Déclaration d'impôt 2022 : les 6 nouveautés à connaître !

"Déclaration d'impôt 2022 : les 6 nouveautés à connaître !"

Déclaration d'impôt 2022 : les 6 nouveautés à connaître ! DECLARATION DE REVENUS 2022. La déclaration d'impôt regorge de petites nouveautés, voici les 6 principales à bien étudier avant de vous lancer dans le remplissage de votre déclaration de revenus.

[Mis à jour le 27 mai 2022 à 08h46] La déclaration d'impôt 2022 présente cette année 6 nouveautés que vous devez impérativement connaître pour ne pas vous faire surprendre lorsque vous devrez régler votre impôt sur le revenu. Une erreur est vite arrivée et pourrait vous faire perdre beaucoup d'argent. A l'inverse, certaines nouveautés devraient permettre à certains d'entre vous de réaliser de belles économies. Voici les nouveautés à ne surtout pas manquer : 

  • L'abattement forfaitaire des assistants maternels et des journalistes est désormais déduit automatiquement. Et c'est un changement majeur. Ne vous faites surtout pas avoir. Une petite ligne qui figure sous "TOTAL du montant à reporter" en italique rouge. Jusqu'alors, vous deviez soustraire l'abattement inscrit dans la case 1GA au montant de votre revenu imposable, lui inscrit en case 1AJ. Désormais, vous n'avez plus rien à faire ! L'administration fiscale déduit automatiquement votre abattement. Ne le déduisez surtout pas, cela signifierait que l'abattement est appliqué en double. Vous serez dans l'obligation de rembourser le fisc d'ici à l'été. 
  • Le barème kilométrique est relevé de 10% cette année. Une aubaine pour les gros rouleurs qui devraient en bénéficier en déclarant leurs frais kilométriques pour leur montant réel. 2,5 millions de Français utilisent déjà cette méthode, elle pourrait vous faire économiser 150 euros en moyenne par déclaration.
  • Ensuite, le crédit d'impôt de charge électrique pour votre véhicule électrique. Dans la limite de 300 euros par système de charge installé, vus pourrez bénéficier d'un crédit d'impôt de 75%. La case concernée sur votre déclaration est la 7ZQ.
  • Aussi, le crédit d'impôt à la presse. Vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt à l'occasion de votre premier abonnement à un titre de presse, d'information politique ou générale, en version papier ou numérique. Sachez que cet abonnement doit être souscrit entre le 9 mai 2021 et le 31 décembre 2022, pour une durée de 12 mois minimum. Dans ce cas, vous serez remboursé à hauteur de 30% et par l'intermédiaire de l'impôt sur le revenu. C'est la case 7PA qui est concernée sur votre déclaration de revenus.
  • L'avantage fiscal qui profite aux contribuables qui décident d'effectuer une donation à un lieu de culte passe de 66% à 75% jusqu'à la fin de l'année 2022. La limite est fixée à 554 euros de dépenses. Ici, la case 7UJ de votre déclaration d'impôt est concernée.
  • Enfin, concernant le plafond d'exonération pour le forfait mobilités durables est porté à 600 euros. De quoi inciter les Français à privilégier les mobilités douces pour les trajets entre le domicile et le travail. Sachez que cette dépense sera désormais exonérée d'impôts dans la limite de 500 euros par personne (200 euros de frais de carburant au maximum) ou de 600 euros depuis le 25 août 2021 en cas de cumul du forfait mobilités durables et de la prise en charge par l'employeur de l'abonnement de transport en commun contre 400 euros l'an dernier.

Quand faire sa déclaration d'impôt ? Les dates

Le lancement de la campagne déclarative a été donné le 7 avril dernier pour permettre à l'ensemble des contribuables de remplir leur déclaration d'impôt en ligne ou en version papier. Attention, passé la date limite, il ne sera plus possible pour vous de déclarer vos revenus perçus en 2021. Au total, 19 départements sont concernés par cette première date limite fixée au 24 mai 2022. Soit les départements compris entre l'Ain (01) et la Corrèze (19). Alors n'attendez plus, et rendez-vous sur le site des impôts pour une grande majorité des contribuables afin de remplir votre déclaration de revenus, ou par l'intermédiaire d'un des formulaires proposés pour ceux qui ne disposent pas d'une connexion internet suffisante, ou pour les retraités qui ne peuvent simplement pas effectuer cette opération. Voici le calendrier complet des dates limites à retenir pour cette campagne déclarative 2022 :

  • 24 mai 2022 à 23h59 : départements n° 01 à 19 
  • 31 mai 2022 à 23h59 : départements n° 20 à 54 
  • 8 juin 2022 à 23h59 : départements n° 55 à 974/976

Concernant la déclaration d'impôt papier pour le compte de l'année 2021, la date limite a été fixée au 31 mai 2022.

Comment faire ma déclaration d'impôt sur papier ?

Vous devez déclarer vos revenus auprès du service des impôts chaque année si vous résidez en France. En 2022, la déclaration par internet est obligatoire si votre domicile est connecté à internet. Dans le cas contraire, vous pouvez utiliser un formulaire. Vous bénéficiez d'un délai supplémentaire si vous faites votre déclaration en ligne. Si votre situation n'a pas changé en 2021, vous pouvez être dispensé de faire cette déclaration, elle sera effectuée automatiquement par les impôts.

En 2022, vous pouvez déclarer vos revenus sur formulaire papier si vous êtes dans l'une des situations suivantes :

  • Votre résidence principale n'est pas équipée d'un accès à internet
  • Elle est équipée d'un accès à internet, mais vous n'êtes pas en mesure de faire votre déclaration en ligne

Avant de signer votre déclaration, vous devez vérifier les informations indiquées et, si nécessaire, les corriger et les compléter. Vous devez joindre les pièces justificatives à votre déclaration papier uniquement s'il s'agit de documents établis par vos soins. Nous vous conseillons de conservez les justificatifs pendant 3 ans en cas de demande de l'administration.

Où télécharger le formulaire 2042 ?

Si vous effectuer votre déclaration de revenus en format papier, vous devez utiliser la déclaration pré remplie reçue entre avril et juin 2022. En fonction de votre situation, cette déclaration peut varier. Voici les liens vers ces déclarations papier si vous souhaitez les télécharger : 

Déclaration 2042

Déclaration 2042-C

Quelles sont les arnaques de la déclaration d'impôt 2022 ?

Ne pensez pas y échapper ! La déclaration de revenus reste une étape chronophage, pas particulièrement agréable mais indispensable pour vous mettre en règle avec l'administration fiscale. La prélèvement à la source des impôts, instauré en 2019, n'y change rien même s'il a quelque peu simplifié le process. Pour beaucoup de contribuables, la déclaration en ligne est désormais couplée à une pré-saisie automatique réalisée par les services des impôts. N'y voyez pas pour autant une aubaine pour ne rien faire et cliquer pour enregistrer votre déclaration sans rien faire. Mieux vaut tout vérifier, pour ne pas oublier un revenu annexe à déclarer ou surtout une déduction à laquelle vous avez droit (don à une association, service à la personne, niche fiscale...)

Gare également aux arnaques en ligne ! Elles sont de plus en plus nombreuses. Deux d'entre elles circulent tout particulièrement en cette année 2022. Les cyber criminels sont à l'affut pour vous berner afin de vous extorquer argent ou données personnelles. Voici les deux plus fréquentes pour cette campagne déclarative 2022 :

  • 1ere arnaque : l'usurpation d'identité. Des cybercriminels se font passer pour la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Il est possible qu'un site vous ait renvoyé vers un numéro de téléphone surtaxé et frauduleux. Si le numéro de téléphone ne commence pas par 01, 02, 03 etc, selon votre département, ne répondez pas, il y a de grandes chances pour que ce soit une arnaque. Sachez que le fait de contacter l'administration fiscale est totalement gratuit. 
  • 2e arnaque : la réception d'un mail se faisait également passer pour la DGFiP. Là plupart du temps, ces mails frauduleux vous demandent de communiquer vos informations personnelles comme vos codes de carte bancaire, votre adresse et votre numéro de téléphone. Restez vigilant en cette période déclarative, il est vite arrivé de se faire surprendre.

Quelles sont les erreurs à éviter sur votre déclaration d'impôt 2022 ?

 La campagne déclarative bat son plein en ce mois d'avril. Les contribuables français peuvent désormais remplir leur déclaration d'impôt et déclarer leurs revenus perçus en 2021. Pour une déclaration en ligne, les informations devraient être pré remplies par l'administration fiscales une fois que vous serez connecté sur le site des impôts, vous aurez jusqu'au 8 juin pour la remplir en ligne, et 19 mai en format papier. Malgré cette facilité, restez vigilent et pensez à vérifier toutes les informations vous concernant. Malgré cette attention toute particulière, il arrive parfois que des erreurs viennent se glisser à l'intérieur de votre déclaration d'impôt. Des bévues parfois évitables et qui peuvent vous coûter cher, notamment l'année suivante. Voici le top 5 des erreurs à éviter en 2022 :

Vous avez mal déclaré une pension alimentaire ?

Il est possible que vous ayez oublié de déclarer une pension alimentaire. Si vous en versez une, faites bien attention de la déclarer dans la rubrique "6. Charges déductibles" et non pas dans la rubrique "6DD" qui correspond aux déductions ! L'erreur est vite arrivée, autant être vigilent. Dan le cas inverse, si vous percevez une pension alimentaire, elle doit obligatoirement être déclarée dans l'une des rubriques suivantes : 1AO, 1BO, 1CO ou 1DO.

Vous avez oublié de déclarer un téléviseur ?

C'est peut-être la reine des erreurs de la déclaration d'impôt. Pas la plus grave, mais la plus commune. La case "contribution à l'audiovisuel public" est dédiée à cette déclaration là. Forcément, vous n'oublierez pas au paiement de la redevance télé, alors autant le déclarer dès le mois d'avril sur votre déclaration d'impôt. Si vous ne le faites pas, vous serez amenés à rembourser la somme de 138 euros. Sachez qu'en cas de réélection d'Emmanuel Macron, ou d'élection de Marine Le Pen le 24 avril prochain, cette redevance audiovisuelle sera supprimée.

Vous avez oublié de cocher la case parent isolé ?

Célibataire ? Divorcé ou séparé ? N'oubliez surtout pas de cocher la case "parent isolé" (case T) de votre déclaration d'impôt. Il est possible que cette case ne soit pas pré remplie même si vous étiez déjà dans cette situation l'année passée. De plus, les dysfonctionnements apparus cette année sur le pré remplissage vous pousse à être encore plus vigilent. 

Vous êtes séparés ou divorcés, un souci sur la déclaration des enfants à charge ?

Là aussi, il y a souvent des erreurs et elles sont largement évitables. Si votre enfant réside alternativement chez un parent puis chez l'autre, sachez qu'il peut tout à fait être pris en compte de manière égale au sein du foyer fiscal. Parfois, les contribuables ne le savent pas et omettent de le déclarer. Dans certains cas, la déclaration d'impôt est fausse et des erreurs sont commises à ce niveau là. Si l'enfant est à votre charge exclusive, vous devez remplir les cases F ou G. Si la garde est partagée avec votre conjoint ou conjointe, cochez les cases H ou I.

Les frais de garde des jeunes enfants, quoi déclarer ?

Dans le cas d'un crédit d'impôt, il est possible d'obtenir un remboursement de 50% des dépenses totales relatives à cette garde des enfants à charge de moins de 6 ans au 1er janvier 2021. Attention, une erreur est très vite arrivée dans ce cas de figure. Gardez bien à l'esprit qu'il ne faut pas inclure les frais de nourriture car ils ne sont pas pris en compte dans le crédit d'impôt. Vous devez également retirer les frais de complément de libre choix du mode de garde, et les aides octroyées par l'employeur.

Quelles sont les sanctions en cas de retard d'envoi de la déclaration d'impôt ? 

Comme chaque année, un oubli est vite arrivé ! Pour certains contribuables, remplir sa déclaration d'impôt est une véritable épreuve et pour d'autres, il arrive tout simplement de manquer la date limite pour la remplir et la retourner à l'administration fiscale. Problème, le fisc ne vous épargnera pas en cas de retard dans le remplissage de votre déclaration d'impôt. Et si vous ne respectez pas la date limite qui vous concerne, vous vous exposez à des sanctions financières, notamment sur l'impôt sur le revenu dont vous devrez vous acquitter à l'été 2022. Voici l'échelle des sanctions par rapport à votre retard :

  • Pas de mise en demeure : majoration de 10% de l'impôt dû.
  • Mise en demeure : majoration de 20% de l'impôt dû.
  • Mise en demeure + 30 jours de retard supplémentaires : majoration de 40% de l'impôt.

Sachez qu'au delà d'un délai de 30 jours de retard dans le remplissage de votre déclaration d'impôt, de nouveaux intérêts de retard de 0,2% du montant de l'impôt vous seront facturés par mois de retard. Important, dès lors que le montant de la majoration atteint 40%, il n'est plus possible pour le contribuable en question de bénéficier des réductions d'impôt auxquelles il a droit.

Comment payer moins d'impôts ? Dons aux associations

La campagne déclarative 2022 bat son plein depuis le 7 avril dernier, et bonne nouvelle pour vous, un moyen existe pour payer moins d'impôts en 2022 ! En effet, si vous avez effectué un ou des dons à certaines associations, vous pourrez bénéficier d'une réduction d'impôts sur votre déclaration de revenus 2022. Sachez que pour être éligible à ce dispositif, l don doit être totalement désintéressé, et ne comporter aucune contrepartie à votre avantage. Ensuite, les organismes receveurs de votre don doivent remplir certaines conditions. D'abord, avoir un but non lucratif. Ensuite, avoir un objet social et une gestion désintéressée. Enfin, ne pas fonctionner au profit d'un cercle restreint de personnes. 

Mais alors, quelles associations sont éligibles pour vous permettre de bénéficier d'une réduction d'impôt ? Les organismes d'intérêt général présentant un caractère culturel ou sportif par exemple. Les associations reconnues d'utilité publique ou encore les organismes ayant pour activité principale l'organisation d'exposition d'art contemporain. Retrouvez la liste complète sur le site du gouvernement. Reste désormais à savoir, quels types de dons sont éligibles ? En réalité, il existe 5 catégories bien précises de dons aux associations qui entrent dans la comptabilisation de la réduction d'impôt, les voici : 

  • Les sommes d'argent
  • Les dons en nature
  • Les revenus auxquels les particuliers décident de renoncer au profit des associations
  • Les frais engagés par les bénévoles dans le cadre de leur activité associative
  • Les dons par SMS

Bon à savoir, les dons aux associations ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu à hauteur de 66% du montant versé dans la limite de 20% du revenu imposable. A titre d'exemple, un don de 100 euros vous permettra d'obtenir une réduction de 66 euros. Plus précisément, un don à des organismes d'aide aux personnes en difficulté ou aux victimes de violences domestiques permet, lui, d'obtenir une réduction d'impôt de 75%, pour un don inférieur à 1 000 euros. Au delà, la réduction retombe à 66%. Enfin, la réduction d'impôt ne peut excéder 20% du revenu imposable.

Comment profiter de la déclaration d'impôt automatique ?

Depuis maintenant 10 ans, le fisc se charge de préremplir votre déclaration d'impôt grâce aux informations à sa disposition comme le montant de votre salaire, votre pension de retraite ou encore vos allocations chômage. Preuve de sa démocratisation, en 2021, plus de 11 millions de contribuables en ont bénéficié. Mais alors, comment savoir si vous pouvez bénéficier de cette déclaration d'impôt automatique ? Elle est proposée aux foyers fiscaux qui ont été imposés, l'an dernier, uniquement sur des revenus préremplis par l'administration. Si vous avez effectué une déclaration en ligne en 2021, un mail devrait vous être transmis avec la possibilité de vérifier toutes vos informations depuis votre espace particulier. Au contraire, si vous avez déclaré vos revenus en version papier l'an dernier, un courrier vous sera adressé avec la nouvelle déclaration d'impôt et tous les documents nécessaires vous présentant ce nouveau dispositif de déclaration automatique.

Attention, malgré le caractère pratique et extrêmement au point de ce service, nous vous conseillons de vérifier toutes les informations que l'administration fiscale vous a transmis. Dans le meilleur des cas, tout est correct, vous n'avez rien à faire de plus, votre déclaration d'impôt sera automatiquement validée, c'est le principe. Toutefois, il peut arriver que des petites coquilles viennent se glisser dans votre déclaration, ou bien que certaines informations doivent être modifiées. On pense naturellement à un crédit d'impôt, la déclaration de frais réels ou des dépenses professionnelles comme les frais kilométriques. Si une modification est nécessaire, vous devrez remplir et signer votre déclaration de revenus comme vous avez l'habitude de le faire. Pour rappel, ne tardez plus à remplir votre déclaration d'impôt si vous comptez opter pour la déclaration papier ! La date limite approche, elle est déjà prévue pour la semaine prochaine ! En effet, après le 19 mai 2022, vous ne pourrez plus la remplir. Alors ne vous faites pas avoir, rendez-vous sur le site des impôts dès à présent. 

Déclaration de revenus