Accident de bus à Madère : on en sait plus sur les circonstances du drame

Accident de bus à Madère : on en sait plus sur les circonstances du drame MADERE - Dans la soirée du mercredi 17 avril, 29 personnes ont trouvé la mort dans l'accident d'un bus touristique à Caniço, sur l'île de Madère. Une enquête a été ouverte pour en apprendre plus sur les circonstances de l'accident.

L'essentiel

  • De premiers témoignages et hypothèses viennent éclairer l'accident survenu dans la soirée du 17 avril sur l'île de Madère, au Portugal. La sortie de route ayant coûté la vie à 29 touristes serait survenue "juste après que le bus a démarré, une minute ou quelques secondes après", explique par exemple une rescapée. Le véhicule, âgé de cinq ans et récemment inspecté, ne présentait aucun problème majeur, et son conducteur était expérimenté. L'hypothèse d'un défaut mécanique des freins du véhicule, qui aurait fait perdre le contrôle au chauffeur, a été avancée dans les médias sans être confirmée. Une enquête du parquet de Madère et les autopsies des victimes pourraient apporter de nouveaux éléments.
  • Mercredi 17 avril, vers 18h30, le bus de la compagnie SAM est sorti d'une route escarpée au niveau de Caniço. Le conducteur en a vraisemblablement perdu le contrôle. Après plusieurs tonneaux, le bus s'est arrêté en contrebas, juste après avoir percuté la maison d'un riverain.
  • Le car touristique transportait 57 personnes. Parmi les passagers, 29 touristes allemands, 11 hommes et 18 femmes, logés dans la ville de Santa-Cruz, sont décédés. L'accident a également fait 28 blessés, traités à l'hôpital de l'île, à Funchal. Parmi eux se trouve le conducteur et le guide touristique accompagnateur. En hommage aux victimes, le Portugal a décrété trois jours de deuil. Suivez les dernières infos en direct sur l'accident de Madère.

En direct

22:44 - "C'est un travail extrêmement difficile qui nous attend", estime le ministre des Affaires étrangères allemand

FIN DU DIRECT - Au lendemain de l'accident de bus qui a fait plusieurs victimes allemandes à Madère, le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas s'est rendu avec son homologue portugais, en fin de journée, sur le lieu du drame. Celui qui n'a pas manqué de déposer une couronne de fleurs en hommage aux victimes de l'accident était accompagné pour l'occasion de médecins, psychologues, ainsi que de fonctionnaires consulaires. Lors de sa prise de parole, le ministre allemand a fait part de l'ampleur de la tache qui reste à réaliser. "C'est un travail extrêmement difficile qui nous attend : rapatrier les blessés à la maison, identifier les victimes, informer les familles", a-t-il énuméré.

21:17 - Accident de bus à Madère : une minute de silence observée au Parlement européen

Les hommages se sont multipliés ce jeudi, au lendemain de l'accident de bus survenu à Madère, au Portugal. Le Parlement européen de Strasbourg a notamment observé ce 18 avril une minute de silence en hommage aux 29 victimes de l'accident de car mortel, principalement des touristes allemands. Le journaliste de l'AFP à Bruxelles, Cédric Simon, a capturé cet instant de deuil.

19:45 - "Je pense que les freins ne fonctionnaient pas", estime un survivant

Les survivants de l'accident de bus de Madère sont sous le choc. Au lendemain de la tragédie qui a coûté la vie à une trentaine de personnes, quelques témoignages ont pu être recueillis. Parmi eux, celui d'Heinz Garden, un survivant, dont le journal on-line "Observador" rapporte les propos, comme repéré par le quotidien allemand Bild. "Je pense que les freins ne fonctionnaient pas", a ainsi confié Heinz Garden, qui explique que "l'autobus partait de l'hôtel Quinta Splendida, quand, quelques secondes après, il s'est mis à rouler de plus en plus rapidement. Il frappait contre le mur". Le chauffeur aurait alors perdu le contrôle du véhicule. "Le bus est allé de plus en plus vite, puis il s'est renversé", raconte encore le survivant. 

18:35 - "Je pense que les freins ont lâché", indique un passager du bus

Un touriste allemand qui était présent dans le véhicule accidenté, a livré un témoignage à la télévision portugaise, comme le rapporte l'AFP. "Je pense que les freins ont lâché. Je n'arrive pas à imaginer une autre raison", a-t-il dit. Un autre rescapé a ajouté : "Le car s'est mis à aller de plus en plus vite et a heurté un mur. Il était hors de contrôle et a volé".

16:41 - Accident à Madère : le chef de la diplomatie allemande sur place

Dans un communiqué publié dans la journée du jeudi 18 avril, Heiko Maas, le ministre allemand des Affaires étrangères, a annoncé se rendre à Madère où 29 de ses concitoyens ont trouvé la mort dans l'accident d'un bus touristique. "Je me rends aujourd'hui à Madère avec une équipe de médecins, de psychologues et de fonctionnaires consulaires du ministère des Affaires étrangères pour m'entretenir avec les personnes concernées et remercier nos amis portugais pour leur aide", a annoncé le ministre dans un communiqué. Il a aussi regretté "que les vacances de Pâques soient devenues une tragédie pour tant de gens." "Aujourd'hui, nous sommes en pensées auprès de ceux qui pleurent leurs familles et leurs amis", a-t-il finalement ajouté.

15:19 - Témoignages des survivants de l'accident de Madère

Plusieurs survivants à l'accident de bus survenu sur l'Île de Madère, au Portugal, se sont exprimés à la télévision portugaise. Ouest-France a rapporté leur témoignage. "Cela s’est produit juste après que le bus ait démarré, une minute ou quelques secondes après" a raconté à TVI une des survivantes. "Des gens ont été éjectés par la fenêtre", a ajouté une autre personne. Cette Allemande s'en est tiré indemne avec son conjoint. Ce dernier explique que "les secours sont arrivés très vite". 29 personnes n'ont pas eu la même chance et ont perdu dans la vie dans cet accident de car survenu vers 18h30 mercredi 17 avril.

14:06 - Les victimes de l'accident de Madère seront identifiées d'ici samedi

Les 29 personnes décédées dans l'accident de bus de Madère survenu mercredi 17 avril devraient être identifiées d'ici samedi indique RTBF. C'est ce qu'a annoncé jeudi 18 avril un représentant de l'hôpital de Funchal. Une fois identifiés, les corps des victimes devraient ensuite être rapidement rendus à leurs proches. Sur les 57 voyageurs du bus, 29 sont décédés, une majorité de touriste allemands. 28 personnes sont blessées, dont le conducteur du bus et l'accompagnateur du groupe. Elles sont actuellement soignées sur l'île de Madère.

12:45 - Trois jours de deuil national au Portugal après l'accident de Madère

Le chef de l'Etat portugais Marcelo Rebelo de Sousa a décrété trois jours de deuil national jeudi 18 avril, suite à l'accident de bus mortel sur l'île de Madère. La veille, il s'était exprimé et devait se rendre sur place. "J’exprime le chagrin et la solidarité de tous les Portugais dans ce moment tragique et surtout le chagrin pour les proches des victimes qui, d’après ce qui m’a été dit, sont toutes allemandes", avait-il déclaré déclaré à la télévision publique RTP.

11:59 - Angela Merkel exprime ses condoléances après l'accident de bus à Madère

La chancelière allemande Angela Merkel a exprimé jeudi 18 avril ses condoléances après l’accident de bus survenu mercredi sur l’île de Madère au Portugal. Parmi les 29 victimes, une immense majorité est allemande. "C’est avec tristesse et consternation que je pense à nos compatriotes et à toutes les personnes touchées par ce terrible accident de bus à Madère" a-t-elle déclaré dans une déclaration postée sur Twitter par son porte-parole. Elle a aussi tenu à remercier les médecins et secours de Madère. Elle a annoncé que l'Allemagne et le Portugal travaillaient de concert avec les autorités locales pour apporter la meilleure aide possible au victime.

En savoir plus

Causes de l'accident de bus à Madère

Les causes de l'accident n'ont pas encore été étables avec certitudes. Selon les premières informations communiquées ce mercredi 17 avril 2019, dans la soirée, le bus touristique aurait fait une sortie de route aux alentours de 18h30, dans une zone escarpée. Le conducteur a vraisemblablement perdu le contrôle du véhicule, puis le car a fait une chute de quelques mètres, tombant sur une habitation en contrebas de la route. Plusieurs médias dont la radio RFI évoquait le 18 avril, sans certitudes, la piste d'un défaut mécanique des freins du bus. Mais plusieurs rapports assurent que le véhicule, âgé de cinq ans, ne présentait aucun problème lors de sa dernière inspection.

Caniço, lieu de l'accident à Madère

L'accident de Madère a eu lieu à Caniço, une localité située sur la pointe sud-est de l'île portugaise. Cité très touristique d'un peu plus de 11 000 habitants, Caniço est une "freguesia", ou paroisse, soit la plus petite division administrative au Portugal. Elle est rattachée à la ville de Santa Cruz, et est composée de pêcheurs et d'habitants travaillant dans les cultures de bananes et de canne à sucre.

Bilan et victimes de l'accident à Madère

Selon le bilan le plus récent, jeudi 18 avril, l'accident de bus a fait 29 morts. 18 femmes et 11 hommes seraient morts dans le crash de l'autobus. LCI a indiqué qu'une femme, comptée initialement dans les 28 blessés, est finalement décédée. Les victimes seraient, d'après le président portugais, dont BFM TV rapporte les propos, toutes allemandes. Le car transportait 57 personnes au total.

Article le plus lu - Européennes 2019 : sondages et actus › Voir les actualités

Accident de bus à Madère : on en sait plus sur les circonstances du drame
Accident de bus à Madère : on en sait plus sur les circonstances du drame

Sommaire Causes de l'accident de bus à Madère Caniço, lieu de l'accident à Madère Bilan et victimes de l'accident à Madère L'essentiel De premiers témoignages et hypothèses viennent éclairer...