Jawad Bendaoud : il insulte des policiers, les filme et finit en garde à vue

Jawad Bendaoud : il insulte des policiers, les filme et finit en garde à vue JAWAD - Le "logeur de Daesh", Jawad Bendaoud, a été placé en garde à vue ce mercredi 4 juillet 2018 après avoir insulté des policiers en filmant la scène avec son téléphone portable.

[Mis à jour le 5 juillet 2018 à 11h02] Jawad Bendaoud, l'homme qui avait hébergé les membres du commando des attentats du 13 novembre à Saint-Denis, a été interpellé puis placé en garde à vue ce mercredi 4 juillet 2018 en fin d'après-midi après avoir insulté des policiers. Jawad Bendaoud a également filmé la scène avec son téléphone portable, et l'aurait "diffusait en direct sur les réseaux sociaux" rapporte BfmTV. Par ailleurs, "le logeur de Daesh" qui était en possession de quelques grammes de cannabis, a, lors de son arrestation, "demandé aux jeunes présents avec lui de le libérer". Jawad Bendaoud a été placé en garde à vue pour "outrage à policier et détention de produits stupéfiants".

Rappelons que Jawad Bendaoud avait été brièvement placé en hôpital psychiatrique en juin dernier pour une "crise de démence" survenue lors de son séjour chez ses parents à Saint-Denis. Cet internement avait été décidé après que sa famille avait appelé la police, après que Jawad Bendaoud s'était livré à des "dégradations chez ses parents". Relaxé en en février dernier pour des faits de "recel de malfaiteurs terroristes" dans les attentats du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud devra à nouveau se présenter devant un juge entre le 21 novembre et le 21 décembre 2018 prochain après que le parquet a fait appel de cette décision.

Article le plus lu - Classement des universités : le palmarès mondial › Voir les actualités

Annonces Google