Aide exceptionnelle aux familles modestes : qui en a bénéficié ?

Chargement de votre vidéo
"Aide exceptionnelle aux familles modestes : qui en a bénéficié ?"

Aide exceptionnelle aux familles modestes : qui en a bénéficié ? AIDE EXCEPTIONNELLE DE SOLIDARITE CAF. Au total, 3,6 millions de foyers ont pu bénéficier d'une aide de 226 euros en moyenne, a annoncé la Caf. Conditions, calcul... On vous explique tout.

[Mis à jour le 09 juin 2020 à 16h43] Nombreuses sont les familles en grandes difficultés financières qui l'attendaient avec impatience. L'aide exceptionnelle de solidarité de la Caisse des allocations familiales (Caf) et de Pôle emploi a été versée depuis le 15 mai 2020. Au total, 3,6 millions de foyers sont concernés pour la Caf (4 millions de familles au total), "soit 5 070 000 enfants pour un montant de 821 millions d'euros", a-t-on précisé dans un communiqué. Pour rappel, il n'y a aucune étude des revenus. L'aide est attribuée de manière automatique aux personnes qui touchent certaines prestations sociales. Il ne sera donc d'aucune utilité de contacter la Caisse des allocations familiales si vous ne remplissez pas les conditions (lire plus bas). Les bénéficiaires en ont d'ailleurs été informés par courrier. Le montant ? Il dépend à la fois de la prestation sociale perçue en amont et de la composition du foyer. Selon les estimations de la Caf, il atteint 226 euros en moyenne. Si vous êtes concerné, il fallait simplement vérifier que vos coordonnées bancaires sont à jour. Retrouvez toutes les informations sur cette aide dans notre article dédié. 

Qui s'est chargé du versement ?

Il était programmé ce vendredi 15 mai 2020. Ayez à l'esprit que c'est la Caf qui est en charge du versement - ou la MSA - ou Pôle emploi, en fonction de la prestation sociale que vous percevez : 

  • Par Pôle emploi : si vous percevez l'AER, l'ASS ou la prime forfaitaire pour reprise d'activité. "
  • Par la Caf ou la MSA : si vous bénéficiez des APL, du RSA, du RSO. 

Pour rappel, il n'y avait aucune démarche à réaliser. Il fallait simplement vérifier "que vos coordonnées bancaires sont enregistrées ou à jour, dans votre espace 'Mon Compte', rubrique 'Consulter ou modifier mon profil'", indiquait la Caf sur son site Internet.  

Quelles étaient les conditions pour percevoir l'aide ?

Elle était octroyée de manière automatique aux foyers qui touchent déjà certaines prestations sociales. La liste en a été précisée dans un décret publié au Journal officiel, la voici : 

  • Le RSA (revenu de solidarité active) ;
  • La prime forfaitaire pour reprise d'activité ;
  • Le revenu de solidarité (RSO) ;
  • L'allocation équivalent retraite (AER) ;
  • L'ASS (allocation de solidarité spécifique) ;
  • Les allocations logement (APL). Attention : seuls ceux qui ont des enfants étaient concernés par l'aide. "Pour être considérés comme à charge, les enfants doivent être à la charge effective et permanente du bénéficiaire de l'aide", indique-t-on dans le décret. 

Vous souhaitez en savoir plus sur l'aide aux étudiants qui a été annoncée ? Consultez notre article dédié sans plus attendre : Aide aux étudiants de 200 euros : qui est concerné ? Comment la percevoir ?

Je perçois l'allocation adulte handicapé (AAH), puis-je y prétendre ?

Si le cas des allocataires de l'AAH a été abordé à l'issue du Conseil des ministres par Edouard Philippe, ils sont, comme les autres Français, obligés de remplir les critères précédemment énoncés. En clair, vous ne pouvez, en tant qu'allocataire de l'AAH, bénéficier de cette aide, que si vous percevez l'aide au logement et avez au moins un enfant à charge. "Je précise que les bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé qui touchent les aides au logement sont concernés", avait ainsi déclaré le Premier ministre. 

Je touche la prime d'activité, suis-je éligible ? 

Non. Comme expliqué précédemment, vous devez percevoir l'une des aides sociales mentionnées précédemment Vous touchez une aide personnalisée au logement ? Dans ce cas, vous pouvez percevoir l'aide exceptionnelle, à condition d'avoir au moins un enfant à charge. En effet, comme expliqué précédemment, seuls les bénéficiaires d'aides au logement ayant des enfants peuvent percevoir une aide exceptionnelle à la mi-mai. 

Quel est le montant de l'aide? Comment est-il calculé ?

Il dépend de la prestation sociale que vous percevez. Pour les allocataires d'aides au logement, une aide de "100 euros" par enfant a été annoncée. Comme expliqué précédemment, cela signifie que les personnes touchant les APL qui n'ont pas d'enfants n'étaient pas concernées par cette aide. Pour les allocataires du RSA, de la prime forfaitaire pour reprise d'activité, de l'AER, du RSO et de l'ASS, le montant de l'aide s'élevait à 150 euros par ménage, auxquels s'ajoutent 100 euros par enfant. Si par exemple vous avez deux enfants, le montant de l'aide était de 350 euros. Vous êtes perdu ? Linternaute.com vous propose un résumé du montant de l'aide à laquelle vous pouviez prétendre, en fonction de la composition de votre foyer : 

Vous touchez les APL (hors bénéficiaires de l'ASS et du RSA) :

Composition de votre famille Montant
Vous êtes seul ou en couple 0€
Une personne seule ou en couple avec un enfant 100€
Une personne seule ou en couple avec deux enfants 200€
Une personne seule ou en couple avec trois enfants 300€
Une personne seule ou en couple avec quatre enfants 400€
Une personne seule ou en couple avec cinq enfants 500€

Vous êtes au RSA, ou percevez l'ASS, l'AER, la prime forfaitaire pour reprise d'activité :

Composition de votre famille Montant
Vous êtes seul ou en couple 150€
Un foyer avec un enfant 250€
Un foyer avec deux enfants 350€
Un foyer avec trois enfants 450€
Un foyer avec quatre enfants 550€
Un foyer avec cinq enfants 650€

"A la différence de l'aide de 150 €, le versement de la prime de 100 € par enfant à charge n'est pas automatique", indiquait Pôle emploi sur sa page dédiée. "Le courrier d'attribution envoyé à chaque bénéficiaire l'aide de 150 € est accompagné d'une " Attestation sur l'honneur ", valant demande de versement de l'aide complémentaire pour enfants à charge. Il fallait fournir la copie de votre livret de famille ou de votre dernière attestation de paiement de la CAF, et répondre aux questions suivantes pour qu'un conseiller puisse traiter votre dossier : Nombre d'enfants à charge (nom, prénom, âge des enfants), préciser si votre conjoint reçoit l'ASS, la prime forfaitaire de reprise d'activité ou l'AER (dans la mesure où l'aide de 100 € par enfant ne peut être versée qu'une seule fois par foyer), préciser si votre conjoint bénéficie du RSA (dans ce cas, le complément pour enfants à charge doit être versé par la CAF ou la MSA), préciser si votre conjoint a déjà déposé une demande d'aide exceptionnelle pour enfants à charge (dans la mesure où l'aide de 100 € par enfant ne peut être versée qu'une seule fois par foyer)". Sachez que vous avez jusqu'au 30 juin 2020 pour faire parvenir l'attestation à votre conseiller référent, ainsi que les justificatifs demandés, soit par courrier, soit via votre espace personnel sur le site de Pôle emploi. A noter : "Une seule aide est due par foyer", précise-t-on dans le décret. 

Quid des étudiants ? Quel aide pour eux ?

Le gouvernement a annoncé la mise en place d'une aide spécifique pour les étudiants et les jeunes de moins de vingt-cinq ans, qui rencontrent des difficultés financières durant la crise sanitaire du coronavirus. D'un montant de 200 euros, elle doit être versée en juin. Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez sans plus attendre notre article dédié pour en connaître les conditions : Aide aux étudiants de 200 euros : qui est concerné ? Comment la percevoir ?

En quoi consiste l'aide complémentaire de la CAF ? Pour qui ?

Les familles en difficultés ont la possibilité de demander auprès de leur CAF une aide supplémentaireIl faut pour cela vous tourner vers votre Caf. La Caf du Var par exemple a annoncé la mise en place d'un dispositif pour ses allocataires. "[L'aide] est attribuée à toutes les familles allocataires ayant au moins un enfant à charge entre 3 ans et 16 ans et un quotient familial inférieur à 300 euros"peut-on ainsi lire dans un communiqué du 10 avril dernier. "Il s'agit d'une aide forfaitaire, par jour d'école supprimé en raison du confinement et par enfant, dont le montant s'élève à : 1,5 € pour les familles mono parentales ou confrontées à une situation de handicap ; 1 €  pour l'ensemble des autres familles".

La Caf du Loir-et-Cher, elle, a opté pour un autre dispositif. "Vous avez au moins un enfant à charge, un quotient familial inférieur ou égal à 700 € et vous rencontrez une difficulté financière exceptionnelle ? Une aide ponctuelle (règlement d'une facture) peut vous être accordée sous forme d'un secours ou d'un prêt d'honneur, après décision d'une commission", explique-t-elle. "Prenez contact avec votre assistante sociale de secteur qui vous aidera à déposer votre demande". 

En quoi consiste l'aide annoncée par l'Agirc-Arrco ?

Le 12 mai, la caisse de retraite complémentaire des salariés du privé a annoncé qu'une aide "exceptionnelle d'urgence" pourra être sollicitée par les salariés ayant des difficultés financières. Son montant sera calculé "en fonction de la situation du demandeur" et pourra aller jusqu'à 1 500 euros. "Toute situation peut être étudiée", a fait savoir à l'AFP le président de l'Agirc-Arrco, Jean-Claude Barboul. 

Pour faire sa demande, il faudra entrer en contact avec sa caisse de retraite remplir "un formulaire de demande d'intervention sociale simplifiée" et fournir "une déclaration sur l'honneur" précisant "les difficultés financières rencontrées", explique-t-on dans un communiqué. Une fois le dossier validé, la caisse de retraite assure que le versement sera "effectué en un mois tout au plus". L'annonce de ce dispositif intervient alors que l'Agirc-Arrco a sollicité une avance auprès de Bercy. Objectif affiché, anticiper la baisse des recettes, liées au recours massif au chômage partiel qui, de facto, ne donne plus lieu au versement des cotisations. La caisse de retraite soutient toutefois qu'il n'y aura "pas de problème de paiement des pensions" de retraite.

Aides financières