants. Républicain de conviction, Donald Trump ne cache pas ses ambitions politiques. Il remporte la course à la présidentielle des États-Unis en novembre 2016. Donald Trump devient ainsi le 45ème président américain.

Elections américaines