Nordahl Lelandais : l'hypothèse du prédateur sexuel se renforce

LELANDAIS - Les juges estiment qu'il existe des indices "graves et concordants" que Nordahl Lelandais ait agressé sexuellement une enfant de 6 ans, une semaine avant la disparition de Maëlys.

L'essentiel - Les dernières infos

  • Nordahl Lelandais a été mis en examen ce mercredi 4 juillet pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans, à l'issue de l'interrogatoire mené mardi par le juge qui instruit le dossier Maëlys. La justice le soupçonne d'avoir agressé sexuellement sa jeune cousine de 6 ans, chez lui, à Domessin, au mois d'août dernier. 
  • Des expertises menées sur le téléphone de Nordahl Lelandais ont révélé qu'il consultait des sites pédopornographiques durant cette période.
  • Dans l'affaire Maëlys, selon BFMTV, les juges disposent de nouveaux éléments : les résultats complets de l'autopsie de la fillette. Selon l'expertise, la version de Nordahl Lelandais ne tient pas : il serait impossible qu'une simple gifle ait pu tuer l'enfant, comme l'affirme pourtant l'ancien militaire. Les fractures constatées sur le crâne et la mâchoire de l'enfant ont été faites avant sa mort et n'ont pas pu causer le décès.
  • L'autopsie réalisée n'a pas permis d'établir si Maëlys avait subi des violences sexuelles, mais ne permet pas d'écarter cette hypothèse.

En direct

16:23 - Une cellule de coordination de la gendarmerie créée pour l'affaire Lelandais

Baptisée "Ariane", une cellule de coordination de la gendarmerie de Pontoise a été créée en janvier 2018 au sein du service central de renseignement criminel de la gendarmerie. Cette cellule a été mise en place afin de "coordonner toutes les informations, et surtout de retracer le parcours de vie de Nordahl Lelandais", rapporte Europe 1. Ce travail d'enquête permettra de trouver d'éventuels liens entre Nordahl Lelandais et certaines affaires de disparitions et de crime non élucidés. Les quinze dernières années de Nordahl Lelandais sont ainsi passés "au crible par une équipe d'enquêteurs".

16:00 - Des faits de violence déjà dénoncés par une ex-petite amie de Nordahl Lelandais

Pour rappel, l'avocat d'une ex-petite amie de Nordahl Lelandais, Maître Gallo, avait, le 4 avril dernier, accordé un entretien au Parisien. Un entretien dans lequel il indiquait que sa cliente avait auparavant déposé une plainte contre l'ancien maître-chien, pour des faits de violence. C'est lorsque celle-ci aurait décidé de le quitter, après avoir découvert qu'il fréquentait d'autres femmes, que les choses auraient, selon elle, pris une tournure très grave "Il l’a giflée violemment. Il ne voulait pas de cette séparation", indiquait son avocat. Après plusieurs menaces, Nordahl Lelandais serait aller plus loin le 18 juillet 2017. "Au volant de son véhicule, Lelandais a foncé sur ma cliente qui se trouvait dans sa voiture. Elle dit avoir échappé de peu à la collision et à un accident", ajoutait Me Gallo, qui précisait : "Les gendarmes ont pris sa plainte et le parquet de Chambéry a qualifié les faits de mise en danger de la vie d’autrui avec risque immédiat de mort. Ce qui n’est quand même pas rien !". Cependant, par manque de preuves, aucune suite n'avait été donnée à cette plainte. 

15:35 - Nordahl Lelandais impliqué dans l'affaire Noyer

Disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 après une soirée dans une discothèque de Chambéry, le crâne du jeune Arthur Noyer est découvert cinq mois plus tard à 15 km de là sur un chemin forestier. Pour tenter de comprendre ce qui a pu arriver au caporal, les enquêteurs reconstituent, à partir de son téléphone, son parcours minutes par minutes. Et à chaque fois, le téléphone de Nordahl Lelandais indique qu'il se trouve a proximité. Nordahl Lelandais recconait alors avoir "pris en stop" Arthur Noyer le soir de sa disparition. Transporté sur les lieux de la découverte du crâne du jeune caporal, Nordahl Lelandais avoue, le 29 mars dernier, avoir tué le caporal Noyer. Pour l'heure, les enquêteurs ignorent toujours le déroulement précis de la disparition d'Arthur Noyer. Rappelons par ailleurs que Nordahl Lelandais aurait effectué des recherches sur internet avec les mots-clés "décomposition d'un corps humain". Et comme dans l'affaire Maëlys, l'ancien maître-chien avoue avoir "accidentellement" tué le jeune homme. 

12:27 - Le profil "pervers" de Nordahl Lelandais

Nordahl Lelandais serait quelqu'un de pervers mais ne présenterait "aucune psychose" selon le rapport des experts psychiatriques qui ont examiné à deux reprises - en mars et en avril - l'ancien maître-chien. Voici une partie du contenu, rendu public par BFM TV : "Monsieur Nordahl Lelandais présente une personnalité clivée de type pervers, avec une partie fonctionnant de façon à peu près adéquate à la réalité, et une partie fonctionnant en dépit des interdits avec des possibilités de passage à l'acte hétéro-agressif extrêmement important". Les experts sont en revanche formels, Nordahl Lelandais ne souffrait, selon des révélations faites par RTL, "d'aucune psychose ni d'altération du discernement", au moment de tuer Maëlys, ce qu'il prétend être un accident.

11:52 - Qu'est-ce que le droit au silence invoqué par Nordahl Lelandais ?

Accusé d'avoir tué la petite Maëlys de Araujo et le caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais fait face à de nouvelles accusations. Les magistrats le soupçonnent d'avoir "agressé sexuellement" l'une de ses petites cousines, et ce, une semaine avant la disparition de Maëlys. Ces éléments ont pu être mis en évidence après la découverte d'une vidéo sur son téléphone portable dans lequel se trouvait "des images à caractère pédopornographique". Convoqué pour une nouvelle audition mardi 3 juillet 2018, Nordahl Lelandais a exercé son droit au silence. Cette prérogative est énoncée par l'article 63-1 du Code de procédure pénale qui prévoit qu'une personne a le droit "lors des auditions, après avoir décliné son identité, de faire des déclarations, de répondre à des questions qui lui sont posées ou de se taire". Par ailleurs, cette disposition est également présente dans l'article 14 du "Pacte international relatif aux droits civils et politiques"  qui prévoit qu'une personne "ne peut pas être forcée de témoigner contre elle-même ou de s'avouer coupable".

11:24 - Nordahl Lelandais aurait usé de son "droit au silence" lors de sa nouvelle audition

Mis en examen une troisième fois pour agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans, Nordahl Lelandais aurait, selon les informations de BFMTV, usé de son "droit au silence" lors de son audition mardi 03 juillet 2018. L'ancien maître-chien avait été confronté aux derniers résultats de l'autopsie de la petite Maëlys, dont le constat diffère de la version des faits avancée par Nordhal Lelandais. Cette nouvelle mise en examen survient alors qu'il est suspecté "d'avoir abusé de sa petite cousine en août 2017".

10:55 - Nordahl Lelandais, "un caméléon", "manipulateur et menteur"

Il y a plusieurs semaines, le spécialiste des tueurs en série et du profilage, Stéphane Bourgoin, s'était penché sur la personnalité du maître-chien aujourd'hui mis en examen pour agression sexuelle sur une mineure de moins de 15 ans. "C'est un caméléon, un manipulateur et un menteur", avait-il jugé sur Europe 1 fin mars. "Apparemment, il a aussi menti à son avocat, Me Jakubowicz. Il n'avoue que lorsqu'il est mis au pied du mur, face à une preuve irréfutable. Jusqu'à présent, il n'avait fait que donner des explications qui, en apparence, pouvaient paraître logiques". Interrogé sur la radio RTL, il considérait même qu'il avait le profil du tueur en série. "Beaucoup de faisceaux d'indice pointent vers cette hypothèse", insistait-il. Pour lui, Nordahl Lelandais a "une personnalité de psychopathe".

10:50 - Nordahl Lelandais est-il un prédateur sexuel ? L'hypothèse se renforce

Nordahl Lelandais affirme que la mort de Maëlys est accidentelle, liée à un mouvement incontrôlé de violence soudaine. Mais depuis des semaines, l'hypothèse d'une motivation sexuelle dans ce crime prend de l'épaisseur. D'abord parce que l'on sait que Nordahl Lelandais consultait des sites Internet contenant des images pédopornographiques. Les soupçons qui pèsent sur lui concernant les attouchement sexuels sur sa petite nièce renforcent la piste de déviances sexuelles du prévenu. L'hypothèse d'une prédation sexuelle a aussi été évoquée dans le dossier Arthur Noyer, pour lequel Nordahl Lelandais est mis en examen pour assassinat. Les deux hommes se seraient rencontrés en boîte de nuit avant que Nordahl Lelandais ne le fasse monter dans sa voiture.

LIRE PLUS

Article le plus lu : Coupe du monde : la mise au point des Bleus : voir les actualités

Annonces Google