Accident de bateau dans la Manche : moteur enrayé, vague... Les dernières infos

Accident de bateau dans la Manche : moteur enrayé, vague... Les dernières infos ACCIDENT BATEAU MANCHE - Un bateau de loisir a chaviré au large des côtes normandes lundi 12 août, entraînant la mort de trois enfants. Une rescapée du drame ainsi que le procureur de la République sont revenus sur les faits.

[Mis à jour le 13 août 2019 à 18h15] On en sait plus sur les circonstances de l'accident de bateau qui a coûté la vie à trois enfants le lundi 12 août, au large des côtes d'Agon-Coutainville en Normandie. La vedette de type pêche-promenade a chaviré avec six personnes à son bord, provoquant la mort de trois d'entre elles. ."Il résulte tant des auditions des occupants du bateau que de celles des témoins directs de la scène, qu'à l'occasion d'une manœuvre de retour de la vedette vers la plage, le moteur s'est enrayé et qu'une vague a fait chavirer la vedette, propulsant les adultes dans l'eau et piégeant les enfants à l'intérieur de la cabine", a confirmé le procureur de la République à France TV Info ce mardi 13 août.

C'est un témoin qui avait donné l'alerte lundi à 15h33, suscitant une alerte du CROSS (Centre régional opérationnel de secours et de sauvetage en mer) de Jobourg, puis une opération de sauvetage plus large. "L'hélicoptère Dragon de la sécurité civile stationné à Granville (50), deux unités de la société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) d'Agon-Coutainville et de Blainville, le poste de secours de Passous, les pompiers du SDIS 50 et le SAMU 50" ont ensuite été engagés pour gérer l'accident, explique le communiqué de la préfecture maritime.

Après l'accident de bateau dans la Manche, tous les occupants de la vedette ont pu être ramenés par les secours sur la plage de Passous où ils ont été pris en charge en état d'urgence. Parmi les occupants, trois enfants de sept, neuf et treize ans sont décédés. Les adultes qui les accompagnaient sont légèrement blessés. Selon plusieurs témoignages initiaux, confirmés donc mardi par les déclarations du procureur de la République, le bateau aurait été victime d'une avarie moteur, avant d'être renversé par une vague.

Le témoignage d'une rescapée de l'accident dans la Manche

La mère de deux des enfants décédés dans l'accident de bateau dans la Manche s'est exprimée le lendemain du drame. Interrogée par Ouest France, elle raconte le déroulement du drame. "La mer était un peu agitée mais pas méchamment. Le bateau a été mis à l'eau à 14h45" explique-t-elle. "On était en train de revenir sur la plage, il y avait un peu d'eau dans le bateau. Quand j'ai vu ça, j'ai appelé au secours. Puis, une grosse vague nous a fait chavirer" déclare-t-elle au quotidien. Les trois adultes se trouvaient à ce moment à l'extérieur de la cabine où se trouvaient les trois enfants, qui ne savaient pas nager. "Ils avaient tous leur gilet de sauvetage. Or, ils n'ont pas eu le temps de sortir" continue-t-elle. Le père de famille aurait essayé "de casser la vitre de la cabine", sans succès. Les trois adultes à bord sont les seuls survivants de l'accident.

Accident de bateau dans la Manche : les victimes

Trois enfants sont décédés dans l'accident de bateau survenu dans la Manche : un jeune garçon de sept ans, ainsi que deux jeunes filles âgées de neuf et treize ans. Les trois adultes qui les accompagnaient ont été projetés en mer lors de l'accident. Parmi eux, il y a avait un couple d'une quarantaine et cinquantaine d'années, parents des deux filles, ainsi que de la mère du troisième enfant.

Les trois enfants sont restés dans la cabine lors du chavirement du bateau dans la Manche. Ils étaient en arrêt cardiaque lors de leur prise en charge par les secours et n'ont pas pu être réanimées. Mardi 13 août, le procureur de la République a confirmé qu'ils étaient bien mort d'asphyxie et qu'une autopsie n'était pas nécessaire. "En découvrant les enfants inconscients, je me doutais que la situation était très grave. Il a fallu le temps de l'alerte du Cross plus 10 minutes pour que nous arrivions sur zone. Ça veut dire qu'ils avaient déjà passé tout ce temps piégés dans la cabine... C'est vraiment très très dur à vivre. Jusque-là, il a fallu être dans l'action puis répondre aux questions des gendarmes mais là, ça commence à retomber. C'est terrible." confie un sauveteur au Parisien.

Les réactions après l'accident dans la Manche

Cet accident de bateau dans la Manche a suscité la compassion mais aussi les interrogations. "Le fait que cela touche des enfants, c'est pire que tout... Et forcément il va y avoir polémique : pourquoi ils sont sortis avec ce temps-là ?", s'interroge un riverain au micro d'Europe 1.

Christian Duterte, le maire d'Agon-Coutainville a aussi réagi sur franceinfo après l'accident de bateau dans la Manche. "Il y a toujours des drames avec la mer. Mais de cette importance, et avec des enfants, jamais", a-t-il regretté. Il a jugé la lien du drame "pas du tout accidentogène" même s'il a reconnu une maire "nerveuse" et "pas facile". "Il y a un temps de recueillement, de pensées, d'accompagnement des familles si besoin, insiste le maire d'Agon-Coutainville, pensons d'abord aux familles" a-t-il assuré. "Il faut savoir raison garder et ne pas donner d'informations qui n'ont pas été vérifiées, on est encore dans le temps de l'investigation avec la gendarmerie et le procureur de la République" a-t-il également rappelé.

Une enquête sur les causes de l'accident de bateau dans la Manche

Après l'accident de bateau dans la Manche, une enquête a été ouverte par le parquet de Coutances pour "déterminer les circonstances précises de ce naufrage et connaître les causes du décès des trois enfants", a indiqué le procureur de la République. "La brigade de recherche de la gendarmerie de Coutances, ainsi que la brigade nautique de Granville sont saisies des investigations qui porteront notamment sur le respect des règles de sécurité et de navigation", a précisé le parquet.

Les conditions météorologiques étaient bonnes lundi après-midi dans la Manche et aucune mise en garde concernant la navigation, même de petits bateaux de plaisance, n'avait été donnée. Pourtant, plusieurs témoins ont noté que le vent soufflait fort et que les conditions n'étaient pas favorables à une sortie en mer.  "Ce n'était pas un temps à sortir avec un petit bateau comme ça. Moi je ne serais pas sorti. Dès qu'il y a un peu de vent pour ces bateaux-là, ce n'est pas la peine" juge Pascal Dutot, président de la station SNSM de Coutainville, interrogé par franceinfo. Il suppose que l'embarcation "a pris une lame" et que l'eau "a rempli le bateau qui s'est enfoncé petit à petit". Selon les informations du Parisien, les premiers éléments de l'investigation indiquerait une avarie moteur de l'embarcation. Celle-ci se serait ensuite retourné en raison de l'agitation de la mer.

Article le plus lu - Disparition de Nora en Malaisie : son corps retrouvé, l'enquête sur sa mort débute › Voir les actualités

Accident de bateau dans la Manche : moteur enrayé, vague... Les dernières infos
Accident de bateau dans la Manche : moteur enrayé, vague... Les dernières infos

Sommaire Accident de bateau dans la Manche : victimes Accident de bateau dans la Manche : réactions Accident de bateau dans la Manche : l'enquête [Mis à jour le 13 août 2019 à 18h15]  On en sait plus sur les circonstances de...