COVID-19. Le Coronavirus peut-il se propager depuis l'Italie ? Les propos alarmants du ministre en France

COVID-19. Le Coronavirus peut-il se propager depuis l'Italie ? Les propos alarmants du ministre en France Les deux premières victimes européennes du coronavirus (Covid-19) ont été annoncées en Italie, où une cinquantaine de cas ont été répertoriés dans le nord du pays. En France, le nouveau ministre de la Santé Olivier Véran affirme que le pays est "en alerte maximale" et que les autorités se préparent à une épidémie...

L'essentiel

Plusieurs nouveaux foyers de coronavirus (Covid-19) ont été répertoriés ces derniers jours en dehors de Chine, où le virus a déjà tué plus de 2200 personnes. La Corée du Sud est particulièrement touchée, mais aussi le Liban, Israël, l'Iran et, près de nos frontières, l'Italie avec un foyer important détecté à Codogno, dans le nord du pays à quelques dizaines de kilomètres de Milan. Déjà deux morts et une cinquantaine de contaminations ont été répertoriées de l'autre côté des Alpes et les espaces publics ont été fermés dans une dizaines de villes de Lombardie et de Vénétie. Le coronavirus peut-il se propager depuis cette nouvelle zone qui semble particulièrement touchée et gagner la France, alors qu'il ne reste pourtant plus qu'un seul malade hospitalisé, à Lyon ? Le nouveau ministre de la Santé Olivier Véran n'a pas vraiment rassuré hier dans le Parisien. Il a reconnu que la France se prépare actuellement à une épidémie et que les services de l'Etat sont en alerte maximale.

En direct

15:37 - Un mariage de masse organisé par peur du coronavirus

L'histoire est improbable. Inquiètes face à la propagation de l'épidémie de coronavirus (Covid-19), 220 personnes se sont dit oui lors d'un mariage de masse organisé aux Philippines. Le Parisien rapporte que la céméronie a été organisée dans la ville de Bacolod. Tous les couples portaient des masques, et étaient tenus de remplir des formulaires comprenant des informations relatives à leur état de santé. 

15:11 - Le cap des 100 contaminations dépassé en Italie

D'après le média italien La Repubblica, plus de 100 personnes seraient infectées par le coronavirus (Covid-19). La majorité des cas se situent en Lombardie (89 sur 100). 

15:00 - Les livreurs à la rescousse des restaurants chinois

Paniqués par l'épidémie de coronavirus (Covid-19), les Chinois désertent les restaurants, comme l'indique Corse Matin. La solution ? Se nourrir grâce à une "armée de livreurs à domicile". Malgré les livraisons, les chiffres restent faibles. Le patron du Cindy's (Pékin), Cai Yaoyang, raconte au média : "Nous pouvions gagner jusqu'à 1.000 yuans par jour (131 euros) avec les livraisons. Désormais c'est plutôt 200 à 300 yuans. L'impact est énorme", se désole-t-il. Non loin, le "Bellagio Café" fait état de recettes six fois plus faibles que d'habitude." Les pertes pourraient se chiffrer en centaines de milliers d'euros. 

14:41 -  L'origine de la contagion en Italie reste incertaine

Si un foyer du coronavirus (Covid-19) semble avoir été identifié en Italie, à Codogno, la source précise de la contagion reste floue. Une hypothèse laisse penser que tout serait parti d'un Italien rentré de Chine en janvier, et qui aurait dîné plusieurs fois avec le chercheur, premier contaminé découvert. 

14:00 - Xi Jinping reconnaît des lacunes dans la réponse au coronavirus

Le président chinois Xi Jinping s'est exprimé à la télévision locale, reconnaissant des "lacunes" dans la réponse au coronavirus. Il a également estimé que le coronavirus était la plus grave urgence sanitaire en Chine depuis 1949. "C'est une crise, une grande épreuve pour nous", a-t-il notamment déclaré. Pour le moment, l'épidémie de coronavirus (Covid-19) a fait plus de 2 400 morts en Chine, et a contaminé près de 77 000 personnes.

13:29 - Une épidémie de coronavirus possible en France ? 

Le nouveau ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est exprimé dans les colonnes du Parisien le samedi 22 février. Il a affirmé que la France se préparait à une épidémie de coronavirus (Covid-19). Selon lui, ce scénario serait "très probable". Il a notamment évoqué l'augmentation du "nombre de laboratoires équipés en tests de diagnostic pour atteindre une capacité de plusieurs milliers d'analyses par jour et sur tout le territoire, contre 400 aujourd'hui" ainsi que "l'équipement en masques". 

12:56 - Huit passagers russes du Diamond Princess rapatriés

La Russie a annoncé avoir rapatrié huit passagers russes, présents sur le bateau de croisière Diamond Princess, placé en quarantaine dans le port japonais de Yokohama, indique franceinfo. Parmi les huit rapatriés, trois sont atteints du coronavirus (Covid-19). 

12:21 - La Corée du Sud rehausse son niveau d'alerte

Après une soudaine augmentation du nombre de contaminations de coronavirus (Covid-19), la Corée du Sud a annoncé rehausser au plus "haut" son niveau d'alerte, rapporte franceinfo. D'après les chiffres récents, le pays compterait désormais 556 cas de contamination. La ville de Daegu est particulièrement concernée, puisque des centaines de fidèles d'une secte ont été contaminés.

11:50 - Les événements sportifs chamboulés par le coronavirus

Touchée par le coronavirus (Covid-19), l'Italie est désormais régulée par des mesures de sécurité spécifiques (fermeture des écoles et entreprises, mise en quarantaine obligatoire à l'intérieur des logements...). Le milieu sportif a également été impacté, puisque trois matchs de foot prévus dimanche 23 février ont été annulés : Inter-Sampdoria, Atalanta-Sassuolo et Hellas Vérone-Cagliari. 

11:27 - Qui étaient les deux victimes du coronavirus en Italie ? 

L'Italie a été le premier pays européen à recenser deux décès à la suite du coronavirus (Covid-19). La première victime était un retraité de 79 ans, qui a succombé au virus le vendredi 21 février, en Vénétie. La seconde victime, une femme septuagénaire, est décédée dans la nuit de vendredi à samedi en Lombardie, rapporte franceinfo. 

11:00 - Un recours à l'armée en Italie ? 

Au-delà des mesures de sécurité instaurées en Italie, afin d'éviter la propagation de l'épidémie de coronavirus (Covid-19), 20 Minutes indique que le chef du gouvernement Giuseppe Conte a prévenu qu’il pourrait éventuellement recourir à l’armée afin de surveiller les points de contrôle. Pour les contrevenants, trois mois de réclusion peuvent être requis. 

10:42 - Le point sur la situation en Italie

Dans un dernier bilan communiqué dimanche 23 février en matinée, l'Italie a annoncé compter 79 cas de contamination au coronavirus (Covid-19). D'après franceinfo, au moins 54 des cas seraient situés en Lombardie, autour de Codogno. Plusieurs cas ont été recensés en Vénétie. Environ 250 personnes ont été placées à l'isolement, après avoir été en contact avec des cas suspects. 

10:10 - Plusieurs villes mises en quarantaine en Italie

Alors que deux décès étaient annoncés en Italie, des suites du coronavirus (Covid-19), onze communes ont été isolées afin d'éviter la propagation du virus. Une mesure qui concerne environ 52 000 personnes, comme le rapporte 20 Minutes. C'est le premier pays européen à appliquer de telles mesures. 

Carte : la propagation du coronavirus dans le monde

Quelle est l'origine du virus ?

Le virus est né à Wuhan, en Chine, sur un marché, et a été transmis aux humains par un animal. Actuellement, la piste privilégiée de l’origine du coronavirus est celle des chauves-souris vendus sur ce marché. Cette hypothèse est émise à partir d'une comparaison génétique de l'ADN complet du virus 2019-nCoV : celui-ci est identique à 96% à une souche virale de chauves-souris, qui avaient déjà été à l’origine du coronavirus Sars en 2002. Mais d'autres pistes, comme celle soupçonnant une transmission à partir de serpents, sont envisagées.

Quels sont les symptômes du coronavirus ?

Les symptômes du coronavirus 2019-nCoV sont proches de ceux d’une grippe ou d’une pneumonie. Les patients présentent de la fièvre, des troubles respiratoires importants et de le toux.

Quel est le mode de transmission du virus ?

Le transmission interhumaine du coronavirus 2019-nCoV est désormais avérée. La voie aérienne semble privilégiée dans la transmission du virus, via les gouttelettes de salive propulsées en cas de toux principalement. Un contact avec des "surfaces fraîchement contaminées par ces secrétions" peut également entraîner une infection. Le coronavirus survit en revanche très mal hors d’un hôte à court terme, dans l’air ou sur des objets.

Les masques sont-ils efficaces ?

Jean-Christophe Lucet, chef du service bactériologique de l'hôpital Bichat, estime que "porter un masque en ville, ça n'a absolument aucun intérêt aujourd'hui", précisant : "Le risque de croiser un patient porteur du coronavirus est très faible." Les masques sont utiles lorsqu’ils sont portés par une personne malade pour éviter de contaminer d’autres personnes. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article consacré aux masques.

Existe-t-il un traitement  ?

Il n’existe actuellement pas de médicament spécifique contre le coronavirus et le traitement reste symptomatique. Attention aux fausses informations et aux rumeurs circulant sur internet, selon lesquelles la cocaïne ou encore la consommation de whisky chaud et de miel pourraient être des traitements contre le coronavirus. Des équipes thaïlandaises ont annoncé avoir soigné des patients grâce à un cocktail associant l'Arbidol, un médicament utilisé en Chine et en Russie pour soigner la grippe, combiné avec le médicament Darunavir, utilisé pour traiter les patients atteints du Sida. Ces résultats doivent toutefois être vérifiés par d’autres études.

Quand un vaccin contre le coronavirus sera-t-il prêt ?

La Chine, l'Australie, et les équipes françaises de l'Institut Pasteur sont parvenues à isoler et mettre en culture des souches du coronavirus 2019-nCov. A présent, les chercheurs de l'Institut Pasteur peuvent s'atteler à tester des "molécules antivirales connues" puis "proposer un candidat vaccin" et espèrent la mise au point d'un vaccin pour la fin de l'été 2021.

Quel est le profil des victimes du coronavirus ?

La Commission nationale de la santé chinoise a publié des statistiques concernant les victimes du coronavirus. Plus de 80% des personnes décédées avaient plus de 60 ans, et plus de 75% des personnes mortes à cause du coronavirus avaient plus d'un autre problème de santé, comme le diabète. Le virus peut aussi être contracté par les enfants, mais les symptômes sont moins violents.

Quelle est la gravité du coronavirus ?

Selon les statistiques chinoises, à Hubei, au coeur de l’épidémie, le taux de mortalité est de 3,1%, mais ailleurs, il n'est que de 0,16%. Ces résultats sont toutefois provisoires et sont amenés à évoluer en fonction de la propagation de l'épidémie, et du taux de mortalité encore délicat à estimer du fait de la nouveauté du virus. Les comparaisons avec d'autres épidémies doivent aussi être très prudentes.

Le coronavirus peut-t-il infecter les chiens et les chats ?

Aucune étude pour le moment n'a pu prouver que les chiens et les chats pouvaient être contaminés par le coronavirus, selon l'OMS. Interrogé par LCI, le chercheur en infectiologie Olivier Terrier, du CNRS déclare que "le risque sur le sol français, et plus largement en Europe, est quasiment nul. Pour qu'il y ait une contamination via une source animale, il faudrait déjà que les animaux soient porteurs du coronavirus". "Le risque est proche de zéro", assure-t-il, précisément que la barrière génétique inter-espèce est difficile à franchir pour un virus et protège nos animaux domestiques.