Augmentation des retraites : +0,8% en janvier 2023, et les complémentaires ?

"Augmentation des retraites : +0,8% en janvier 2023, et les complémentaires ?"

Augmentation des retraites : +0,8% en janvier 2023, et les complémentaires ? AUGMENTATION RETRAITE. Une nouvelle revalorisation des retraites de base est attendue début 2023. Les complémentaires, elles, vont également grimper cet automne.

[Mis à jour le 28 septembre 2022 à 08h09] Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale indique bien une nouvelle augmentation du montant des pensions de retraites de base, d'après Les Echos. Cette hausse devrait être de l'ordre de 0,8% à compter de janvier 2023. Elle fait suite à une première revalorisation de 4% en juillet 2022, dans le cadre de la loi pouvoir d'achat votée cet été par les députés et les sénateurs. L'objectif pour le gouvernement étant d'indexer la hausse des retraites sur la hausse de l'inflation, mesurée à 5,8% en août sur un an, et qui devrait dépasser les 5% en moyenne sur l'ensemble de l'année 2022. Les bénéficiaires de l'ASPA ainsi que de la pension de réversion sont également concernés. Un débat sur une nouvelle anticipation de la revalorisation des retraites et d'ores et déjà prévu au Parlement mi octobre, notamment en raison de la forte inflation qui devrait se poursuivre au premier trimestre 2023.

Mais avant toute chose, ce sont bien les retraites complémentaires Agirc-Arrco qui vont augmenter entre 4,9% et 5% dès le 1er novembre prochain. Cette augmentation concerne 13 millions de Français. Les partenaires sociaux (qui décident de la hausse des complémentaires) se réuniront le 6 octobre prochain lors d'un conseil d'administration pour entériner la valeur de service du point. Pour rappel, deux données sont prises en compte pour déterminer cette revalorisation. D'abord, le taux prévisionnel d'inflation moyen sur l'année est fourni par l'INSEE (il pourrait avoisiner les 5,3% en 2022). Ensuite, concernant l'indice d'évolution des salaires, il est estimé en faisant la moyenne entre l'hypothèse gouvernementale, issue du programme de stabilité et l'hypothèse de la Commission européenne. Ce dernier indicateur est important dans la mesure où les retraites ne peuvent pas augmenter plus vite que les salaires, au risque de mettre en péril l'équilibre du régime de retraite.

Est-ce que les retraites complémentaires vont augmenter en 2022 ?

Les règles en matière d'augmentation des retraites complémentaires (Agirc-Arrco par exemple) diffèrent de celles des retraites de base. Ces retraites complémentaires sont calculées à partir du nombre de points acquis au cours de la carrière, auquel on multiplie une valeur du point. Ensuite, les partenaires sociaux décident d'une éventuelle revalorisation de la valeur de ce point.

Généralement, ces retraites sont rehaussées tous les ans au 1er novembre. En 2021, la valeur du point Agirc-Arrco a été revalorisée de 1%. Elle passait donc de 1,2714 euros à 1,2841 euros. Concernant ces retraites complémentaires, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est montré clair : "C'est aux partenaires sociaux de revaloriser les retraites complémentaires. Nous, nous revaloriserons les pensions de base." Alors, encore un peu de patience pour connaître la prochaine revalorisation du point d'indice ! Mais selon toute vraisemblance, la hausse des retraites complémentaires devrait être annoncée au début du mois d'octobre 2022. Pour les complémentaires Agirc Arrco, les partenaires sociaux se réuniront le 6 octobre 2022 lors d'un conseil d'administration pour officialiser la valeur de service du point, et donc, de la hausse des retraites complémentaires à compter du 1er novembre 2022. L'an passé, les négociations engagées par les partenaires sociaux débouchaient sur un avenant à l'accord de 2019. Une bonne nouvelle pour les bénéficiaires car la marge de manœuvre concernant une prochaine hausse pourrait être plus importante, de l'ordre de plus ou moins 0,5 point au lieu de 0,2 point pour déterminer l'évolution des pensions de retraite complémentaire par rapport au niveau de l'inflation.

Quand aura lieu la prochaine augmentation des retraites ?

Le premier versement de l'augmentation des retraites pour le régime de base a donc eu lieu le 9 septembre 2022, avec un mois de retard. Concernant les retraités de la fonction publique, la hausse interviendra fin septembre. Les retraites complémentaires seront revalorisées le 1er novembre 2022. La hausse sera comprise entre 4,9% et 5,2%. Enfin, les pensions du régime de base augmenteront de 0,8% le 1er janvier 2023. Voici le calendrier complet : 

  • 9 septembre 2022 : hausse de 4% pour les retraites du régime de base 
  • 28 septembre 2022 : hausse de 4% pour les retraités de la fonction publique d'Etat
  • 29 septembre 2022 : hausse de 4% pour les retraités de la fonction publique hospitalière
  • 1er novembre 2022 : hausse de 5% pour les complémentaires Agirc-Arrco
  • 1er janvier 2023 : hausse de 0,8% pour les retraites du régime de base

Qui est concerné par l'augmentation des retraites de 4% ?

Fonctionnaires, salariés du secteur privé... Cette augmentation des retraites concerne l'ensemble des régimes de base ! Autrement dit, la retraite de droit propre, les pensions de réversion, les bénéficiaires de l'ASPA ainsi que l'ASI.

Quelle augmentation des retraites en 2022 ? Ce que ça représente sur ma pension

Les augmentations successives du montant des pensions de retraites (1% en janvier 2022 et 4% en juillet 2022) représentent une hausse cumulée d'environ 60 euros pour une pension de retraite égale à 1 200 euros selon la Première ministre Elisabeth Borne qui a donné ce chiffre lors d'une interview accordée à France Bleu le 7 juin 2022.

Attention, ce n'est toutefois pas le montant exact qui s'affichera sur votre pension totale puisque rappelons que cette hausse ne concerne que les pensions de retraite de base, hors complémentaires. Or, la moyenne en France des retraites de base est de 704 euros selon le relevé de la Caisse nationale d'assurance retraite, la CNAV. Si l'on prend ce chiffre, le gain de 4% attendu cet été représente une hausse de 28 euros par mois. Pour une retraite de 1 200 euros, la hausse s'élève à 45 euros mensuels.

L'augmentation de 4% résulte de l'inflation qui touche la France depuis plusieurs mois. Il s'agit donc d'un "alignement" sur l'inflation pour permettre de combattre la perte de pouvoir d'achat. Cette décision est toutefois une évolution sensible par rapport à la politique déployée par les gouvernements ces dernières années. Depuis 10 ans, les pensions de retraite n'étaient ainsi plus indexées sur l'inflation malgré son inscription au Code de sécurité sociale, entraînant une perte de pouvoir d'achat de plus de 10% en 10 ans selon le conseil d'orientation des retraites. Cette hausse de 4% ne devrait pourtant pas satisfaire complètement plusieurs syndicats de retraités qui réclamaient une augmentation de 4,5% au minimum, avec un effet rétroactif au 1er janvier.

La retraite des fonctionnaires va-t-elle augmenter cette année ?

La pension de retraite globale des fonctionnaires est constituée en majorité de la retraite de base. Un régime complémentaire, la "retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP)" existe également, mais n'est pas concerné par la revalorisations des pensions de retraites. La hausse des pensions de retraites pour les fonctionnaires devrait donc être la même que pour les autres salariés.