Comment faire soi-même son bilan patrimonial Définir vos projets pour les mois à venir

Le bilan patrimonial n'a qu'un objectif : vous aider à vous projeter une fois que avez fait le point sur ce que vous possédez. Ainsi, vous pouvez mieux savoir quels placements ou produits financiers vous conviennent le mieux ou affichent une rentabilité intéressante et vers quelle stratégie d'épargne il vaut mieux aller. Ce qui revient à réfléchir sur vos besoins. Posez-vous la question de savoir quels sont vos projets pour l'année qui vient, puis les cinq prochaines années et enfin à plus long terme.

Une fois que vos objectifs sont listés, classez-les par ordre de priorité

En fonction de l'horizon du projet, il peut s'agir de l'acquisition d'une voiture ou d'une maison, de la volonté d'avoir un meilleur confort de vie, de préparer sa retraite, de transmettre à ses enfants... Les exemples ne manquent pas. Quels que soient vos projets, l'important est de fixer un ordre de priorité entre eux. Cela ne vous empêchera pas d'en mener plusieurs de front mais permettra de souscrire un produit au bon moment ou à votre conseiller de vous le proposer dans le bon timing. Surtout, la définition de vos attentes va avoir un impact direct sur votre stratégie d'épargne. Si la priorité est la préparation de la retraite, il faudra commencer à mettre de côté assez rapidement. Et le bilan patrimonial va vous permettre de savoir ce qu'il en est au jour d'aujourd'hui.

Refaites régulèrement un bilan patrimonial pour vous adapter aux évolutions économiques et fiscales

Le bilan patrimonial peut aussi vous permettre de mettre en avant la nécessité de revoir l'allocation de vos actifs. Cela repose sur vos nouveaux besoins mais aussi sur les gains obtenus. Il ne faut peut-être pas conserver un produit qui a peu ou pas rapporté de gains. Cela permet aussi de mieux tenir compte des évolutions fiscales et de moins favoriser les produits fortement taxés pour privilégier les autres. Les règles fiscales étant modifiées chaque année et le contexte économique très changeant, un bilan patrimonial n'a de sens que s'il est réalisé régulièrement. Un par an ou un tous les cinq ans par exemple, selon vos objectifs.