EN IMAGES - Femen : violente altercation avec les manifestants contre le mariage gay

EN IMAGES - Femen : violente altercation avec les manifestants contre le mariage gay Le groupe d'activistes féministes Femen est venu perturber une manifestation de l'institut Civitas contre le mariage gay dimanche. Plusieurs d'entre elles ont été violement accueillies.

Najat Vallaud-Belkacem, porte parole du gouvernement et ministre en charge du Droit des femmes, a condamné l'agression de plusieurs militantes féministes des Femen, lors d'une manifestation de l'institut Civitas à Paris, déclarant que l'exécutif n'aurait "aucune tolérance" contre leurs auteurs. Ce week-end, plusieurs manifestations contre le mariage homosexuel étaient en effet organisées dans toute la France, réunissant plusieurs dizaine de milliers de personnes à l'appel de cette organisation prônant le retour des valeurs chrétiennes dans le pays. Les Femen, connues pour leurs interventions choc en faveur des droits des femmes, voulaient perturber la manifestation parisienne. Dénudées comme à leur habitude, elles ont essayé d'entrer dans le cortège avec sur le corps des inscriptions telles que "Fuck Gog" ou encore "In gay we trust" ("Dans les gays nous croyons"). Elles ont été violement repoussées par les manifestants, certaines étant frappées comme le montrent de nombreuses images publiées sur les réseaux sociaux.

La gauche et notamment le PS ont pointé la responsabilité de Civitas, proche de l'extrême droite, mais aussi de membres du GUD, "Groupe union défense", proche du Front National, dans ces échauffourées. Quelques élus et militants socialistes ont d'ores et déjà demandé l'interdiction du GUD, mais aussi de Civitas, qu'ils distinguent des instances religieuses françaises, capables selon eux de "manifestations dignes et démocratique" contre le mariage gay. La journaliste Caroline Fourest a elle aussi été prise à partie par les manifestants avant que les CRS interviennent. Celle-ci a été arrêtée avec une dizaine de membres des Femen. Sur son compte Twitter, elle a évoqué une "protestation pacifique et drôle", et a regretté que les Femen, "habillées en nonnes avec des slogans humoristiques" soient "pris en chasse" par des "types déchaînés". Elle estime également avoir été elle-même "poursuivie, insultée et tabassée". De leur côté, les anti-mariage gay soulignent également sur le Web l'agressivité des militantes féministes, certains considérant que celles-ci sont également coupables de violences. L'affaire aura en tout cas déchaîné un vaste flot de commentaires sur Facebook et Twitter. De nombreuses photographies ont été postées par des militants, journalistes ou simple anonymes présents sur place, témoignant de la virulence des échanges (images ci-dessous).

EN VIDEO - Il y a un mois, les manifestantes seins nus du groupe Femen étaient devant le ministère de la Justice, à Paris, pour protester contre le verdict du procès des viols collectifs de Fontenay-sous-Bois.

Article le plus lu - Ces villes où la température va exploser › Voir les actualités

EN IMAGES - Femen : violente altercation avec les manifestants contre le mariage gay
EN IMAGES - Femen : violente altercation avec les manifestants contre le mariage gay

Najat Vallaud-Belkacem, porte parole du gouvernement et ministre en charge du Droit des femmes, a condamné l'agression de plusieurs militantes féministes des Femen, lors d'une manifestation de l'institut Civitas à Paris , déclarant que...