Mort de Toto Riina : le parrain de la mafia aurait pu être libéré

Mort de Toto Riina : le parrain de la mafia aurait pu être libéré MORT TOTO RIINA - Considéré comme l'un des plus redoutables parrains de la mafia, Toto Riina est mort ce vendredi en prison. Alors qu'une fiction lui a été consacrée, il aurait pu finir ses jours libre...

[Mis à jour le 17 novembre 2017 à 16h48] La nouvelle est tombée ce vendredi matin : Toto Riina, de son vrai nom Salvatore Riina, parrain et figure emblématique de la mafia italienne, est mort des suites d'un cancer à la prison de Parme. A 87 ans et après avoir été condamné à 26 peines de prison à perpétuité, l'ancien chef de la Cosa Nostra restait l'un des parrains les plus redoutés de la mafia transalpine. Les cent-cinquante meurtres qu'il aurait commandités en sont sûrement pour quelque chose.

Toto Riina était dans le coma depuis plusieurs jours et sa famille avait reçu une autorisation exceptionnelle pour lui rendre visite et lui dire adieu. "Pour moi, tu n'es pas Toto Riina, tu es seulement mon père. Et je te souhaite un joyeux anniversaire, Papa, en ce jour triste mais important, je t'aime", a écrit son fils Salvatore sur Facebook, qui a donc vu son père mourir derrière les barreaux. Mais il en aurait pu être autrement, car son état de santé lui aurait permis de terminer sa vie libre.

La question de sa libération était toujours en cours

La question de la libération de la "belva" (la "bête"), comme il était surnommé, avait été soulevée en juin dernier et avait tout de suite provoqué la polémique. Un texte de la Cour de cassation italienne prévoit que "tout détenu a le droit de mourir dignement". Cependant, comme l'avait révélé Le Point, le tribunal de Bologne avait refusé la libération de Toto Riina. Mais les avocats du parrain de la mafia n'avaient pas dit leur dernier mot. Ils comptait faire réexaminer leur requête par le tribunal de Bologne. Cette requête était toujours en cours avant la mort de Toto Riina. La simple évocation de sa libération avait déclenché une vague d'indignation, surtout chez les familles des victimes de la Cosa Nostra.

Toto Riina, assassin de juges

Toto Riina, fils de paysan, avait rejoint la mafia dès ses 18 ans. Condamné pour son premier meurtre quelques années après seulement, il fait l'objet d'un mandat d'arrêt en 1969 et vit pendant 25 ans comme citoyen clandestin. Toto Riina est surtout connu pour avoir ordonné les meurtres des juges anti-mafia Giovanni Falcone (1992) et Paolo Borsellino (1993) et pour avoir été l'un des cerveaux des attentats meurtriers de 1993 à Rome, Milan et Florence qui ont fait 10 morts au total. 

Il fut également à l'origine d'explosions dans trois villes italiennes : Rome, Milan et Florence. Ces explosions avaient fait une dizaine de morts. Surnommé aussi "U Curtu", "le court", en raison de sa petite taille (1,58m), il était derrière les barreaux depuis son arrestation en janvier 1993. Il avait toujours affirmé être étranger à Cosa Nostra avant de reconnaître implicitement son rôle en 2009. Il avait donc déjà passé 24 ans derrière les barreaux.

Une série récompensée par plusieurs prix

Trafic de drogue, meurtres, enlèvements, racket... Sa vie de criminel patenté aura défrayé la chronique judiciaire mais aura également inspiré des scénaristes. En 2007, une série télé est créée par des producteurs italiens pour retracer sa vie, inspirée du livre d'enquête de Giuseppe D'Avanzo et Attilio Bolzoni, "Corleone". Cette série sera un vrai succès d'estime. En 10 heures, cette fiction dépeint l'ascension sanglante de cette figure du XXe siècle italien, depuis la mort de son père et de son frère, alors qu'il n'est qu'adolescent, jusqu'à sa chute.

Baptisée Il Capo dei Capi ("le chef des chefs"), cette série prendra le nom de "Corleone", comme le livre, pour sa diffusion en français, du nom de la ville sur laquelle il exercera une domination sans partage, comme dans la ville de Palerme. En Italie, cette fiction fut l'objet d'un débat très vif, compte tenu de son sujet et de la représentation de la mafia et de son parrain, auquel s'attache parfois le téléspectateur.

Mais le succès fut au rendez-vous, avec plusieurs prix raflés lors du Telegatto, un concours télévisuel populaire en Italie, en plus des très bonnes audiences. La série a remporté les trophées de la Meilleure fiction, du Meilleur scénario, de la Meilleure réalisation, ainsi que celui du Meilleur acteur. Toto Riina fera savoir qu'il regardait la série lorsqu'elle était diffusée, chaque semaine, sur une chaîne de télévision nationale, depuis sa cellule.

Article le plus lu - Attaque à la préfecture de police : de nouvelles révélations › Voir les actualités

Mort de Toto Riina : le parrain de la mafia aurait pu être libéré

[Mis à jour le 17 novembre 2017 à 16h48] La nouvelle est tombée ce vendredi matin : Toto Riina, de son vrai nom Salvatore Riina, parrain et figure emblématique de la mafia italienne, est mort des suites d'un cancer à la prison de Parme. A 87 ans...

Je gère mes abonnements push