Explosion à Paris (rue Riquet) : des images terribles, ce qu'on sait

Explosion à Paris (rue Riquet) : des images terribles, ce qu'on sait RUE RIQUET - Une explosion a détruit un appartement dimanche soir dans le 18e arrondissement de Paris. Deux personnes ont été blessées et une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'incident.

[Mis à jour le 15 avril 2019 à 10h56] Un immeuble éventré et un appartement sans-dessus-dessous : voici ce qu'on peut voir au niveau du 71 rue de Riquet et du 49 rue Pajol depuis hier soir. Une enquête est déjà en cours et devrait tenter d'expliquer comment une explosion a pu effacer de la carte un appartement entier, situé dans un immeuble parisien de 4 étages. L'explosion est survenue ce dimanche 14 avril, peu après 22h, rue Riquet, dans le 18e arrondissement. Les images mises en ligne sur les réseaux sociaux témoignent de la violence de ce qu'il s'est produit. 

L'explosion rue Riquet due à une explosion

"Il y a eu un bruit sourd comme dans un orage. Puis j'ai vu un appartement complet avec deux fenêtres complément soufflé. Il ne reste plus rien à part les murs porteurs", a raconté un riverain au Parisien. Habitant dans l'immeuble en face, son témoignage évoque la possibilité d'une explosion due au gaz, "vu l'odeur dans le quartier ". Plusieurs témoins ont raconté au journal le déroulement de la soirée : "Une personne au moins était encore à l'intérieur, vivante, après l'explosion. Avec des voisins, nous lui avons conseillé de ne pas bouger et d'attendre les pompiers car rien n'était stable" a expliqué par exemple Clémence, une autre voisine.

D'après des informations d'Europe 1, une tentative de suicide pourrait être à l'origine du drame. "Une femme de 46 ans habitant au 1er étage de l'immeuble a voulu mettre fin à ses jours en ouvrant le gaz", écrit la radio sur son site. L'explosion l'a grièvement blessée et l'a brûlée à 20%, mais son pronostic vital n'est pas engagé, ont fait savoir les pompiers. L'incident a également causé une autre victime, son voisin de palier. Également prise en charge par les secours, elle a été blessée plus légèrement. Le bilan humain semble miraculeux, compte tenu de la force de l'explosion.

70 Parisiens évacués

Éric Moulin, officier de communication des sapeurs-pompiers de Paris, indique d'ailleurs à BFMTV que l'explosion pourrait avoir des conséquences sur les autres appartements situés autour de celui qui a explosé. "La structure a été très fragilisée et risque de tomber à tout moment", a-t-il dit sur BFMTV. Les habitants de cinq immeubles voisins de celui directement touché ont été évacués. La municipalité a ouvert un centre d'hébergement d'urgence au 22 rue Pajol pour accueillir les sinistrés. 70 personnes ont été évacuées dimanche de l'immeuble touché et du voisinage par sécurité. Lundi matin, les premières personnes étaient autorisées à revenir dans les immeubles voisins de celui endommagé.

Plus tôt au moins d'avril déjà, une explosion et un incendie avait ravagé un immeuble dans le nord-est de Paris. Le 6 avril, les 2e, 3e, 4e et 5e étages d'un bâtiment abritant 27 appartements boulevard Macdonald, dans le 19e arrondissement avaient brulés. L'hypothèse d'une explosion due au gaz avait déjà été avancée, tout comme lors d'une explosion rue de Trévise au mois de mars.

Article le plus lu - Gilets jaunes : la contestation continue › Voir les actualités