Les clauses à surveiller dans un contrat de prêt Prêtez attention aux conditions d'utilisation du prêt

Dans un contrat de prêt, vous devez également prêter attention aux modalités d'utilisation de la somme accordée. S'il s'agit d'un prêt personnel, vous êtes libre d'utiliser l'argent prêté comme bon vous semble. Vous n'avez pas à justifier vos dépenses. En revanche, pour un crédit affecté ou d'un crédit immobilier, la banque va demander que vous lui fournissiez les justicatifs adéquats.

pour les travaux, les sommes sont débloquées au fur et à mesure de la
Pour les travaux, les sommes sont débloquées au fur et à mesure de la présentation des factures. © Franz Massard - Fotolia

Ces documents vont permettre de débloquer le montant convenu. S'il s'agit d'un achat d'un logement ancien, la banque procédera à un seul et unique versement sur présentation du compromis de vente signé. En revanche, pour une vente en l'état futur d'achèvement, les sommes accordées sont débloquées à mesure des échéances prêvues avec le promoteur. Ce principe s'applique aussi pour le cas où vous effectuez des travaux. Là, les sommes accordées sont débloquées à mesure que vous présentez les factures.

Une fois le crédit accordé, vous disposez d'un délai maximum de quatre mois pour réaliser la transaction. En ce cas, le prêt peut être annulé. Et l'établissement prêteur peut même vous réclamer des frais. Il est donc nécessaire de bien avoir en tête les modalités d'utilisation de la somme obtenue par financement pour ne pas commettre d'impairs et, au final, compromettre votre projet. De même, le crédit est automatiquement annulé, si la vente n'a pas lieu. Il faudra refaire une demande de prêt en cas de nouvelle opération.