Déclaration d'impôt 2021 : automatique, frais réels... Ces erreurs que vous faites trop souvent

Chargement de votre vidéo
"Déclaration d'impôt 2021 : automatique, frais réels... Ces erreurs que vous faites trop souvent"

Déclaration d'impôt 2021 : automatique, frais réels... Ces erreurs que vous faites trop souvent DECLARATION IMPOT 2021. La date limite de la déclaration d'impôts approche à grands pas, et c'est la raison pour laquelle vous vous êtes peut-être empressé d'expédier cette tâche parfois laborieuse. Méfiez-vous, vous n'êtes pas à l'abri d'avoir commis une des erreurs les plus courantes !

[Mis à jour le 07 mai 2021 à 10h31] La perspective de devoir remplir votre déclaration d'impôt 2021 vous donne des sueurs froides, au point que vous repoussez sans cesse cette obligation ? Ou au contraire, vous avez expédié rapidement cette tâche laborieuse ? Quelle que soit la manière dont vous abordez la déclaration de revenus, rappelez-vous que celle-ci ne doit pas être prise à la légère. Elle permet en effet de déterminer le montant total d'impôt sur le revenu dont vous êtes redevable au titre de l'année 2020. En y soustrayant les retenues à la source effectuées au cours de l'année d'imposition, le fisc évalue si vous êtes redevable d'un solde d'impôt sur le revenu en septembre 2021. Ayez également à l'esprit que les informations que vous renseignez dans votre déclaration d'impôts sont essentielles pour calculer votre taux de prélèvement à la source qui entrera en application à compter de septembre 2021, et ce, jusqu'à août 2022 !

Et pourtant, l'une des erreurs les plus courantes des contribuables consiste à prendre les informations pré-remplies par le fisc pour acquises. Détrompez-vous ! L'administration fiscale peut, elle aussi, commettre des erreurs. Redoublez donc de vigilance, surtout si vous bénéficiez de la déclaration de revenus automatique qui, elle, n'impose aucune démarche si les informations sont correctes. Vérifiez correctement les informations suivantes : 

  1. Votre situation personnelle et familiale : votre adresse a-t-elle changé en cours d'année ? Avez-vous de nouvelles personnes à charge que vous souhaitez rattacher à votre foyer fiscal (enfants mineurs ou majeurs) ? Avez-vous divorcé ? Vous êtes-vous marié ? Déplorez-vous la perte de votre conjoint ?
  2. Vos revenus préremplis : Si vous êtes salarié, rien de plus simple ! Mettez la main sur votre ou vos dernières fiches de paie de l'année d'imposition (décembre 2020 pour la déclaration de revenus 2021). Reportez-vous à la ligne "net fiscal" ou "net imposable". Si le montant ne correspond pas en cas 1AJ, alors vous devrez le modifier et remplir une déclaration de revenus classique comme d'habitude. 
  3. Vos revenus de remplacement : vous avez été placé au chômage partiel ou perdu votre emploi ? Les indemnités versées sont soumises à l'impôt sur le revenu et doivent donc impérativement être déclarées. Vérifiez-les. Même son de cloche pour les indemnités journalières de la Sécurité sociale en cas d'arrêt de travail - si vous avez souffert du Covid l'an dernier par exemple. Pour ce faire, nous vous conseillons de vous connecter dès à présent à votre espace Ameli, et dans vos documents, de mettre la main sur votre relevé fiscal ou "Relevé de prestations 2020". 
  4. Vos retenues à la source déjà payées l'an dernier : incontournables, car elles permettent de savoir si vous allez devoir vous acquitter de l'impôt sur le revenu en septembre prochain. Si vous êtes salarié, sachez que ce montant figure également sur votre dernière fiche de paie sous la ligne "prélèvement à la source depuis", suivie de la date de début de votre contrat ou de l'année. 
  5. Vos charges : versez-vous une pension familiale à l'un de vos enfants par exemple ? 

Ca y est, vous êtes persuadé d'avoir fait le tour et de pouvoir renvoyer votre déclaration de revenus 2021 signée ? Méfiez-vous, les contribuables ont également tendance à zapper des avantages fiscaux auxquels ils sont pourtant éligibles. Vous souhaitez en savoir davantage sur les bévues les plus courantes ? Linternaute.com vous propose de consulter son dossier dédié sans plus attendre : 

Vous êtes particulier employeur et vous peinez à remplir votre déclaration de revenus ? Pas de panique ! L'Urssaf organisent ce vendredi un webinaire pour répondre à toutes vos questions à partir de 11h30. 

Quelle échéance pour la déclaration d'impôts 2021 ? Date limite

La période déclarative a déjà démarré. La date d'ouverture de la déclaration d'impôt 2021 est la même pour tous : 8 avril 2021. Contrairement à l'année dernière, l'exécutif n'a pas décalé le calendrier en raison de la crise sanitaire du coronavirus. Les dates limite, elles, dépendent de la manière dont vous déclarez et de votre numéro de département. Pour le formulaire papier, la date limite est la même, quel que soit votre lieu de résidence : le jeudi 20 mai 2021, à 23h59, le cachet de la Poste faisant foi. Et pour la déclaration de revenus sur Internet ? Pour connaître la date limite qui vous concerne, consultez notre article dédié : 

La période de réception des avis d'impôt sur le revenu doit ensuite démarrer le 26 juillet. C'est sur ce document que vous verrez si vous êtes officiellement redevable d'un solde d'impôt sur le revenu, si vous bénéficiez d'un remboursement, ou encore, si votre taux de prélèvement à la source évolue en septembre 2021. La période de paiement de l'impôt sur le revenu intervient en septembre 2021. Pour rappel, elle concerne les foyers fiscaux dont les retenues à la source de l'année 2020 se sont révélées inférieures au montant total d'impôt sur le revenu dont ils sont redevables au titre de l'année d'imposition. Si votre impôt est inférieur à 300 euros, vous serez prélevé en une seule fois. Au-delà, vous serez prélevé en quatre fois. 

Comment faire une simulation de la déclaration d'impôts 2021 ?

Techniquement, vous ne pouvez pas faire une simulation de déclaration de revenus. Lorsque vous enclenchez la procédure en ligne, vous entamez le processus de déclaration. En revanche, vous avez la possibilité de réaliser une simulation de votre impôt sur le revenu, et ce, grâce à l'outil disponible sur le site des impôts

La procédure est semblable à celle que vous faites lorsque vous remplissez votre déclaration de revenus. Avant de vous lancer tête baissée, mettez la main sur les éléments suivants : votre revenu net imposable, vos charges (pensions alimentaires par exemple), avantages fiscaux (crédits, réductions et déductions d'impôt) et vos retenues à la source. Plus vous serez précis, plus votre simulation aura des chances de se révéler juste. Vous envisagez de franchir le pas, voire de calculer votre impôt sur le revenu seul ? Consultez notre dossier : 

A l'issue de votre déclaration de revenus, vous constatez une hausse de votre impôt sur le revenu ? Et si vous anticipiez l'année 2022 : consultez sans attendre notre dossier dédié.