Frais bancaires : les banques se sont engagées

Frais bancaires : les banques se sont engagées Le ministre de l'Economie Bruno Lemaire a annoncé que les banques se sont engagées à plafonner les frais bancaires pour les clients modestes mais... rien ne sera inscrit dans la loi.

[Mis à jour le 10 septembre 2018 à 17h46] Sur le papier, c'est une bonne nouvelle. Les banques, via la Fédération Bancaire Française, ont pris l'engagement de plafonner les frais bancaires pour les clients modestes qui ont souscrit à "l'offre spécifique", une offre à bas coût. Aujourd'hui, les frais bancaires de ces clients s'élèvent en moyenne à 320 euros par an. Selon Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, les frais ne devraient plus dépasser 200 euros par an et 20 euros par mois. Des chiffres à toutefois prendre avec précaution car le gouvernement a décidé de faire confiance aux banques et de n'inscrire aucun plafond dans la loi. "Pour le moment, j'estime que la bonne méthode est celle de la concertation", a expliqué le ministre aux Echos.  Selon la Banque de France, près de 351 000 personnes sont adhérentes de l'offre spécifique. Un chiffre que le gouvernement souhaite voir grimper dans les prochaines années.

Classement des frais suivant les banques 

Combien payez-vous pour vos services bancaires en 2018 ? Si l'arrivée de nouveaux acteurs sur le marché a globalement freiné l'augmentation des frais bancaires, certains tarifs comme les frais appliqués pour la tenue d'un compte ou les opérations réalisées en agence continuent de grimper. Sans parler des frais de transfert d'un compte ou d'un plan d'épargne, d'un établissement à un autre. Ces tarifs flambent chez certaines enseignes : + 42% au Crédit Agricole Nord Est et + 80% au Crédit Mutuel en 2018. 

Qu'en est-il dans votre banque ? Linternaute.com a dressé pour vous le classement des banques ayant le plus augmenté leurs tarifs en 2018. Pour établir ce classement, nous avons passé au crible les conditions tarifaires de 97 banques en ligne et physiques. Nous nous sommes concentrés sur les 5 tarifs suivants : 

  • les frais annuels de tenue de compte,
  • les frais pour virements occasionnels effectués en agence,
  • les cotisations annuelles de cartes Visa et Mastercard,
  • les cotisations annuelles de cartes Visa Premier et Gold Mastercard,
  • les frais de transfert de l'épargne logement (PEL et CEL d'un établissement à un autre).

Les tarifs relevés sont les frais actuellement en vigueur, selon les conditions tarifaires publiées par les banques elles-mêmes. Certaines enseignes (7 au total) qui n'avaient pas encore publié leur tarification 2018 au 1er février (au moment de l'établissement de notre classement) n'ont pas été intégrées dans notre classement.
Sur les 97 banques, 66 ont revu à la hausse les tarifs précédemment cités, 18 ne les ont pas modifiés et seules 6 les ont diminués. Les plus mauvais élèves ont augmenté les tarifs étudiés de plus de 17% en 2018. Les meilleurs ont quant à eux baissé leurs tarifs de 2 à 4%. Pour vérifier où se situe votre banque, consultez notre dossier, ci-dessus. Et pour en savoir plus sur le détail des tarifs et évolution, vous pouvez télécharger notre fichier récapitulatif.

Article le plus lu - Macron : une nuit baroque sur le Charles de Gaulle › Voir les actualités

Annonces Google