Les diagnostics obligatoires pour les appartements et maisons Permettre une meilleure maîtrise de sa facture de chauffage

Depuis septembre 2006, un décret du ministère du Logement rend obligatoire le diagnostic énergétique (DPE) pour un logement ou tout autre bien immobilier mis en vente. Ce diagnostic doit être réaliser par un professionnel dûment habilité. Son expertise doit mettre en lumière les caractéristiques thermiques du logement. De la sorte, l'acheteur peut évaluer sa facture d'électricité, de gaz et autres coûts énergétiques. Et envisager de réaliser des travaux d'isolation adapté pour améliorer la perdition d'énergie.

En pratique, le document doit indiqué le mode de chauffage : gaz, fioul, électricité, bois, charbon... Mais il n'y a pas que le chauffage, il doit aussi aborder la production d'eau chaude et leurs impacts sur l'effet de serre. Enfin, le diagnostic doit conclure l'évaluation par une classification qui va de A à E. Cette lettre doit apparaître sur l'annonce du logement avec une signalitique prédéfinie : de vert pour A à rouge pour E en passant en le orange. Une étiquette que l'on retrouve aussi sur les appareils électroménagers comme les machines à laver.