Poulet gorgé d'eau : encore une arnaque ? Ce qu'on sait

Poulet gorgé d'eau : encore une arnaque ? Ce qu'on sait Des poulets gorgés d'eau ont été vendus à des associations caritatives, apprend-on ce lundi. Le fournisseur danois, qui aurait ainsi gonflé ses marges, est mis en cause. Explications.

Le procédé est simple et sans risque pour la santé : afin d'alourdir le poids des escalopes de poulet surgelées, pourquoi ne pas les gorger d'eau, et ainsi vendre de l'eau au prix du poulet ? C'est une question qu'aurait pu se poser cette entreprise danoise, qui fournit plusieurs associations caritatives françaises, lesquelles ont été surprises à la cuisson desdites escalopes. En effet, la viande rétrécissait considérablement au contact de la chaleur, laissant échapper une quantité de liquide très importante.

Et s'il n'y a effectivement pas de danger à les consommer - les associations ont malgré tout servi des repas avec cette viande -, ces morceaux de poulet présentent un mauvais ratio en protéines. Le problème est donc davantage juridique que sanitaire et c'est ainsi qu'une enquête a été ouverte par l'Etat, transmise aux autorités danoises, pour établir la responsabilité de cette fraude, indique RTL, à l'origine des révélations de ce procédé.

Avant le poulet à l'eau, les steaks sans viande

En premier lieu, c'est évidemment le fournisseur danois qui sera passé au crible, afin de savoir si cette teneur en eau, supérieure à la norme européenne, était une tromperie délibérée de sa part. En juin dernier, un scandale similaire avait éclaté : sept millions de steaks hachés avaient été vendus, également à des associations humanitaires, alors qu'ils ne contenaient aucune viande.

Article le plus lu - Typhon Faxai au Japon : les images › Voir les actualités

Poulet gorgé d'eau : encore une arnaque ? Ce qu'on sait

Le procédé est simple et sans risque pour la santé : afin d'alourdir le poids des escalopes de poulet surgelées, pourquoi ne pas les gorger d'eau, et ainsi vendre de l'eau au prix du poulet ? C'est une question qu'aurait pu se...

Je gère mes abonnements push