Nordahl Lelandais : pourquoi les parents de Maëlys ne croient pas à sa version

Nordahl Lelandais : pourquoi les parents de Maëlys ne croient pas à sa version MAELYS - La reconstitution de la nuit de la mort de Maëlys a mis en lumière la nouvelle version de Nordahl Lelandais, à laquelle ne croient toujours pas les parents de la fillette.

[Mis à jour le 26 septembre 2018 à 12h04] Plus d'un an après sa mise en examen pour "enlèvement" et "meurtre" de Maëlys de Araujo, Nordahl Lelandais a encore changé sa version des faits après s'être vu confronté aux réalités objectives et matérielles du dossier. Désormais, ce n'est plus une "gifle" qui aurait accidentellement provoqué la mort de l'enfant, mais "quatre ou cinq coups", que l'ancien maître-chien aurait asséné sur l'enfant dans sa voiture, à proximité d'une zone commerciale à Pont-de-Beauvoisin (Isère), non loin de la soirée de mariage à laquelle Maëlys et Lelandais assistaient fin août 2017.

Ce dernier a précisé, toujours dans le cadre de sa dernière version livré vendredi dernier dans le bureau des juges, ne pas avoir temporairement déposé le corps de l'enfant dans un cabanon, mais dans un petit chemin attenant au domicile de ses parents, où il logeait à l'époque. Si ces nouveaux aveux, notamment les coups portés à la fillette, semblent davantage correspondre aux éléments matériels dont disposent les enquêteurs, les parents de Maëlys n'y croient toujours pas, quelques jours après la reconstitution effectuée selon la version de Nordahl Lelandais et en leur présence à tous les deux.

Maëlys a-t-elle volontairement suivi Lelandais dans sa voiture ?

Pour Joachim de Araujo, le principal suspect du meurtre de sa fille "cache encore une partie de la vérité" et il dénonce une reconstitution "pleine de mensonges", selon des propos rapportés par BFM TV. Si le père de Maëlys ne précise pas quels pourraient être ces mensonges que cacherait encore Nordahl Lelandais, il semblerait que Joachim de Araujo ait notamment en tête la question de savoir comment sa fille est montée dans le véhicule du meurtrier présumé.

Sur BFMTV il y a tout juste un mois, les parents de Maëlys n'émettaient aucun doute sur le fait que leur fille y a été contrainte, alors que Nordahl Lelandais affirme toujours, dans sa dernière version en date, qu'elle l'a suivi de son plein gré. "Ce n'était pas une fille qui allait facilement vers les autres, elle était timide et discrète", affirmait Jennifer Cleyet Marrel, la mère de l'enfant, sur la chaîne d'information en continu.

Nordahl Lelandais a consulté des sites pédopornographiques

Et il subsiste toujours, malgré les nouveaux éléments apportés par Nordahl Lelandais, des doutes concernant d'éventuelles motivations sexuelles de sa part et cela ne doit probablement pas échapper aux parents de Maëlys. Surtout lorsque l'on sait que Lelandais est également mis en examen dans un autre dossier : il est suspecté d'avoir violenté sexuellement sa petite cousine de six ans, et ce seulement une semaine avant la tragique soirée du 26 août 2017. Il est aussi établi que le prévenu a consulté des sites pédopornographiques, quelques heures avant la mort de Maëlys.

Article le plus lu - Jean-Marie Le Pen hospitalisé sur demande des médecins › Voir les actualités

Annonces Google