Visale : comment fonctionne ce dispositif de caution immobilière ?

Visale : comment fonctionne ce dispositif de caution immobilière ? Le dispositif Visale (visa pour le logement et l'emploi) est un système de garantie locative. Il vient d'être étendu à l'ensemble des jeunes de moins de 30 ans et aux futurs souscripteurs du "bail mobilité", prévu dans la loi Elan.

Le dispositif Visale est une aide financière qui vient couvrir les impayés de loyer et de charges de la résidence principale d'un locataire auprès d'un bailleur privé. La loi Elan, votée en juin par le Parlement, prévoit d'étendre le dispositif à tous les étudiants de moins de 30 ans, ainsi qu'au parc de logements sociaux et aux résidences étudiantes. Le dispositif est déployé par l'organisme public Action Logement. En cas de défaut de paiement, Action Logement se substitue au locataire et avance les sommes réclamées par le bailleur. Le locataire devra, par la suite, rembourser les loyers impayés à l'organisme. Depuis 2016, près de 35 000 garanties Visale ont été réalisées.

Concrètement, Visale verse au bailleur les loyers et les charges impayés pour un loyer (charges comprises) de 1 500 euros maximum à Paris intramuros, et de 1 300 euros au plus pour le reste du territoire national. Le loyer ne doit pas excéder 50% des ressources du locataire. Chose importante, Visale s'applique pour 36 mensualités impayées au maximum (9 mensualités pour un logement du parc social).

Qui est éligible ?

Dispositif mis en place au début de l'année 2016, Visale s'adresse en priorité aux jeunes de moins de 30 ans (étudiants, CDD, intérimaires). Nouveauté, Julien Denormandie, secrétaire d'Etat à la cohésion des territoires, a rappelé à 20 Minutes que le dispositif était désormais étendu à tous les étudiants de moins de 30 ans. Auparavant, seuls les étudiants boursiers y avaient accès. Le gouvernement dispose d'une enveloppe de 120 millions d'euros pour financer le système. 

Si vous avez moins de 30 ans et que vous êtes étudiant, Visale vous est accordée si le montant de votre loyer (avec les charges) ne dépasse pas 800 euros. "Pour les autres jeunes de moins de 30 ans [salarié, chômeur...], 1 300 euros en dehors de Paris et 1 500 euros à Paris intra-muros. Par ailleurs, deux jeunes en colocation pourront chacun bénéficier de la caution Visale", a expliqué le secrétaire d'Etat. Mais si vous avez plus de 30 ans, vous pouvez aussi bénéficier de Visale sous certaines conditions. Vous devez être salarié en recherche de logement, en mutation professionnelle et embauché depuis moins de 6 mois.

Comment obtenir la caution ?

En tant que futur locataire, vous devez impérativement effectuer vos démarches avant de signer votre bail. Pour cela, il existe un site internet : www.visale.fr. Il vous suffit de vous créer un espace personnel et d'y télécharger les documents demandés (votre contrat de travail, par exemple, si vous êtes salarié). Action Logement vous délivre, après vérification, un "visa certifié dans les deux jours ouvrés ". Le document est ensuite à transmettre rapidement à votre bailleur. Ce dernier a l'obligation, de son côté, de s'inscrire sur visale.fr (catégorie bailleur) avant la signature du bail, pour faire sa demande de cautionnement.

Pourquoi demander Visale en tant que locataire ?

Si vous souhaitez louer un appartement mais que vous ne disposez pas dans votre entourage d'un garant, Visale est une solution pour obtenir une garantie solide. De plus, si votre contrat de travail est précaire (intérim, CDD…), et que vous n'êtes pas sûr de votre activité dans les prochains mois, Visale pourrait vous aider en cas de coup dur à payer loyer et charges. Le remboursement des sommes à Action Logement se fait via votre espace personnel sur Internet. En cas de non-remboursement, l'organisme peut mener des actions judiciaires. Enfin, que ce soit pour un bail classique, ou pour le futur "bail mobilité" prévu dans le projet de loi Elan, la garantie Visale est un dispositif rassurant pour les bailleurs, ce qui peut vous permettre de décrocher une location que vous n'auriez peut-être pas obtenue avec un garant classique.

Visale, une garantie solide pour le propriétaire ?

Les bailleurs ont toujours la crainte que leurs locataires se retrouvent en défaut de paiement de leur loyer ou de leurs charges. Et parfois, il est compliqué de recouvrer les sommes même auprès des garants. A 20 Minutes, le secrétaire d'Etat Julien Denormandie a martelé : "Il n'y a pas plus sûr que la garantie Visale pour un propriétaire, puisqu'elle est financée par des fonds publics et un opérateur national Action Logement." Pour les futurs locataires, comme pour les bailleurs, le service Visale est gratuit. Reste à savoir si les bailleurs joueront massivement le jeu dans les prochains mois...

Article le plus lu - Les gilets jaunes veulent continuer ! › Voir les actualités

Loyer / Charges

Annonces Google