Investir en actions : se préparer à 2010 Préférez les valeurs de croissance, de qualité et cycliques

La valorisation actuelle des marchés actions européens se trouve au même niveau qu'en 2003. Une augmentation de plus de 20 % des bénéfices en 2010 est envisageable. En termes d'opportunités concrètes, les thèmes habituels de croissance devraient continuer à se renforcer, comme les marchés émergents, quoique risqués. La Chine doit être suivie de près, en particulier l'évolution du yuan, nettement sous-estimé. L'énergie retiendra également l'attention, en effet les fondamentaux de base restent bien présents.

Il est nécessaire de se tourner vers des entreprises de premier plan, dotées d'un véritable avantage concurrentiel et capables de commercialiser des produits et services novateurs.

Dans un contexte de rareté, les valeurs de croissance pérenne seront à privilégier. Il est dès lors nécessaire de se tourner vers des entreprises de premier plan, dotées d'un véritable avantage concurrentiel et capables de commercialiser des produits et services novateurs. Enfin, les actions à forts dividendes, un thème qui a réussi en 2009, jouiront aussi d'une belle popularité, étant donné que les investisseurs se montrent toujours encore trop sceptiques quant à l'aspect durable du rendement des dividendes, ce qui génère un excellent potentiel d'opportunités.

Bien que les marchés actions représentent de bonnes opportunités en 2010, il faudra absolument se montrer plus sélectif. La reprise des risques élevés d'une action par rapport au marché ne se poursuivra pas en 2010. La stratégie des haltères, qui consiste à concilier actions de croissance de qualité et titres plus cycliques, comprenant les sociétés minières et industrielles, semble être la meilleure approche afin de profiter de la hausse des marchés, tout en conservant une attitude prudente. Enfin, le thème des fusions et acquisitions pourrait revenir en force en 2010, étant donné qu'à l'avenir la croissance externe représentera un bon moyen de renforcer le leadership de marché pour de nombreuses sociétés.