Investir dans les maisons de retraite pour profiter du papy-boom Une forte rentabilité avec les maisons médicalisées

Le marché des résidences seniors s'organise en deux segments. D'une part, les résidences non médicalisées pour accueillir les seniors autonomes. D'autre part les structures médicalisées, notamment les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), qui représentent 71 % des établissements dédiés à la gestion des personnes n'étant plus autonomes. C'est sur ces derniers que l'investissement semble représenter une vraie opportunité. "Ce type d'investissement est idéal pour une personne cherchant à se constituer un complément de retraite ou à assurer l'avenir de son conjoint", assure ainsi Yannick Ainouche, directeur général du groupe Quiétude.

5 % de rentabilité annuelle

'ce type d'investissement est idéal pour une personne cherchant à se constituer
"Ce type d'investissement est idéal pour une personne cherchant à se constituer un complément de retraite ou à assurer l'avenir de son conjoint". Yannick Ainouche, directeur général du groupe Quiétude © Quiétude

Non seulement, la demande, en termes de locataires, est plus forte, mais la rentabilité est également au rendez-vous. "De l'ordre de 5 %, annonce Yannick Ainouche. Elle devrait augmenter dans les mois et les années qui viennent, en suivant la hausse de la demande". Autrement dit, cela rapporte autant, parfois plus, qu'une assurance vie ou une obligation.

Cela étant, il convient de veiller à appliquer quelques précautions pour échapper à toute mauvaise surprise. Comme pour tout investissement immobilier dans le neuf, à la signature de la vente sur plan, l'opérateur doit s'engager sur le délai de livraison avec une garantie bancaire d'achèvement. Vérifiez que cette dernière soit précisée sur le contrat et son montant.

Un loyer garanti pendant 9 ans

Comme il s'agit d'une résidence de service, le promoteur s'engage à vous verser un loyer garanti. Le plus souvent il s'agit d'un bail de 9 ans. Autrement dit, sur cette période, que le logement soit vide ou occupé, vous percevrez le montant du loyer indiqué sur le contrat de la vente de l'appartement. Un montant qui sera amené à progresser. Comme pour tout loyer locatif, il est revalorisé chaque année sur la base de l'indice de référence des loyers (IRL). En réunissant ces deux garanties, celles de voir construire le bien et d'en percevoir un loyer durablement, le placement immobilier dans une résidence médicalisée ne devrait pas mal tourner.