Chèque alimentaire : espéré pour 2023 ? 60 millions d'euros sont sur la table

"Chèque alimentaire : espéré pour 2023 ? 60 millions d'euros sont sur la table"

Chèque alimentaire : espéré pour 2023 ? 60 millions d'euros sont sur la table CHEQUE ALIMENTAIRE 2022. La Première ministre Elisabeth Borne a annoncé la création d'un fonds d'aide de 60 millions d'euros pour l'alimentation durable, censé profiter aux foyers modestes dès 2023.

[Mis à jour le 4 novembre 2022 à 16h27] Vous pensiez que l'idée d'un chèque alimentaire était déjà enterrée ? En réalité, le gouvernement garde toujours un œil attentif sur ce dispositif, pour permettre aux plus modestes de se nourrir plus sainement en cette période d'inflation galopante (6,2% en octobre sur un an). C'est pourquoi, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé, ce jeudi 3 novembre, la création d'un fonds pour une aide alimentaire durable, d'une valeur de 60 millions d'euros à compter de 2023. Cette grande nouveauté pourrait donc remplacer un hypothétique chèque alimentaire, dans les petits papiers depuis 2020, quand Emmanuel Macron en avait parlé pour la toute première fois. Ce fonds de 60 millions d'euros pourrait permettre aux citoyens "les plus fragiles" d'accéder à "une alimentation de qualité" comme le soulignait la numéro 2 du gouvernement, lors de son passage dans la Marne cette semaine.

Cette somme permettrait d'abord de "soutenir nos grands acteurs nationaux pour qu'ils puissent acheter davantage de produits de qualité", et des "initiatives comme celle qu'on a pu voir ce matin dans les territoire, par exemple, des produits de qualité en circuit court pour nos banques alimentaires et les associations qui sont mobilisées sur cette aide alimentaire." Problème, ce chèque alimentaire n'est pas inscrit au budget 2023. Le gouvernement n'a pas donné d'informations plus précises quant à ce nouveau dispositif qui pourrait remplacer le fameux chèque alimentaire, tant attendu par les ménages les plus modestes pour accéder à une alimentation plus saine.

Qui pourrait bénéficier du nouveau "chèque alimentaire" ?

Le fonds pour une aide alimentaire durable de 60 millions d'euros, souhaité par Elisabeth Borne devrait être géré par certains grands réseaux nationaux, et des préfets de régions à travers "des projets locaux". "Ces derniers "pourront soutenir des initiatives (...) entre les agriculteurs, des producteurs qui pourront aussi proposer des circuits courts pour une alimentation de qualité. Par exemple aussi mettre en place des chèques alimentation durable puisque c'est quelque chose qu'on veut pouvoir développer ensuite à l'échelle nationale", a poursuivi la cheffe du gouvernement.

Mais à l'origine, les étudiants boursiers, les bénéficiaires des aides au logement (APL) même si ils ne vivent plus chez leurs parents ainsi que les bénéficiaires des minimas sociaux comme le RSA, l'ASS, l'AAH, ou encore l'ASPA auraient du bénéficier du chèque alimentaire. Finalement, ces derniers ont touché la prime inflation, ou prime de rentrée exceptionnelle de 100 euros le 15 septembre dernier.

Quand pourrait être versé le "chèque alimentaire" ?

L'idée d'un chèque alimentaire nouvelle génération n'est donc pas encore enterrée, comme l'a confirmé la Première ministre Elisabeth Borne lors d'un déplacement dans la Marne, jeudi 3 novembre 2022. Problème, cet éventuel chèque n'est pas au programme du budget 2023. Alors, difficile de connaître les modalités exactes de ce nouveau chèque alimentaire, et d'une potentielle date de versement si une telle formule était retenue pour 2023.

Pour rappel, la mise en place du chèque alimentaire s'était révélée plus complexe que prévue pour l'exécutif et a vu au fil des mois plusieurs dates être avancées. Finalement, le gouvernement a tranché lors du Conseil des ministres du 7 juillet, l'aide exceptionnelle de rentrée a remplacé le chèque alimentaire.