Comment rembourser son prêt relais qui arrive à terme Un avance à rembourser rapidement

Le crédit relais permet d'obtenir une avance financière sur la vente de son logement en vue d'acquérir un bien immobilier. Le montant accordé par les banques représente en général entre 60 et 90 % du montant estimé du bien qui sera cédé. Plus la probabilité de la vente est forte, plus le montant est élevé. Ainsi, s'il existe une promesse de vente, vous obtiendrez plus facilement 90 % du montant de la cession de votre logement, que si vous n'avez pas encore entamé de recherche d'acheteur.

Un crédit sur 2 ans au maximum

Le dispositif est attrayant notamment lorsqu'il s'agit de saisir une opportunité qui ne peut attendre ou pour l'acquisition d'un logement sur plan disponible dans 18 mois. Dans ces cas là, la nécessité de vendre son logement avant l'achat pour disposer des fonds nécessaire empêche toute réactivité. Le prêt relais permet de sortir de cette impasse. Mais pour qu'il soit efficace, encore faut-il réussir à vendre son bien avant l'échéance du crédit qui ne dépasse jamais 24 mois.Dans les faits, c'est même inférieur à un an.

Du coup, si l'opération de vente traîne en longueur, le risque est d'en arriver à brader votre bien pour tenir les délais. En définitive, le crédit-relais n'est approprié que si vous pouvez raisonnablement espérer vendre rapidement et couvrir l'intégralité de votre nouvel achat. Bref, il convient mieux pour un nouvel achat dans l'ancien que dans le neuf. Car dans ce dernier cas, la construction prend souvent du retard. Le risque est alors de devoir rembourser le prêt avant l'achèvement des travaux et donc de vendre son logement sans disposer du nouveau.