Attaque du Bataclan et fusillades à Paris : six personnes en garde à vue [DERNIERES INFOS]

Attaque du Bataclan et fusillades à Paris : six personnes en garde à vue [DERNIERES INFOS] Plusieurs tireurs, avec des armes lourdes, ont fait un carnage au Bataclan et dans plusieurs autres lieux à Paris et Saint-Denis vendredi 13 novembre 2015, faisant 129 morts. Sept terroristes sont morts. Leur identification et l'enquête progressent, le nom de l'un des assaillants du Bataclan est maintenant connu : Omar Ismaïl Mostefaï.

[Mis à jour le 15 novembre 2015 à 11h12] Ce matin, six personnes sont en garde à vue, parmi eux le père et le frère du djihadiste français Omar Ismaïl Mostefaï, identifié dans la journée de samedi comme un membre du commando suicide qui a attaqué le Bataclan vendredi soir. L'un a été interpellé à Romilly-sur-Seine, dans l'Aube, et l'autre à Bondoufle, dans l'Essonne. Omar Ismaïl Mostefaï, né à Courcouronnes en 1985, est présenté comme un élément radicalisé, connu des forces de l'ordre, mais jamais impliqué jusqu'à préésent dans une entreprise terroriste.

La Seat noire utilisée par le groupe de terroristes en fuite a été retrouvée dimanche matin à Montreuil. Après leurs attaques, les terroristes auraient donc quitté la capitale. Dans leur fuite, ils auraient déposé l'un d'eux place de la Nation où celui-ci se serait fait exploser près du boulevard Voltaire. Des armes auraient été retrouvées dans la voiture.

Dans la journée et la nuit de samedi, plusieurs interventions des forces de l'ordre ont eut lieu suite à de fausses alertes (pétards, éclattements de pneu...) Ainsi, une opération de police a été brièvement rapportée dans un hôtel Pullman du XVe arrondissement de Paris samedi soir. Il s'agissait d'une fausse alerte. Le secteur de la Tour Eiffel toute proche avait été évacué. Pour les Parisiens, le mot d'ordre dimanche reste d'éviter les déplacements inutiles.

FIN DU DIRECT DU 14 NOVEMBRE - 20h19 - Le procureur de la République vient de tenir un point presse. Le bilan est de 129 morts et 352 blessés, dont 99 en état d'urgence absolue. 7 terroristes sont morts au cours des opérations criminelles. Le procureur à retracé heure par heure le déroulé des événements du vendredi 13 novembre.

Vendredi à 21h20 pendant le match France-Allemagne, une 1re explosion tue un kamikaze rue Rimet, devant la porte D du Stade de France. Deux corps  sont retrouvés : celui du kamikaze, avec une ceinture explosive détonateur avec bouton poussoir, et celui d'un passant soufflé par l'explosion.

A 21h25 : des personnes sont prises pour cible devant le bar le Carillon et le restaurant Le Petit Cambodge : des tirs d'assaut de kalachnikovs sont effectués, les tireurs sont à bord d'un véhicule noir pouvant être une Seat  Leon. Une centaine de douilles sont retrouvées sur place. On déplore 15 morts et 10 victimes en urgence absolue.

A 21h30 : devant la porte H du Stade de France, rue Rimet, un 2e kamikaze se fait exploser, avec un gilet explosif identique.

A 21h32: à l'angle de la rue de la Fontaine au Roi et de la Fontaine du Temple, une fusillade écalte devant le bar "A la bonne bière". 5 morts, 8 blessés en urgence absolue. De nouveau, les tireurs sont à bord d'un véhicule noir de marque Seat. Des centaines de douilles sont aussi retrouvées.

A 21h36 : devant le bar "La Belle Equipe", au 92 rue de Charonne, de nouveaux tirs sont effectués. On retrouve encore une Seat de couleur noire. 9 personnes sont blessées en urgence absolue.

A 21h40 : sur le boulevard Voltaire, dans la brasserie "Au comptoir Voltaire", un kamikaze actionne le même dispositif explosif qu'au Stade de France. Un employé du café est grièvement blessé et plusieurs autres légèrement.

Quelques minutes plus tard, une Polo de couleur noire se positionne devant le Bataclan. 3 individus porteurs d'armes de guerre tirent sur les spectateurs. Le public est regroupé devant la fosse, ce qui explique que ce soit là qu'on trouve le plus de victimes. Les assaillants ont évoqué la Syrie et l'Irak. L'assaut est donné à 00h20 par la BRI et le Raid. Un homme est touché par des tirs des forces de l'ordre avant d'actionner sa ceinture explosive. Les deux autres terroristes se font sauter.

A 21h53 : à 400 mètres du Stade de France, une 3e explosion retentit. Le corps d'un kamikaze est découvert.

Trois équipes de terroristes coordonnées sont donc à l'origine de cette barbarie. L'un des terroristes du Bataclan a été formellement identifié grâce à l'identification des empreintes d'un doigt. Omar Ismaïl Mostefaï est né le 21 novembre 1985 à Courcouronnes dans l'Essonne. Il est connu de la police : il a subi 8 condamnations entre 2004 et 2010, mais n'a jamais été incarcéré. En 2010, il fait l'objet d'une fiche "S" pour radicalisation mais n'a jamais été dans un fichier d'association de terroristes . Son nom serait Omar Ismaïl Mostefaï. Un passeport syrien a été retrouvé près du Stade de France. Il porte le nom d'un individu né en 1990 en Syrie et n'est pas connu des services français. Deux véhicules sont donc impliqués dans les attaques d'hier soir : une Seat noir et une Polo noire immatriculée en Belgique. Cette voiture a été louée par un individu de nationalite française résidant en Belgique. Lors d'un contrôle routier effectué ce matin à la frontière belge, cet individu a été repérée dans un autre véhicule avec 2 autres personnes à bord, résidant en Belgique également. Le parquet fédéral belge annonce l'interpellation des 3 individus ce matin. Ils ne sont pas connus des services de renseignement français.

16h30 - Nous clôturons le direct mais continuons à vous livrer les principales informations ci-dessus, tout au long de la soirée. Le résumé de la journée indique tout d'abord que Daesh serait à l'origine de ces attentats à Paris. Le groupe Etat Islamique a revendiqué l'attentat à la mi-journée dans un communiqué diffusé sur Internet, après que François Hollande ait explicitement évoqué l'organisation comme le pilote des attaques coordonnées. Les dernières informations disponibles indiquent par ailleurs qu'un Français, habitant à Courcouronnes, dans l'Essonne, faisait partie des assaillants du Bataclan ce vendredi soir. Ce dernier a été identifié grâce à son ADN et à ses empruntes digitales, récupérées sur un doigt arraché alors qu'il s'est fait exploser hier. Des passeports syrien et égyptien ont aussi été retrouvés sur les lieux des attaques. L'état d'urgence a été décrété avec un important dispositif de sécurité dans tout le pays. Un deuil national historique a aussi été décidé avec une minute de silence et la mise en berne des drapeaux.

Beaucoup d'autres informations sur l'enquête et l'identification des auteurs de l'attentat ont été livrées aujourd'hui comme sur le bilan et la gestion des victimes et de leurs proches et la réaction du gouvernement et de l'Elysée. Vous les retrouverez listées en détail ci-dessous.

16h01 - Le bilan à 16h n'a toujours pas évolué depuis les premières heures de la journée. Six à sept fusillades dans Paris et au Stade de France, lors du match France-Allemagne, ont fait au moins 128 morts selon un bilan encore provisoire. La salle de spectacle du Bataclan paie le plus lourd tribut avec plus de 80 victimes. Un concert y était donné à guichet fermé.

15h50 - Selon Le Parisien, une spectatrice raconte avoir vu une femme parmi le groupe de terroristes qui a attaqué le Bataclan.

15h48 - Des personnes se sont spontanément réunies place de la République malgré l'interdiction de rassemblement. La police tente maintenant de les faire évacuer.

15h39 - L'un des assaillants du Bataclan aurait pu être identifié après que la police a retrouvé l'un de ses doigts sectionné, selon iTélé.

15h38 - Alors que la Tour Eiffel a été éteinte, les monuments du monde entier se sont illuminés aux couleurs de la France en soutien.

15h33 - Selon France Info, le suspect identifié grâce à ADN pourrait être originaire de l'Essonne.

15h24 - Le procureur de la République tiendra une conférence de presse à 19h.

15h19 - L'Etablissement français du sang a appelé au don pour soigner les victimes. Un appel entendu d'après ce journaliste du Point.

15h16 - Selon Olivier Boy, journaliste à France Info, le kamikaze identifié au Bataclan grâce à ses empreintes digitales serait un Français né en 1985. Il faisait vraisemblablement l'objet d'une fiche S de la DGSI. 

15h07 - Sur Europe 1, on annonce que 2200 enquêteurs ont été mis sur cette affaire pour notamment interroger une centaine de témoins. Quant aux services de renseignements, ils passent au crible 1700 individus radicalisés particulièrement dangereux et 2000 radicaux potentiels.

15h05 - "La France et les Français ne sont plus en sécurité, mon devoir est de la dire et des mesures d'urgence s'imposent", a déclaré Marine Le Pen, saluant le travail des forces de l'ordre et de secours. "Quoi qu'en dise l'Union européenne, il est indispensable que la France retrouve la maitrise de ses fontières nationales définitivement". La président du Front national a également fait part de sa "profonde compassion" pour les familles de victimes.

15h03 - Selon Le Figaro, les assaillants qui ont mené les attaques d'hier soir seraient des professionnels entraînés. Ils pourraient notamment être passés par des zones de combat. La police recherche une dizaine de suspects depuis hier soir d'après les informations du quotidien. Elle n'hésite pas à utiliser le mot de "commando" en parlant des terroristes.

14h55 - Le groupe californien Eagles of Death Metal qui jouait hier soir au Bataclan a décidé de mettre fin à sa tournée européenne qui devait durer jusqu'au 10 décembre, a indiqué le producteur du concert Nous Productions au JDD. Le concert de ce soir qui devait avoir lieu à Tourcoing est donc annulé comme celui de demain à Bruxelles. Les musiciens ont décidé de rentrer aux Etats-Unis.

14h53 - L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris a annoncé que 300 personnes, dont 80 blessés en "situation d'urgence absolue" et 177 en urgence "relative", ont été prises en charge dans les hôpitaux. "En état de choc, la majorité des personnes sont atteintes de traumatismes divers et parfois multiples qui pourront nécessiter une prise en charge médicale dans la durée", précise l'AP-HP dans un communiqué.

14h50 - L'assaillant du Bataclan identifié grâce à ses empreintes digitales serait originaire de Coucouronne (91), tout comme Coulibaly, selon BFMTV. Il serait français et connu des services de renseignements.

14h48 - Après avoir retrouvé un passeport syrien, la police a également retrouvé un passeport égyptien au Stade de France, selon BFMTV. Les vérifications sont en cours.

14h31 - L'Italie et les Pays-Bas ont décidé de renforcer leurs niveaux de sécurité, selon France Info. L'Espagne passe également au niveau 4, selon les médias nationaux.

14h29 - Selon Olivier Boy, journaliste à France Info, l'un des terroristes morts au Bataclan a été identifiés grâce à son ADN. Il s'agirait d'un jeune homme français connu des services pour sa radicalisation.

14h23 - Malgré la recommandation de la préfecture de ne pas se déplacer, des personnes se rendent sur les lieux des fusillades pour déposer des fleurs et rendre hommage aux victimes. Une centaine de personnes est actuellement place de la République.

14h21 - Le JDD rapporte que le match amical Angleterre-France prévu à Londres mardi est maintenu.

14h19 - Un journaliste de MYTF1News confirme qu'une voiture de quatre personnes armées a forcé un barrage sur l'A10, dans les Yvelines.

14h16 - La Tour Eiffel est fermée jusqu'à nouvel ordre.

14H11 - Selon Reuters qui cite une source diplomatique, la COP21, la grande conférence sur le climat, qui doit s'ouvrir le 30 novembre sera maintenue malgré les événements.

14h10 - Le Premier ministre Manuel Valls sera l'invité du 20h de TF1 ce soir.

14h08 - Les kamikazes étaient âgés de 15 à 18 ans selon les information d'Europe 1 qui est entré en contact avec l'Institut médico-légal. 

14h06 - Un homme a transpoté son piano à vélo pour venir jouer devant le Bataclan. Il interprète "Jealous Guy" de John Lennon.

14H04 - Le Front national a annondé au Figaro que Marine Le Pen sera reçue demain à l'Élysée à 17h. 

14h03 - Le trafic est maintenant revenu à la normale sur l'ensemble des lignes de métro, de bus, de tramway et de RER.

14h01 - La présence d'un hélicoptère au-dessus de Bagnolet avait dans un premier temps fait croire à une attaque mais cette rumeur a été démentie par les forces de police. Des policiers et la brigade anti-criminalité se serait rendus sur les lieux après que des détonations ont été signalées mais il s'agit en réalité de pétards utilisés lors d'un mariage, a affirmé la préfecture au Parisien.

13h56 - Selon les informations du Parisien, la police traque actuellement une voiture de type Citroën Berlingo. Qautre personnes lourdement armées se trouveraient à bord de ce véhicule qui aurait forcé le péage situé à hauteur d'Ablis dans les Yvelines, sur l'A10, en direction de Paris. La chaîne France 2 évoque, elle, deux voitures qui seraient activement recherchées. 

13h53 - Bernard Cazeneuve s'exprime en ce moment. Il a notamment précisé les modalités d'application des mesures exceptionnelles décidées par François Hollande. Ainsi, "à Paris et dans les départements limitrophes, le préfet a pris la décision d'interdire toute manifestation sur la voie publique jusqu'à jeudi prochain", a précisé le ministre. En grande couronne, cette interdiction court jusqu'à lundi. En vertu de l'état d'urgence, les préfets pourraient décider de mettre en place un couvre-feu.

13h45 - Un site sécurisé a été mis en place pour les familles aux Invalides.

13h43 - Selon La Tribune, le BHV a également préféré fermer. Mais les Galeries Lafayette ont démenti les rumeurs autour d'un colis suspect. "Aucune alerte extérieure particulière n'a amené le Groupe à prendre cette décision", a précisé la direction dans un communiqué.

13h40 - Les Galeries Lafayettes ont annoncé sur Twitter que les magasins du boulevard Haussmann et de Montparnasse fermaient leurs portes.

13h36 - Une minute de silence sera observée dans tout le pays lundi à 12h. Les drapeux ont été mis en berne.

13h27 - Selon le site d'information dh.be, l'homme arrêté en Bavière s'appellerait Ali R. Un porte-parole de la police criminelle de Bavière a indiqué à l'AFP que cette arrestation avait eu lieu le 5 novembre lors d'un "contrôle de routine sur l'autoroute A9". Il a confirmé que cet individu était en possession de "plusieurs mitrailletes, revolvers et explosifs" qu'il avait placé dans une cache à l'intérieur de son véhicule. "Je ne peux pas vous dire ce qu'il avait l'intention de faire avec ces armes", a affirmé le porte-parole.

13h19 - Anne Hidalgo, la maire de Paris, a annoncé "l'ouverture d'un lieu d'accueil pour les familles des victimes à la mairie du 10 ème, 11ème".

13h16 - Une voiture suspecte noire à l'immatriculation belge a été retrouvée aux alentours du Bataclan, selon iTélé. BFMTV affirme que le lien entre l'individu arrêté en Bavière et les attaques est confirmé.

13h12 - Le Figaro rapporte les informations de la radio Bayerisches Rundfunk qui affirme qu'un homme de 51 ans, originaire du Montenegro, a été arrêté lors d'un contrôle sur l'autoroute A8 près de Bad Feilnbach entre Salzbourg et Munich il y a quelques jours. Il transportait des armes : pistolets, grenades et explosifs. Selon un source proche de l'enquête citée par la radio,"il y a des indices importants montrant que cet individu se dirigeait alors vers Paris". La police n'a pour l'instant pas confirmé qu'il existait un lien entre cet homme et les attaques perpétrées à Paris hier. 

13h09 - Le passeport syrien retrouvé au Stade de France appartiendrait à un homme né en 1990, selon BFMTV. Des vérifications sont en cours par les autorités afin de s'assurer qu'il n'a pas été volé. Un autre kamikaze qui a opéré au Bataclan aurait été identifié.

13h07 - Les cinémas Pathé/Gaumont de Paris ont été fermés. "Nous prenons la décision de fermer tous les cinémas de Paris intramuros aujourd'hui jusqu'à nouvel ordre", a déclaré Arnaud Surel, directeur du multiplexe Pathé, rapporte Le Figaro.

12h58 - France Info et Le Figaro confirment qu'un passeport syrien a été retrouvé près de l'un des kamikazes du Stade de France. Ce document permettra ainsi d'identifier le terroriste et de connaître son origine, s'il était lié à Daesh en Syrie et en Irak ou bien s'il avait pénétré recemment sur le territoire français avec le flux de migrants, précise Le Figaro. Selon les information du quotidien, les terroristes qui ont attaqué le Bataclan parlaient français.

12h58 - France Info et Le Figaro confirment qu'un passeport syrien a été retrouvé près de l'un des kamikazes du Stade de France.

12h57 - Le Bon Marché aurait aussi décidé de fermer ses portes selon France Bleu.

12h54 - Un passeport syrien aurait été retrouvé sur un des assaillants, selon BFMTV. Des vérifications sont en cours.

12h53 - Nous avons pour l'instant très peu d'informations sur la situation à l'aéroport de Londres-Gatwick. Les voyageurs évacués eux-mêmes ne savent pas ce qu'il se passe.

12h48 - L'interdiction de manifester en Ile-de-France est étendue jusqu'à lundi prochain.

12h41 - Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, a pris la parole depuis le siège du parti. Il a parlé d'un "assassinat de masse" et d'une "volonté de mondialiser la terreur". "J'en appelle a la concorde nationale", a-t-il affirmé. "Je remercie le président Sarkozy et tous les reponsables politiques d'apporter leur concours à cette union". "Chacun avec sang froid, mesure et esprit de concorde, doit apporter son soutien sans faille à la défense de la République. Nous appelons les Français à faire bloc", a-t-il ajouté.

12h37 - Dans un tweet, la préfecture de police de Paris conseille aux habitants de "limiter ses déplacements".

12h32 - Le président tunisien Beiji Caïd Essebsi s'est exprimé depuis l'Elysée. "La Tunisie condamne ces attaques, et appelle tous les peuples épris de liberté de coordonner leurs efforts", a-t-il déclaré. "C'est l'obscurantisme contre la lumière".

12h30 - Bachar Al Assad, le président syrien, a affirmé que la politique française avait contribué à "l'expansion du terrorisme". "Les politiques erronées adoptées par les pays occidentaux, notamment la France dans la région ont contribué à l'expansion du terrorisme", a-t-il dit, cité par l'agence officielle syrienne Sana.

12h28 - Le premier ministre de Belgique demande aux Belges d'éviter de se rendre à Paris, d'après Le Figaro. Dans une déclaration à la télévision RTBF, Charles Michel a adressé un message, il demande aux Belges d'"éviter de se rendre à Paris si ce n'est pas strictement nécessaire". Cette mesure est effective pour au moins la durée de ce week-end, a précisé un porte-parole du Premier ministre.

12h23 - Plusieurs grands magasins de Paris sont évacués, en raison d'un colis suspect d'après iTélé : d'abord les Galeries Lafayette, puis Printemps. Il se pourrait que H&M du boulevard Haussmann ait aussi fermé ses portes. Dans le même temps, le terminal nord de l'aéroport de Londres-Gatwick aurait été évacué.

12h02 - Selon BFMTV, le groupe Daech (Etat islamique) revendique les attentats survenus à Paris hier soir dans un communiqué (en arabe).

11h28 - Une minute de silence demandée par Nicolas Sarkozy à la fin de sa conférence de presse. Il annonce une "guerre totale" après les fusillades d'hier soir.

11h14 - Les membres du groupe de rock Eagles of Death Metal ont raconté la prise d'otages de la salle de concert du Bataclan au journal Le Point. Ils affirment avoir attendu plus de 2h30 avant que les secours n'arrivent. Ils sont encore sous le choc et devraient rentrer en Californie dans les prochaines heures.

10h49 - Les témoignages se multiplient sur les attaques dans Paris. Un témoin interrogé sur iTélé, journaliste à Europe 1, évoque des assaillants jeunes, qui maniaient parfaitement leurs armes (des kalashnikovs).

9h54 - le bilan passe à 128 morts, dont 80 environ au Bataclan. 180 blessés dont 80 en urgence absolue sont également dénombrés.

9h45 - Le quartier du Bataclan est bouclé ce matin. Des CRS assurent la sécurisation du lieu et dissuadent les attroupements.

9h41 - Tous les lieux publics sont fermés aujourd'hui à Paris en Ile de France a annoncé le ministère de l'Intérieur. Ecoles, musées, enceintes sportives... n'ouvriront pas leurs portes ce samedi.

9h14 -  Le bilan vient de s'alourdir : au moins 127 personnes sont mortes dans les attentats qui ont endeuillé la France.

7h25 - Le dernier bilan ce matin fait état de 126 morts et plus de 200 blessés graves. Cinq lieux ont été visés hier soir à Paris : le bar La belle équipe rue de Charonne, le bar Le Carillon et le restaurant Le Petit Cambodge dans la rue Bichat, une pizzeria rue de la Fontaine au Roi, la salle de concert du Bataclan et le boulevard Voltaire où une fusillade a aussi éclaté. A également été visé hier soir le Stade de France à Saint-Denis, en deux points : les portes D et H.

FIN DU DIRECT du 13 novembre 2015

Le point à 2h30 - Plusieurs fusillades ont eu lieu peu avant 22 heures vendredi 13 novembre 2015, dont l'une au Bataclan en plein concert. Un assaut du RAID a été donné peu avant une heure du matin, alors qu'une prise d'otages était en cours. Les quatre assaillants du Bataclan ont été tués, trois en actionnant leur ceinture d'explosifs, le quatrième abattu par la police selon le préfet de Paris. D'autres fusillades ont eu lieu à Paris ce vendredi en fin de journée, ainsi que des explosions près du Stade de France, où se déroulait un match amical entre la France et Allemagne. Il est question de sept sites visés et d'un total de 118 morts dans la capitale et les environs.

2h30 - Rappel du numéro d'urgence : 0 800 40 60 05. Un numéro vert (197) a aussi été mis en place pour aider les enquêteurs. Le ministère de l'Intérieur appelle à la plus grande prudence. Selon les dernières informations, les quatre terroristes impliqués dans l'attaque du Bataclan, comme les kamikazes qui ont actionné leurs explosifs près du Stade de France, sont morts, mais d'autres assaillants associés à d'autres fusillades dans la capitale, seraient toujours recherchés. "Les personnes qui se trouvent dans des locaux securisés doivent éviter de sortir sauf nécessité absolue" indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

2h15 - Bataclan : A l'intérieur du Bataclan, on dénombre "plus de morts que de blessés" selon les informations données sur place, ce qui explique le peu d'évacuations à cette heure, alors que les terroristes ont été neutralisés depuis plus d'une heure désormais. Le bilan est toujours de 80 morts sur place. Les assaillants seraient au nombre de quatre et non trois selon les toutes dernières informations. Tous seraient morts deopuis l'assaut du RAID.

Une image de l'évacuation du Bataclan dans la nuit de vendredi à samedi.

02h04 - Sur Internet, Daech est en train de célébrer le "11 septembre français" : "Souvenez-vous, souvenez-vous du 14 novembre à Paris. Ils n'oublieront jamais ce jour comme le 11 septembre pour les Américains", écrivent en ligne des sympathisants de l'organisation de l'Etat islamique, indique la directrice de SITE, Rita Katz, selon 20 Minutes.

1h53 - Bataclan : François Hollande prend la parole dans la salle de spectacle en ce moment. Il salue l'intervention des forces de l'ordre et des secours, de tous ceux qui ont pris en charge les blessés. Il prône une France unie et déterminée. Mais aussi une "France qui ne se laisse pas impressionner", malgré l'ampleur de l'attaque terroriste. "Nous allons mener le combat", ajoute le chef de l'Etat. "Quand les terroristes sont capables de faire de telles atrocités, ils doivent être certains qu'il y aura en face d'eux une France déterminée".

1h46 - NOUVEAU BILAN : 118 morts dont 80 au Bataclan selon France Info. "Aucune nouvelle des terroristes ayant pris la fuite après les fusillades", d'où la déclaration de l'état d'urgence.

1h44 - Il y aurait donc eu 3 terroristes au Bataclan et 2 au stade de France où on parle de "kamikazes". Les kamikazes du stade de France avaient une ceinture explosive et des bouteilles de gaz selon BFMTV.

1h37 - Bataclan : Les forces de l'ordre ont réussi à faire sortir plusieurs spectateurs avant de donner l'assaut. Les terroristes, qui étaient retranchés dans la salle de spectacle après y avoir ouvert le feu au milieu de la foule. Ces trois terroristes seraient morts selon les informations des autorités. Les auteurs d'une autre fusillade, rue Bichat, pourraient être quant à eux dans la nature selon la mairie de Paris qui appelle à la prudence.

1h33 - 1500 militaires sont ou vont être deployés en Ile-de-France selon BFMTV.  Un nouveau bilan évoque 112 personnes tuées dont 70 au Bataclan selon la chaîne d'information en continu. Toutes les manifestations publiques sont suspendues selon un communiqué publié à la sortie du conseil des ministres extraordinaire. De nombreux candidats aux régionales ont indiqué qu'ils suspendaient leur campagne.

1h29 - La France est en urgence : établissements fermés ce samedi, spectacles annulés, des personnes considérées comme dangereuses seraient assignées à résidence.

1H26 - Bataclan - NOUVEAU BILAN : 70 morts sont dénombrés au Bataclan selon BFMTV. En tout, sur l'ensemble des attaques parisiennes, on compterait 100 morts. L'hypothèse des enquêteurs serait qu'il n'y aurait qu'une seule équipe de 3 hommes dans le centre de Paris. Il pourrait s'agir des trois hommes abattus. France Info évoque la probabilité d'hommes encore en fuite, probablement issus des autres attaques.

1h24 - Bataclan : Des témoins indiquent que des blessés sont actuellement évacués du Bataclan. On décrit des scènes "atroces".

1h23 - Bataclan : plusieurs numéros d'appels à témoins ont été communiqués : 01 77 72 06 14 ou 01 77 72 06 16 ou 01 77 72 06 17.

1h21 - Bataclan : Les stations de la zone fermées sont Temple, Parmentier, Jacques-Bonsergent, Oberkampf, Filles-du-Calvaire, Strasbourg Saint-Denis, Goncourt, Arts-et-métiers.

1h19 - Bataclan : François Hollande se rend au Bataclan avec M. Valls, B. Cazeneuve et C. Taubira indique le compte Twitter de l'Elysée.

1h16 - Les pompiers de Paris livrent au compte gouttes un bilan des attaques dans la capitale. On compterait 4 morts au Stade de France et 11 blessés graves. A Bichat : 14 morts , 10 blessés graves. A Républqiue : 4 morts, 11 blessés graves. A Charonne : 19 morts, 12 blessés graves. A Beaumarchais : 3 blessés graves.

1h14 - Il y aurait eu une centaine de morts au Bataclan selon iTélé, confirmation de l'AFP.

1h12 - Bataclan : Une photo de l'évacuation des blessés du Bataclan, posté sur Twitter:

1h08 - Selon RTL, le GIGN vient d'être envoyé dans le quartier des Halles, dans le centre de Paris. François Hollande serait sorti de l'Elysée. Il pourrait se diriger vers le Bataclan.

EN VIDEO - Un point et une carte des attaques à Paris.

1h06 - Bataclan : Plusieurs stations de métro fermées autour de la zone : Temple, Parmentier, Oberkampf, Parmentier... Une demi-douzaine autour du Bataclan au total.

1h01 - Bataclan : L'assaut serait bien terminé selon les dernières informations livrées par le radio publique. Deux terroristes auraient été abattus lors de l'assaut, mais trois au total ont été tué depuis le début de l'attaque. 10 mois après les attentats de Charlie Hebdo, cette vague d'attentats est inédite. Le bilan est figé depuis une heure au moins à 45 morts. Mais parmi eux, "des dizaines" auraient été victimes des terroristes du Bataclan, selon l'AFP.

1h00 - Bataclan : "Tout le monde tombait comme des mouches", indique un témoin de l'attaque du Bataclan sur France Info.

00h57 - Bataclan : Le conseil des ministres extraordinaire est terminé selon des informations de BFMTV. Hollande annule son déplacement au G20 en Turquie, il réunira samedi matin un conseil de Défense.

00h56 - Bataclan :  BFMTV parle désormais d'un "carnage" et d'une "attaque a la grenade". A l'origine, selon les premiers éléments, il n'était question jusqu'à présent que de l'usage de kalashnikov. Il y avait entre 1 et 3 terroristes. La salle du Bataclan peut contenir 1500 personnes. Ce soir le concert se déroulait à guichet fermé.

00h52 - Bataclan : Eagle of Death Metal, le groupe qui jouait sur la scène du Bataclan ce soir lors de l'attaque, vient de Tweetter, ils sont en sécurité et pensent aux victimes :

00h50 - Bataclan : Deux terroristes auraient été tués, l'assaut serait terminé (iTélé). Sur les images d'iTélé on voit un homme du Raid blessé, soutenu par un autre policier.

00h48 - Bataclan :  Plusieurs bars fermés avec leurs clients à l'intérieur dans le quartier du Bataclan. On demande aux clients de ne pas s'approcher des fenêtres.

00h45 - Assaut au Bataclan : Sur demande des autorités, la télévision d'information en continu iTélé a cessé de retransmettre plus les images de l'assaut au Bataclan.

00h44 - Dans toute l'Ile-de-France les établissements scolaires et universitaires seront fermés ce samedi (selon le rectorat de Paris).

00h40 - Bataclan : Les terroristes sont entrés par le fond de la salle et ont tiré dans le tas selon un temoin cité par BFMTV. Plusieurs spectateurs ont réussi à s'échapper mais de nombreux sont restés bloqués dans la salle avec les tueurs. On n'a encore que très peu d'informations sur la situation à l'intérieur de la salle de spectacle en ce moment.

00h39 - Bataclan : un blessé entrain d'être soigné devant le Bataclan.

00h38 - On parle d'une situation dramatique a l'interieur du Bataclan sur BFMTV.

00h37 - Des attaques ont été menées dans 7 points de la capitale selon l'AFP.

00h34 - Bataclan. Il y aurait bien trois assaillants dans le Bataclan selon iTélé. L'un d'entre eux aurait été abattu. dans les environs, on explique aux personnes bloquées qu'on "évacue des blessés". Une intervention de la BRI serait bien en cours selon BFMTV.

00h29 - Un numéro d'urgence a été mis en place par la préfecture. Il s'agit du 0800406005. Plusieurs lignes de métro sont fermées : 3, 5, 8, 9 et 11.

00h27 - Bataclan : aux abords de la salle de spectacle, des Parisiens sont encore confinés dans les bars. Des témoins indiquent qu'il pourraient passer la nuit sur place. Dehors, des policiers s'agitent, les armes à la main, mais on ne sait pas encore si les "deux à trois" assaillants sont hors d'état de nuire.

00h23 - Bataclan : une série de détonations a été entendue à l'instant au Bataclan. Il est question de 6 à 7 énormes explosions et de tirs en rafale. l'assaut semble cette fois avoir été donné.

00h22 - Stade de France : Un kamikaze serait à l'origine de l'explosion du Stade de France selon BFM. L'AFP confirme citant plusieurs sources. Des supporters Allemands sont dans les rues de Paris pour soutenir la France :

00h22 - Bataclan : Plusieurs personnes sont parvenues à sortir du Bataclan en passant par la scène, les tirs continuent sur le boulevard Voltaire (Témoin sur BFM)

00h21 - Bataclan : Des armes "de type kalachnikov" ont été utilisées au Bataclan lors du concert. Il est question de "deux à trois individus" dont le visage était visible. Ils auraient tiré "à l'aveugle" sur la foule pendant environ un quart d'heure. Des scènes de panique ont eu lieu et des spectateurs ont été piétinés selon les témoins. Certains témoins affirment que les assaillants ont parlé de "Syrie" et d'"Irak", d'autres qu'ils n'ont pas entendu un mot. Une dizaine de cadavres ont été sortis à l'extérieur. Sur Europe 1, un journaliste présent dans la salle parle de blessés dans "une marre de sang".

00h13 - A Paris, des panneaux invitent les habitants à rentrer chez eux. Lignes de métro 3, 5, 7 et 11 coupées.

Photos des panneaux daffichage parisiens qui demandent de rentrer chez soi

00h08 - Bataclan :  Un témoin présent au Bataclan affirme qu'aucun coup de feu n'est entendu depuis désormais plusieurs minutes. L'assaut a-t-il été donné contre les preneurs d'otages ? Difficile de le confirmer pour l'instant. Selon le scénario encore en cours de reconstitution, un premier coup de feu aurait provoqué la panique en plein concert. Puis d'autres ont ensuite été entendus dans la panique générale.

00h03 - Le point à minuit. Plusieurs fusillades et explosions ont eu lieu à Paris et dans ses environs ce soir. Des coups de feu ont eu lieu dans les Xe et XIe arrondissements. Au Batacla où un concert avait lieu, une prise d'otages est en cours et un assaut aurait été donné. Des explosions ont aussi été entendues près du Stade de France, où avait lieu le match France-Allemagne. François Hollande a été évacué. Le public a quitté le stade après que l'enceinte a été bouclée. Au total, on dénombre 60 morts selon l'AFP.

Photo prise au Bataclan.

23h57 - "Ce que les terroristes veulent, c'est nous faire peur, nous saisir d'effroi, mais il y a face à l'effroi une nation qui sait se défendre. Je vous demande de garder toute votre confiance dans ce que nous pouvons faire avec les forces de sécurité."

23h55 - En plus de l'Etat d'urgence, Hollande annonce la fermeture des frontières. "C'est une terrible épreuve, qui, une nouvelle fois, nous assaille". "Nous devons, dans ces moments si difficiles, faire preuve de compassion et de solidarité. mais aussi d'unité et de sang froid". Il promet la fermeté et appelle chacun à la responsabilité.

23h54 - François Hollande prend la parole : "C'est une horreur", indique le président qui annonce des renforts militaires en route vers l'agglomération parisienne. Il annonce l'etat d'urgence.

23h53 - Selon les dernières informations, il y aurait trois preneurs d'otages au Bataclan. Les hommes auraient déjà exécuté plusieurs personnes. On évoque des kalachnikov.

23h53 - Barack Obama donne actuellement une interview à la télévision américaine. il a commencé son allocution en français, en hommage aux victimes. "Les attaques de Paris frappent toute l'humanité", a-t-il indiqué. François Hollande devrait prendre la parole dans quelques instants.

23h47 - Bataclan : Sur Facebook, les témoignages de ce qui s'est passé pleuvent. certains commentaires affirment que les assaillants abbattaient des spectateurs "les uns après les autres". Selon Europe 1, "ils ont eu le temps de recharger plusieurs fois".

23h44 - Bataclan : Le quartier est entièrement bouclé selon un témoin sur place, qui décrit une "ambiance buncker". Cela pourrait durer des heures selon les policiers qui tentent de canaliser les Parisiens dans la zone. L'option de la prise d'otage se confirme. On ne sait pas encore si des négociations ont lieu ou si un assaut a été donné.

23h43 - Un conseil des ministres extraordinaire devrait être organisé à minuit d'après iTélé.

23h41 - La mairie de Paris appelle les habitants de la capitale à rester chez eux. Le plan Alpha est bien déclenché (multiattentats) tout comme le plan blanc (pour la liberation de places dans les hopitaux).

23h40 - François Hollande devrait s'exprimer dans la soirée.

23h39 - Bataclan : "C'est pour la Syrie" aurait crié un des tueurs selon BFM. le plan Rouge Alpha pour les multi-attentats a été déclenché par le ministère de l'Intérieur.

23h38 - L'AFP évoque désormais 60 morts au total dans la capitale.

23h32 - Bataclan : Sur Twitter des images difficiles ciruclent sur les victimes de l'attaque du Bataclan. C'est un concert du groupe américain Eagle of Death Metal qui avait lieu lors de la fusillade. La prise d'otages serait toujours en cours.

23h29 : La préfecture évoque sur Twitter au mins 40 morts et 60 blessés graves dans les 3 attaques menées simultanément ce soir, au Batacalan... 

23h27 : Selon Anna, citée par BFM TV, l'un des assaillants aurait crié "C'est pour la Syrie". La témoin de la fusillade au Bataclan s'est retranchée dans une cour intérieure avec d'autres personnes et vient d'être évacuée. Choquée, elle raconte en direct que "tout le monde est dans la rue" et semble avoir vu un corps sur le sol. Plus tôt, un témoin affirmait avoir entendu l'un des attaquants crier Allahu Akbar.

Le Raid est actuellement devant la salle de concert du Bataclan, où une prise d'otages est en cours. Au moins un assaillant, auteur de la fusillade, y est toujours refugié et a pris en otages plusieurs personnes. 60 personnes seraient retenues dans la salle selon un reporter de France 24. La salle de concert peut accueillir jusqu'à 1 500 personnes, ce qui laisse imaginer le pire. Deux ou trois hommes auraient pénétré dans la salle de spectacle un peu avant 22h, munis d'armes automatiques. A leur entrée dans le Bataclan, les assaillants auraient tiré au fusil à pompe dans la foule (source : témoin France Info), les spectateurs se seraient couchés au sol, d'autres auraient eu le temps de sortir de la salle. 

Selon l'AFP et la Préfecture de police, le bilan s'est alourdi : 40 personnes auraient trouvé la mort dans les 3 attaques de ce soir, la majorité d'entre elles au Bataclan. Selon le journal Le Monde, on dénombrerait 4 morts au Stade de France.

Une journaliste du Monde, Elise Barthet, présente au Bataclan, raconte sur Twitter que la police et les forces de l'ordre sont à cran. Elles demandent aux riverains du boulevard Voltaire de rester chez eux et de fermer les fenêtres. Sur Twitter, un internaute évoque 6 corps étendus au 90 rue de Charonne, les riverains jettent des draps pour couvrir les corps. Trois fusillades ont éclaté de façon simultanée ce soir : l'une au restaurant Le Petit Cambodge, dans le 10e arrondissement, une autre au Bataclan, située dans le même quartier et où se déroulait un concert de Eagles of Death Metal, et deux explosions à proximité du stade de France, qui serait l'œuvre de deux kamikazes. Au Stade de France, où se déroulait le match France-Allemagne, les explosions auraient fait un blessé. François Hollande, qui assistait au match, a été exfiltré du stade. Les explosions auraient eu lieu devant les Porte D (devant le Quick) et H de l'enceinte. Selon iTélé, plsuieurs personnes seraient à terre. Au Stade de France, le match est terminé : un grand nombre de personnes se sont massées au centre de la pelouse.

On entend nettement le son de l'une des explosions dans cette vidéo : 

EN VIDEO - Fusillades dans Paris : carte des différents quartiers touchés

Article le plus lu - Gilets jaunes : Macron en danger ? Dernières infos › Voir les actualités

Attaque du Bataclan et fusillades à Paris : six personnes en garde à vue [DERNIERES INFOS]
Attaque du Bataclan et fusillades à Paris : six personnes en garde à vue [DERNIERES INFOS]

[Mis à jour le 15 novembre 2015 à 11h12] Ce matin, six personnes sont en garde à vue, parmi eux le père et le frère du djihadiste français Omar Ismaïl Mostefaï, identifié dans la journée de samedi comme un membre du commando suicide qui a attaqué le...

Annonces Google