Taxe d'habitation : le gouvernement ne devrait pas accélérer la réforme

Taxe d'habitation : le gouvernement ne devrait pas accélérer la réforme TAXE HABITATION - Hâter la réforme de la taxe d'habitation était une des pistes évoquées pour calmer les tensions sociales. Cette idée semble avoir été écarté par l'exécutif.

[Mis à jour le 13 décembre 2018 à 11h35] Avant l'allocution du président Macron, ce lundi, l'accélération de la mise en place de la réforme de la taxe d'habitation avait été évoquée pour calmer les tensions sociales. Cette piste semble avoir été écartée par le gouvernement. La suppression de la taxe d'habitation devrait se poursuivre selon le calendrier prévu. A l'automne 2019, une majorité de ménages devrait voir le montant de sa taxe d'habitation diminuer de 65%. En 2020, l'impôt devrait être supprimé pour 80% des foyers. Ce n'est qu'en 2021 que la taxe d'habitation devrait disparaître pour l'ensemble des ménages. La réforme de la taxe d'habitation va coûter environ 20 milliards d'euros à l'Etat.

Dates de paiement de la taxe d'habitation

La date de paiement de la taxe d'habitation 2018 est passée. Le montant de la taxe d'habitation est augmenté de 10% au titre des pénalités de retard appliquées par le fisc.

Taxe d'habitation 2018 : la réforme de Macron

C'était une promesse très importante de la campagne d'Emmanuel Macron. Réformer la taxe d'habitation. La réforme qui s'étale sur plusieurs années jusqu'en 2021 est entrée en vigueur en cet automne 2018. Cette année, le montant de la taxe d'habitation a été dégrevé de 30% pour une majorité de contribuables. L'année prochain, à l'automne 2019, la taxe d'habitation devrait baisser de 65%. En 2020, la majorité des contribuables ne devront plus la payer. Les Français les plus aisés devront attendre 2021 pour ne plus payer à leur tour leur taxe d'habitation. Des seuils de revenus ont été mis en place pour déterminer quels sont les contribuables prioritaires. Ainsi, en cet automne 2018, pour bénéficier de la réforme, il faut au maximum 27 000 euros de revenu fiscal de référence pour un célibataire, 43 000 euros de revenus fiscal de référence pour un couple et 49 000 euros de revenu fiscal de référence pour un couple avec enfant. 

Article le plus lu - Tapie veut aider les gilets jaunes › Voir les actualités

Impôts locaux

Taxe d'habitation : le gouvernement ne devrait pas accélérer la réforme
Taxe d'habitation : le gouvernement ne devrait pas accélérer la réforme

Sommaire Dates de paiement de la taxe d'habitation Taxe d'habitation 2018 : la réforme de Macron Calcul de la taxe d'habitation Exonération de taxe d'habitation Taxe d'habitation et résidence secondaire ...

Annonces Google