Investir dans les maisons de retraite pour profiter du papy-boom Profiter du vieillissement de la population

La France compte 1,2 million de personnes âgées de plus de 85 ans en 2008 selon des données de l'Insee. Et les plus de 60 ans, qui représentent actuellement 20 % de la population, dépasseront les 25 % en 2015 et les 30 % en 2030. Ce vieillissement de la population s'accompagne inévitablement d'une augmentation du nombre de personnes dépendantes, et se pose la question de leur prise en charge.

Un investissement minimum de 90 000 euros

Parmi les solutions pour résoudre cette équation : les maisons de retraite, appelées à présent les résidences seniors. Et en terme d'investissement, elles se révèlent être une alternative sérieuse à l'immobilier locatif traditionnel. Avec un minimum de 90 000 euros, vous achetez une chambre dans une résidence.

Si vos économies à placer sont plus conséquentes, vous pouvez acquérir plusieurs appartements dans un ou plusieurs programmes immobiliers du même type. "Nous disposons d'une parfaite lisibilité, ce qui est très sécurisant, argumente Yannick Ainouche, directeur général du groupe Quiétude, un constructeur immobilier spécialisé dans les résidences seniors.

Sans compter que le taux de remplissage de ces établissements est constamment à 100 %. "Et la liste d'attente représente environ 20 % de la population déjà logée", précise Yannick Ainouche.