Colonna : peut-il échapper à la prison ?

Colonna : peut-il échapper à la prison ? La Cour de cassation a rejeté le pourvoi d'Yvan Colonna, sa condamnation à perpétuité devient donc définitive. Ses avocats devraient désormais se tourner vers la Cour européenne des Droits de l'Homme.

Avec le rejet du pourvoi en cassation, la condamnation d'Yvan Colonna à la réclusion à perpétuité pour l'assassinat du préfet de Corse Claude Erignac devient effective. La défense avait annoncé, avant le verdict, qu'elle se tournerait vers la Cour européenne des Droits de l'Homme (CEDH) en cas de rejet. C'est ce qu'a confirmé Me Spinosi, avocat d'Yvan Colonna qui a déclaré avoir "d'ores et déjà des instructions en ce sens de sa famille et de lui-même". Cependant, la procédure devrait prendre au moins trois à cinq ans. Le dernier espoir d'Yvan Colonna réside donc dans une éventuelle condamnation de la France par la CEDH pour non conformité de l'arrêt à la convention européenne des Droits de l'Homme. Dans ce cas de figure, la défense du berger de Cargèse pourrait saisir de nouveau les juridictions françaises.

Yvan Colonna n'a jamais cessé de clamer son innocence pour le meurtre de Claude Erignac, le 6 février 1998 à Ajaccio. La justice française a définitivement acté de sa culpabilité après une longue procédure de 9 ans. Yvan Colonna a déjà passé plus de 8 ans en détention à Fresnes avant d'être transféré à Toulon en 2011. Me Spinosi a déclaré à la presse que désormais, le condamné allait changer de régime de détention : "Il va évidemment chercher à retourner en Corse, dans un établissement pour peines et non plus une maison d'arrêt".

Le 20 juin 2011, Yvan Colonna était condamné à la réclusion à perpétuité :

Chargement de votre vidéo
"Colonna condamné à la perpétuité"