Chèque alimentaire 2022 : qui y a droit ?

"Chèque alimentaire 2022 : qui y a droit ?"

Chèque alimentaire 2022 : qui y a droit ? CHEQUE ALIMENTAIRE. Une aide alimentaire d'urgence sera versée à la rentrée 2022 pour soutenir les ménages les plus démunis. Qui est concerné ? Quel montant ? On fait le point.

[Mis à jour le 5 juillet 2022 à 15h09] Qui va toucher le chèque alimentaire ? Voilà l'une des questions principales qui devrait animer les prochains Conseils des ministres concernant le pouvoir d'achat des Français. Comment la percevoir, sur quels critères, quel salaire... La tendance commence à se dessiner ! En effet, le chèque alimentaire devrait déjà prendre le nom d'"aide alimentaire d'urgence", plus simple et rapide à mettre en place. Ensuite, les 9 millions de foyers les démunis devraient en profiter. Sont notamment concernés, les allocataires du RSA, de l'AAH, des APL et de l'Aspa. Le montant, lui, atteindra 100 euros, plus 50 euros par enfant à charge supplémentaire. La date de versement exacte n'est pas connue, mais le virement bancaire devrait intervenir à la rentrée 2022, en septembre sans aucune action de la part des bénéficiaires.

Le "chèque alimentaire" à proprement parler, ce n'est finalement pas pour tout de suite. Destiné à favoriser les produits locaux, bio et sains, il devrait être requalifié d'"aide au mieux manger" avec l'objectif de permettre aux bénéficiaires de manger made in France et les orienter vers des produits de qualité. Ce projet étant extrêmement compliqué à mettre en place (choix des produits, bénéficiaires, magasins concernés...), il n'est pas encore à l'ordre du jour. D'où l'apparition de cette aide alimentaire d'urgence pour agir vite sur le porte-monnaie des Français. Le chèque alimentaire en lui même pourrait donc être distribué en 2023, en plus des 100 euros destinée à l'aide alimentaire d'urgence, versés à la rentrée 2022.

Qui a droit au chèque alimentaire 2022 ?

C'était la grande question de ce projet de chèque alimentaire. Quels en seront les bénéficiaires ? Emmanuel Macron avait évoqué "classes modestes" et "classes moyennes" le 22 mars 2022 dans une interview à France Bleu. Quels en seront les critères ? Y aura-t-il un seuil de revenu fiscal de référence à ne pas dépasser ? Ces questions restaient floues jusqu'au 29 juin 2022 . Lors d'un déplacement près de Nantes, la porte-parole du Gouvernement Olivia Grégoire a confirmé la mis en place du chèque alimentaire, et évoqué le chiffre de 9 millions de bénéficiaires parmi les Français les plus modestes. En 2021, le ministère de l'Economie défendait l'idée que le dispositif soit confié aux centres communaux d'action sociale (CCAS), visant ainsi 5 millions de bénéficiaires, piste également présentée par les citoyens de la Convention citoyenne dans leur rapport. On se dirigerait donc vers d'autres critères, à préciser lors de la présentation du projet le 6 juillet 2022 en Conseil des ministres.

Comment obtenir le chèque alimentaire 2022 ?

L'obtention du chèque alimentaire devrait être conditionnée au niveau de revenus des bénéficiaires. Les allocataires de certaines prestations sociales devraient notamment être concernés comme les bénéficiaires des APL, RSA, AAH ou encore l'Aspa. Mis à part cela, le versement devrait s'effectuer de manière automatique via un virement bancaire sans aucune action de la part des bénéficiaires. "Rien n'est figé" a assuré la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire jeudi 29 juin lors d'un déplacement près de Nantes, mais les bénéficiaires seront bien moins nombreux que les 38 millions de Français concernés par la prime inflation instaurée en décembre 2021.

Quand sera versé le chèque alimentaire ?

La mise en place du chèque alimentaire s'est révélée plus complexe que prévue pour l'exécutif et a vu au fil des mois plusieurs dates être avancées. Le ministre du Budget Gabriel Attal disait "espérer pouvoir présenter cette mesure en 2023", évoquant de son côté une nouvelle prime inflation de 150 euros, versée à la rentrée 2022. Le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau avait lui avancé une période : "octobre-novembre". Toutefois, cette période correspond simplement aux débats concernant la loi de finances 2023. Fin juin, Olivia Grégoire, porte-parole du gouvernement, a surpris en présentant les prémices du dispositif et finalement confirmé un versement à la rentrée, donc en septembre 2022.

Quel pourrait être le montant du chèque alimentaire ?

Le montant du chèque alimentaire a été officialisé par la porte-parole du Gouvernement Olivia Grégoire lors d'un déplacement près de Nantes, jeudi 29 juin. Il sera de 100 euros plus 50 euros par enfant à charge supplémentaire. Un temps annoncé autour de 60 euros, ensuite à 150 euros, le gouvernement a mis fin au suspense en cette fin du mois de juin, à quelques jours de la présentation du projet de loi pouvoir d'achat, le 6 juillet prochain en Conseil des ministres.

La CAF sera-t-elle chargée de la distribution des chèques alimentaires ?

La Caisse des allocations familiales n'attribue pas aujourd'hui de chèques alimentaires à l'échelle nationale mais pourrait être l'organe chargée de ce dispositif, relié aux aides sociales qu'elle verse déjà. A l'échelon local, certains dispositifs d'aides alimentaires peuvent déjà être mis en place. Il est conseillé de contacter le service action sociale de sa caisse. Sur son site dédié, la Caf de Saône-et-Loire mettait notamment en avant la mise en place d'une aide ponctuelle en avril 2020, afin d'aider les plus démunis à acheter des produits alimentaires de première nécessité. Le dispositif s'adressait alors aux bénéficiaires de prestations familiales, des APL, du RSA et de la prime d'activité.

Chèque alimentaire bio : quels produits concernés ?

La priorité d'Emmanuel Macron et de son gouvernement, ce sont les fruits et légumes. Et Français si possible, issus de circuits courts, et bio ! Des produits qualifiés de "sains". Ce chèque alimentation pourrait être utilisé en supermarché ou bien sur les étals de vos marchés de proximité. La piste d'un autre dispositif destiné aux produits bios a également été confirmé par Olivia Grégoire le 29 juin 2022, cette dernière évoquant un futur "chèque alimentaire plus qualitatif pour accéder à des produits bio, frais et locaux".

Aides financières