Une concurrence renforcée

De nouveaux acteurs pourraient apparaître sur le marché de l'épargne. © Kenishirotie / stock.adobe.com

En plafonnant les frais de gestion facturés par les prestataires de produits d'épargne (compagnies d'assurance, banques, etc.) notamment en ce qui concerne les frais de transfert, le gouvernement vise à renforcer la concurrence entre les acteurs et ainsi favoriser une baisse générale des tarifs. En cas de changement d'activité professionnelle, les épargnants pourront bientôt décider de changer de prestataire sans frais, à partir d'une certaine durée de détention.

Suggestions de contenus